Un jugement inégal ?

Commenter cet article

Jésus a dit que les peuples de Sodome et Gomorrhe, de Tyr et Sidon, seraient traités « moins rigoureusement », au jour du jugement, que ceux qui ont entendu et rejeté le message de Jésus, pendant Son ministère sur la terre. Comment est-ce possible ? Si tous ces peuples ont été jugés et condamnés, comment certains peuvent-ils s’en sortir mieux que d’autres, au jour du jugement ?


Dieu détruisit ces villes pour qu’elles servent d’exemple et d’avertissement à « ceux qui vivraient dans l’impiété » (2 Pierre 2 :6). Mais, la plupart des gens, aujourd’hui, n’en comprennent pas l’utilité dans le plan divin pour l’humanité. Lorsque Jésus déclara que Sodome, Gomorrhe, Tyr et Sidon seraient « traités moins rigoureusement » au jour du jugement (Matthieu 10 :15 ; 11 :22, 24), Il révélait que les habitants de ces villes n’avaient pas encore reçu l’opportunité de comprendre Son message.

Comment pouvons-nous le savoir ? Nous devons reconnaître, comme l’explique le Nouveau Testament, qu’il y a trois « époques de jugement » différentes pour l’humanité. L’apôtre Pierre nous explique la première époque de jugement, qui nous est la plus familière : « Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c’est par nous qu’il commence [premièrement], quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Évangile de Dieu ? » (1 Pierre 4 :17).

C’est « l’époque de l’Église » – la première période de jugement. L’apôtre Pierre appelle l’Église « la maison de Dieu » – les véritables chrétiens dont les yeux ont été ouverts à la compréhension du message du Christ. Jésus tient Ses disciples responsables de cette connaissance, et Il S’attend à ce que Ses disciples produisent du fruit spirituel (Matthieu 25 :14-30 ; 2 Pierre 1 :1-9 ; Jean 15 :1-10). Les véritables chrétiens sont jugés au cours de cette vie par leurs œuvres et leur obéissance à la parole divine (1 Pierre 4 :17 ; Apocalypse 20 :12 ; 22 :12).

La deuxième période de jugement est « l’époque du Millénium ». Les prophéties bibliques montrent que Jésus-Christ reviendra bientôt et établira Son Royaume sur la terre, pour mille ans (Apocalypse 20 :2-6). Toutes les nations monteront alors à Jérusalem, le « Siège Central » du gouvernement du Christ, pour être enseignées (Ésaïe 2 :1-4). Le monde entier découvrira la merveilleuse vérité et la voie parfaite de Dieu – « car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent » (Ésaïe 11 :9). Au cours de cette époque, Dieu écrira Ses lois saintes et justes dans le cœur des gens, par Son Saint-Esprit (Hébreux 8 :10-12). Comme au cours de « l’époque de l’Église », les gens seront jugés d’après leur obéissance aux lois divines.

La troisième et dernière période de jugement peut être appelée « l’époque du dernier jugement » – le jugement du grand trône blanc (Apocalypse 20 :11-12). À cette époque-là, les milliards d’individus qui ont vécu et qui sont morts dans l’ignorance de la vérité de Dieu et de Sa voie de vivre, seront ressuscités à une vie physique (Ézéchiel 37 :1-14). Pour la première fois, leurs yeux s’ouvriront à la vérité, et ils auront leur occasion de salut.

Jésus-Christ explique qu’à cette époque-là, les hommes de Ninive et la reine du Midi seront ressuscités en même temps que les hommes de Son époque, et ceux de l’époque de Jésus qui ont rejeté Son message seront condamnés (Matthieu 12 :41-42). Remarquez l’importance de cette époque de jugement que décrit Jésus ! Des milliards de gens, qui ont vécu au cours de l’histoire de l’humanité, seront ressuscités, ensemble, pour apprendre la voie divine, et la comparer à celle qu’ils avaient suivie auparavant, sans Dieu.

Aujourd’hui, des millions de personnes croient, à tort, que Dieu condamne les milliards de personnes qui n’ont jamais entendu Son message, ou qu’Il accorde le salut à ceux qui n’ont jamais entendu parler de Son Évangile. La vérité est beaucoup plus exaltante. Si vous souhaitez en savoir davantage au sujet du plan divin pour l’humanité, lisez notre brochure gratuite, intitulée Aujourd’hui est-ce le seul jour de salut ?

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +