L’ivresse en Grande-Bretagne

Commenter cet article

La dépendance à l’alcool entraîne des conséquences terribles. Selon des rapports en Grande-Bretagne : « Au Royaume-Uni, une personne sur dix dans un lit d’hôpital est dépendante de l’alcool » et un lit d’hôpital sur cinq est occupé par une personne qui se fait du mal en abusant de l’alcool (Miroir-mag, 4 juillet 2019) ! En fait, les maladies liées à l’alcool coûtent à la nation environ 3,5 milliards de livres sterling par an. Les experts britanniques de la santé savent depuis longtemps que l’abus d’alcool est un problème important parmi leurs concitoyens. Cependant, beaucoup ont été « choqués » par l’ampleur réelle du phénomène. Les responsables de la santé publique se rendent compte que leur modèle traditionnel de traitement de ce fléau est inefficace. Ils cherchent maintenant des moyens de prévenir l’abus d’alcool, ou du moins de réduire sa prévalence en se concentrant sur les efforts visant à changer la « culture de la consommation d’alcool » au Royaume-Uni. Ces actions pourraient inclure une augmentation du coût de l’alcool et une réduction de la publicité.

Les prophéties bibliques avertissent que la tribu israélite d’Éphraïm – principalement les Britanniques et leurs descendants – a tendance à consommer de l’alcool à des fins destructrices : « Malheur à la couronne d’orgueil des ivrognes d’Éphraïm, et à la fleur flétrie de son bel ornement » (Ésaïe 28 :1-3, Darby). Malheureusement, les efforts visant à réformer la société sans suivre les lois de Dieu n’apporteront pas de changements durables dans l’abus d’alcool. La clé pour changer le comportement personnel et les normes sociales destructrices se trouve dans les pages de la Bible et les lois divines. Pour en savoir plus sur la vision biblique de l’alcool, assurez-vous de lire ce qui suit « Boire avec modération ».