Les retombées nucléaires de Tchernobyl

Commenter cet article

Des décennies après la pire catastrophe nucléaire de l’histoire, la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine, fait à nouveau parler d’elle. Il y a trente-quatre ans, le réacteur n° 4 de la centrale a fondu. Depuis lors, les villes radioactives environnantes sont pratiquement inoccupées et le site est devenu une attraction touristique. Ces dernières semaines, un important incendie de forêt a brûlé tout près du réacteur nucléaire, aujourd’hui fermé mais encore chaud (Science et Avenir, 7 avril 2020). Les incendies ont brûlé des arbres dans ce que l’on appelle la « zone d’exclusion » – une zone radioactive qui entoure l’ancienne centrale nucléaire. Les arbres consumés ont libéré des matières radioactives stockées dans leurs structures. Bien que les feux aient été éteints, les fumées des incendies ont considérablement réduit la qualité de l’air et transporté des particules radioactives dans la capitale voisine de Kiev (20 minutes, 15 avril 2020) – bien que les niveaux de radiation semblent être dans des limites acceptables. Tchernobyl nous rappelle l’impact durable des catastrophes nucléaires. Depuis l’effondrement de 1986, la quantité de césium radioactif dans la région a diminué de près de moitié, mais la zone environnante présente toujours des niveaux dangereux de radiation. L’incendie de forêt révèle que l’environnement peut absorber cette radioactivité, mais aussi la libérer à nouveau. Tchernobyl n’est que l’un des dizaines de sites dans le monde qui sont encore radioactifs ou qui servent à stocker des déchets radioactifs. Rien qu’aux États-Unis, il y a plus de 80 sites qui abritent temporairement des déchets nucléaires radioactifs (Ouest-France, 7 juin 2019).

Bientôt, Jésus-Christ reviendra et non seulement Il nettoiera le gâchis laissé par des êtres humains bien intentionnés mais à la vue courte, mais Il nous apportera aussi ce qui nous manque pour vivre en sécurité sur notre planète tout en gérant ses ressources avec sagesse. Romains 8 :19-24 nous informe que la création entière attend cet événement futur, un moment où le monde qui nous entoure sera affranchi de « la servitude de la corruption ». À quoi ressemblera notre planète après cela ? Pour le savoir, lisez ou écoutez notre brochure Le merveilleux monde de demain.