Réussir dans tous les domaines

Commenter cet article

Mes souvenirs d’enfance sont un peu vagues, mais je me rappelle que mes parents mettaient l’accent sur la réussite. Un jour, ils avaient retiré tous les meubles ayant des angles saillants sur mon passage, ils m’avaient mis debout, puis ils m’encouragèrent avec tendresse alors que je titubais dans la pièce. Petit à petit, jour après jour, ils m’aidèrent à apprendre à marcher avec mes deux petits pieds, avant que je ne devienne – rapidement – un bipède à part entière.


De la même manière, après avoir utilisé mes mains pour mettre de la nourriture dans ma bouche, je finis par apprendre à manger avec des couverts, après beaucoup de pratique et de temps. J’arrivai enfin à manger proprement ma compote de pomme avec une cuillère. Heureusement, mes parents furent patients.

Sans le savoir, j’apprenais bien plus que le fait d’apprendre à marcher ou de manger avec une cuillère. J’apprenais deux secrets de la réussite. Le premier d’entre eux est que « la réussite implique un travail régulier ».

Déçu ? Espériez-vous une façon moins contraignante de réussir? À vrai dire, cette règle numéro un est claire, simple, intemporelle et inévitable. Regardons de plus près les deux mots-clés de cette première règle.

 

Travail

Dans Genèse 1 et 2, nous voyons que Dieu se reposa le septième jour de la semaine, après avoir passé six jours à créer le monde qui nous entoure. Ce passage nous enseigne non seulement le sabbat du septième jour, mais aussi le fait que Dieu n’est pas paresseux ! Il n’esquive pas le travail, mais Il apprécie ce qui peut être accompli au moyen d’un effort intense. Dieu imagina et créa un univers vaste et complexe, depuis la plus grande étoile jusqu’à la plus petite cellule de notre corps. Si nous suivons l’exemple de Dieu, nous effectuerons notre travail avec enthousiasme au lieu de l’éviter. En développant cette attitude, nous franchirons la première étape vers la réussite.

Par exemple, vous êtes peut-être capable de suivre plus ou moins le rythme en classe de maths tant que la difficulté n’est pas trop élevée, mais celle-ci finira par augmenter. Les étudiants qui réussissent ont appris que vous n’obtenez pas un « A » ou un « 20/20 » – et surtout que vous n’apprenez pas votre sujet – sans fournir un dur labeur en étudiant et en révisant.

La même règle se retrouve dans le sport. Un nageur de compétition doit parcourir des centaines et des milliers de mètres dans les bassins afin de s’améliorer – et ce dur labeur demande un effort physique et mental. Tous ceux qui ne veulent pas fournir cet effort sont condamnés à échouer.

La Bible rapporte de nombreux exemples démontrant l’importance que Dieu accorde au travail et aux efforts. Il déclara par exemple à l’ancien Israël : « L’Éternel t’ouvrira son bon trésor, le ciel, pour envoyer à ton pays la pluie en son temps et pour bénir tout le travail de tes mains » (Deutéronome 28 :12). Autrement dit, si vous ne travaillez pas, vous limiterez les opportunités de bénédictions de la part de Dieu. Néhémie écrivit que la muraille de Jérusalem fut reconstruite car « le peuple prit à cœur ce travail » (Néhémie 4 :6). Il n’y avait pas de recette magique – c’était le fruit du travail !

 

Régularité

Un « gros effort » occasionnel n’est pas suffisant. La vraie réussite arrive seulement lorsque nous ajoutons la régularité à nos efforts. S’entraîner à jouer de la trompette une fois de temps en temps ne vous amènera pas à l’excellence. Par contre, vous pourrez y arriver si vous vous entraînez chaque jour, pendant des mois et des années.

Selon des universitaires ayant étudié des personnes qui avaient réussi, il existe une « règle des 10 ans » : si vous voulez vraiment être excellent dans quelque domaine que ce soit, vous devez être régulier dans vos efforts pendant au moins une décennie. En suivant 120 sportifs de haut niveau, acteurs, artistes, biochimistes et mathématiciens, Benjamin Bloom, psychologue à l’université de Chicago, a découvert que chaque personne étudiée s’était entraînée et avait travaillé de façon régulière pendant au moins une décennie avant d’accéder à la reconnaissance internationale (Ericsson et al., The Cambrige Handbook of Expertise and Expert Performance).

Même si vous n’envisagez pas de devenir un athlète olympique, vous pouvez appliquer ce principe fondamental consistant à travailler régulièrement dans votre vie – même dans votre vie de disciple de Jésus-Christ. Paul encouragea l’Église de Corinthe avec ces mots : « Soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l’œuvre du Seigneur, sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur » (1 Corinthiens 15 :58).

 

Progresser étape par étape

Le deuxième secret est que « la réussite implique une progression par étape ».

Lorsque nous étions bébés, nous nous développions et nous grandissions en faisant des « petits pas ». Nos premiers sons et nos premiers balbutiements se transformèrent en paroles vers la fin de notre première année. En plus de « papa » et « maman », nous apprenions un mot supplémentaire, puis un autre, et six mois plus tard, notre vocabulaire moyen atteignait une cinquantaine de mots. Petit à petit, nous continuions d’ajouter un à trois mots par mois à notre vocabulaire alors que nous commencions à marcher. Puis pendant notre petite enfance, nous apprenions de 10 à 20 mots par semaine. Et pendant les 25 années suivantes, nous apprenons en moyenne un mot par jour, afin d’atteindre un vocabulaire de 20.000 à 35.000 mots lorsque nous devenons trentenaires ! Mais cela ne se fait pas en un jour.

Ce principe s’applique dans tous les domaines. Les plantes sont d’abord des graines qui germent pour former une petite vrille qui sort de terre. Puis cette jeune pousse devient une tige qui commence à produire des feuilles, tout en continuant à grandir afin de devenir un jour une plante à pleine maturité. Les plantes, les animaux et les humains grandissent et changent lentement, par petites étapes.

Beaucoup de gens veulent atteindre la réussite en un éclair ! Mais en réalité, la réussite ressemble plus à la construction d’un bâtiment qu’à la foudre qui s’abat instantanément. En maths, vous apprenez d’abord que 2+2=4, puis 4+4=8. Ce n’est que bien plus tard que vous apprenez les concepts mathématiques, la géométrie, l’algèbre et l’arithmétique. Le même principe s’applique au sport, à la musique et dans tous les domaines – y compris pour former son caractère et devenir mature. Si nous sommes déterminés à être patients, persévérants et diligents, en acceptant de progresser par étapes, nous atteindrons de grands objectifs.

Dieu nous enseigne dans Sa parole de nous concentrer sur un jour à la fois, un défi à la fois et un obstacle à la fois. Jésus-Christ nous dit de chercher le Royaume de Dieu et de nous préoccuper d’aujourd’hui, « car le lendemain aura soin de lui-même » (cf. Matthieu 6 :33-34). Si nous pouvons être satisfaits et reconnaissants de nos petites améliorations quotidiennes, alors nous sommes sur la voie de la réussite.

 

Travail régulier + progression par étape = réussite

Certains de vos amis ont peut-être pour objectif de trouver un travail facile, ne demandant pas d’effort et rapportant beaucoup d’argent. Ils ne savent pas encore que le réveil sera rude ! La réussite dans la vie suit un schéma défini dès le commencement par Dieu dans notre création. Il a travaillé et Il continue de travailler (cf. Jean 5 :17). Il a travaillé pour fabriquer Sa création et Il travaille pour nous édifier. Si nous voulons nous appliquer à travailler de tout cœur avec régularité, en acceptant chaque marque d’amélioration, nous goûterons à la réussite dans notre vie.