Trouver le réconfort dans la détresse

Commenter cet article

Lorsqu’une nation est confrontée à une tragédie, comment devrait-elle y faire face ? Et comment devrons-nous réagir à la douleur, lorsque nous perdons un être cher ? L’espérance dans l’avenir existe. Vous pouvez trouver réconfort et assurance !


Nous souhaitons tous vivre dans un monde en paix, en sécurité et sans mauvaises surprises. Mais lorsque les tragédies surgissent, elles nous ramènent à la réalité. Nous avons été bouleversés par les attaques terroristes du 11 septembre 2001. Brusquement, nous nous sommes rendus compte que notre société – et notre propre vie – était vulnérable. Des milliers de personnes sont mortes suite à ces attaques, et des milliers d’autres ont perdu des êtres chers.

La plupart d’entre nous ont perdu des êtres chers, soit des suites d’un accident tragique, d’une maladie, ou d’un acte de violence. Comment faire face à une telle perte ? Ceux qui perdent des êtres chers ont besoin d’être consolés. Ils ont besoin d’espoir et de réconfort. Les Écritures nous disent : « C’est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites » (1 Thessaloniciens 5 :11). Si vous connaissez quelqu’un qui a besoin d’être réconforté, faites-le. Montrez-lui que vous compatissez. Serrez-la dans vos bras, ou téléphonez-lui. Aidez- la autant que vous le pouvez. Lorsqu’une personne que nous aimons souffre, nous souffrons avec elle. L’apôtre Paul écrit : « Qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres. Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui ; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui » (1 Corinthiens 12 :25-26).

Nous pouvons nous identifier à ceux qui souffrent, parce que nous avons souffert aussi dans notre vie. Nous pouvons compatir à leur douleur et à leur perte. Une veuve ou un veuf peut trouver du réconfort dans le soutien de ses amis et de sa famille. Nos larmes peuvent manifester notre profond intérêt pour nos amis et les victimes d’une tragédie.

Si vous avez besoin d’être réconforté, la plus grande puissance qui puisse vous donner cette consolation se trouve au ciel. Le Dieu Créateur, notre Père qui est au ciel, donne la consolation spirituelle. « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que, par la consolation dont nous sommes l’objet de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui se trouvent dans l’affliction » (2 Corinthiens 1 :3-4).

Le nom même de Dieu est « le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation ». Lorsque nous partageons notre douleur avec Lui, Il nous réconforte. Plusieurs Psaumes expriment la peine du roi David, lorsqu’il partagea avec Dieu ses sentiments personnels dans ses prières. Vous aussi, vous pouvez prier en utilisant les Psaumes. David poussait des cris en priant Dieu : « Ecoute ma prière, Éternel, et prête l’oreille à mes cris ! Ne sois pas insensible à mes larmes ! Car je suis un étranger chez toi, un habitant, comme tous mes pères » (Psaume 39 :13). Dieu a répondu à cette prière. David commence le Psaume suivant en s’exclamant : « J’avais mis en l’Éternel mon espérance ; et il s’est incliné vers moi, il a écouté mes cris » (Psaume 40 :2). Dieu écoutera aussi votre prière. Notez cette promesse encourageante : « Ceux qui sèment avec larmes moissonneront avec chants d’allégresse. Celui qui marche en pleurant, quand il porte la semence, revient avec allégresse, quand il porte ses gerbes » (Psaume 126 :5-6).

Lorsque nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, et lorsque nous partageons nos sentiments avec le Dieu qui est au ciel, Il promet de nous réconforter. Certains d’entre nous luttent contre la méchanceté qui sévit dans le monde. Nous ne comprenons pas comment un Dieu tout puissant, plein d’amour, permette une telle méchanceté dans le monde. Dieu prend tout cela en considération dans Son Plan de salut, établi de longue date. Le diable est réel ; il veut détruire toute l’humanité, et il utilise des instruments humains pour semer la mort et la destruction. Satan le diable a voulu contrecarrer le plan divin, mais il a échoué – et il échouera encore complètement. Nous lisons dans Apocalypse 20, que Satan sera jeté dans l’abîme au début du Millénium, lorsque Jésus-Christ reviendra pour établir le Royaume de Dieu sur la terre (Apocalypse 20 :1-3).

Sous le règne du Christ, la paix et l’harmonie règneront sur la terre ! C’est là la Bonne Nouvelle – l’Évangile du Royaume de Dieu. Entre-temps, l’humanité doit comprendre la réalité du bien et du mal, les causes et les effets ! Lorsqu’elle aura appris ces profondes leçons par l’expérience, la douleur et la souffrance, elle choisira de suivre le chemin qui mène à un monde de paix – la façon de vivre enseignée dans la Bible par Jésus-Christ. Voilà notre espoir ! C’est l’espérance dans le Royaume de Dieu à venir, lequel apportera un véritable monde de paix pour l’éternité, la réconciliation entre les nations et la vie éternelle.

Il s’agit de l’espoir dans la résurrection des morts. Comme l’écrit l’apôtre Pierre : « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts » (1 Pierre 1 :3).

Lorsqu’une tragédie surgit, nous pouvons aider les autres. Nous pouvons encourager, servir et consoler. Nous savons que Dieu est « le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation ». Nous pouvons exprimer notre tristesse et partager nos larmes, comme le fit le roi David dans le livre des Psaumes. Nous pouvons nous présenter devant notre Souverain Sacrificateur et notre Intercesseur, Jésus-Christ, pour recevoir le réconfort et l’aide dont nous avons besoin : « Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons. Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins » (Hébreux 4 :14-16). Notre Sauveur et notre Souverain Sacrificateur veut nous accorder la miséricorde et la grâce, lorsque nous en avons besoin ; Il peut compatir à nos malheurs, car Il est passé par-là. Il a souffert pour nous (1 Pierre 2 :21).

Comment pouvez-vous faire face aux tragédies ? Priez de tout votre cœur ! Epanchez votre chagrin et votre douleur devant le trône de grâce – et Dieu vous consolera. Lorsque notre société se sent à l’abri et en sécurité, elle va souvent après les plaisirs de ce monde. Certainement, le monde court après la vanité, comme le révèle le livre de l’Écclésiaste. Mais, lorsque surgit la détresse, nous pouvons être secoués de notre insouciance en pensant plus profondément aux réalités de la vie. Alors, nous devons trouver la consolation et le courage dans nos relations avec le Dieu Créateur, qui a tout pouvoir dans l’univers. Les récentes frayeurs, liées au terrorisme et à la guerre, ont été pour beaucoup un « rappel » que leur sécurité et leur vie physique sont fragiles. Mais plus important encore, ce rappel devrait nous toucher spirituellement. Peut-être que nous menons une vie dissolue et égoïste. Nous devons nous poser les questions suivantes : « Qu’est-ce que la vie ? Pourquoi suis-je en vie ? Quelle est l’ultime destinée de l’humanité ? » La réponse se trouve dans la Bible, et nous permet de garder l’espoir. Jésus-Christ est vivant ! Les Écritures nous montrent que nous serons sauvés par Sa vie : « Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie » (Romains 5 :10).

Nous devons chercher notre Sauveur de tout notre cœur. Nous devons être spirituellement éveillés et en alerte. En mettant l’accent sur les Dix Commandements, l’apôtre Paul a écrit : « L’amour ne fait point de mal au prochain : l’amour est donc l’accomplissement de la loi. Cela importe d’autant plus que vous savez en quel temps nous sommes : c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru » (Romains 13 :10-11). Nous devons nous secouer et nous réveiller spirituellement ! Souvent, une tragédie dans notre vie peut nous aider à réaliser à quel point nous avons besoin de la vérité spirituelle. Mais quelle est cette vérité pour laquelle nous devons rester éveillés ? Paul poursuit, en nous exhortant de nous « dépouiller des œuvres des ténèbres » et de « revêtir les armes de la lumière » (verset 12). Il nous recommande : « Marchons honnêtement, comme en plein jour, loin des orgies et de l’ivrognerie, de la luxure et de la débauche, des querelles et des jalousies. Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus- Christ, et n’ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises » (Romains 13 :13-14).

Êtes-vous disposé à changer votre vie ? Le Christ a dit à Ses disciples : « Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle » (Marc 1 :15). La toute première recommandation que Jésus donna au monde était : « Repentez-vous. » La repentance et la foi sont les tous premiers pas pour établir une relation respectueuse et réconfortante avec Dieu le Père et Son Fils Jésus-Christ !

Cette relation révèle l’amour de Dieu et Ses promesses à ceux qui Le cherchent et qui se soumettent à Lui, et qui est bien au-delà de tout ce que nous pouvons imaginer. Paul écrit que Dieu « peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons » (Ephésiens 3 :20). Le Dieu tout puissant a tout pouvoir dans l’univers. Il est omnipotent. Et Il est amour. Il peut vous bénir au-delà de tout ce que vous demandez ou pensez. Il peut vous protéger dans les temps difficiles.

Les prophéties bibliques sont en train de s’accomplir ; nous devons connaître le déroulement chronologique des événements à venir que Dieu a révélés, et qui précèderont Son glorieux Royaume. Mais beaucoup de gens, aujourd’hui, n’ont pas le fil conducteur des prophéties. Ils sont comme cette dame qui disait : « Je pense que ce qui s’est passé était un appel pour nous réveiller, mais j’ai encore du mal à comprendre tout ce qu’il signifie. » Pourtant, les explications se trouvent dans les prophéties ! Dieu peut accomplir Son but, même en permettant des événements tragiques. Nous devons répondre à cet appel et nous réveiller ; nous devons proclamer les impressionnantes promesses de Dieu. Nous devons changer notre vie, et suivre les instructions bibliques. Jésus nous recommande : « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point. Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos cœurs ne s’appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vienne sur vous à l’improviste ; car il viendra comme un filet sur tous ceux qui habitent sur la surface de toute la terre. Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme » (Luc 21 :33-36).

Dieu aime Ses enfants. Il a promis que ceux qui veillent et qui prient échapperont à toutes ces choses et ils seront protégés. Il nous faut être encore plus vigilants, encore plus éveillés spirituellement. Nous devons prier en tout temps, comme Jésus nous le demande. Il se peut que certains parmi vous aient besoin d’apprendre à prier. Lisez les prières exprimées avec tant d’émotions dans les Psaumes. Lorsque vous priez, essayez de lire le Psaume 91 – un Psaume admirable sur la protection :

« Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut repose à l’ombre du Tout-Puissant. Je dis à l’Éternel : Mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie ! Car c’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur, de la peste et de ses ravages. Il te couvrira de ses plumes, et tu trouveras un refuge sous ses ailes ; sa fidélité est un bouclier et une cuirasse. Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, ni la flèche qui vole de jour, ni la peste qui marche dans les ténèbres, ni la contagion qui frappe en plein midi. Que mille tombent à ton côté, et dix mille à ta droite, tu ne seras pas atteint ; de tes yeux seulement tu regarderas, et tu verras la rétribution des méchants. Car tu es mon refuge, ô Éternel ! Tu fais du Très-Haut ta retraite. Aucun malheur ne t’arrivera, aucun fléau n’approchera de ta tente » (Psaume 91 :1-10).

Dans Matthieu 24, les disciples demandèrent à Jésus quel serait le signe de Son Avènement et de la fin du monde. Jésus décrivit, dans les grandes lignes, l’agitation et la tribulation qui précèderont Son second Avènement. Ainsi, nous savons que nous devrons faire face à des épreuves et des troubles, à l’avenir. Comment pourrons-nous les affronter ? La Bible nous donne la solution. En premier lieu, nous devons donner aux autres le réconfort au milieu de la détresse. Nous devons contribuer à leurs besoins physiques, émotionnels et spirituels. Nous devrions prier pour les victimes et leurs familles, car nos prières peuvent faire une différence. « Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière agissante du juste a une grande efficacité » (Jacques 5 :16). Priez-vous pour les victimes des attaques terroristes et des autres tragédies ?

Non seulement nous devons consoler les autres et prier pour eux, mais nous devons aussi trouver le réconfort et l’assurance auprès de notre Dieu céleste et qui S’appelle « le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation » (2 Corinthiens 1 :3).

Nous devons aussi trouver l’espoir et l’assurance dans le Royaume de Dieu à venir. Jésus-Christ, en tant que Prince de la paix, mettra fin au terrorisme et assurera la paix et la prospérité au monde entier. Le Royaume de Dieu gouvernera sur cette terre. Les Écritures nous assurent aussi que Satan le diable, l’esprit qui agit dans l’ombre, sera jeté dans l’abîme pendant une période de mille ans, au cours de laquelle il lui sera impossible d’inciter les gens à la haine, à la méchanceté et à la terreur (Apocalypse 20 :1-3).

Lorsque nous sommes touchés par des catastrophes, restons motivés en pensant plus intensément au monde, à l’avenir, et à la signification de la vie. Prenons sérieusement en considération, que nous devons changer notre façon de vivre, et soyons attentifs à la recommandation biblique qui nous demande de veiller spirituellement. Si nous faisons cela, nous pouvons faire appel à Dieu, notre Créateur, dans nos prières. Les Écritures nous exhortent : « Cherchez l’Éternel pendant qu’il se trouve ; invoquez-le, tandis qu’il est près. Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme d’iniquité ses pensées ; qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner » (Ésaïe 55 :6-7).

Finalement, nous pouvons trouver du réconfort en anticipant notre propre résurrection, confirmée par les propos inspirés de Paul : « Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui sont décédés, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n’ont point d’espérance. Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont décédés » (1 Thessaloniciens 4 :13-14). Ce grand événement – la « première résurrection » – aura lieu au retour du Christ. Paul poursuit : « Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles » (1 Thessaloniciens 4 :16-18).

Paul nous rappelle que nous pouvons être encouragés par les Écritures, et que nous devons partager ce réconfort avec les autres. La vérité qui se trouve dans la Bible procure du réconfort au milieu de la détresse. Nous avons tous besoin de cette vérité inspirante et pleine d’espoir.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +