Pourquoi les ténèbres ?

Commenter cet article

Au cours de la génération précédente, les gens à travers le monde étaient fascinés par la trilogie de Star Wars, une histoire épique sur la lutte entre le bien et le mal. Les personnages, hauts en couleur, étaient soit du côté de la « force », représentant le bien, soit du « côté obscur », représentant le mal. Il était facile de trouver des analogies dans ce récit et cela en faisait un divertissement très passionnant.

Mais, pourquoi les ténèbres ? Il semblerait que de nombreuses personnes soient fascinées, voire attirées, par le « côté obscur ».

Doutez-vous de la réalité de cette attirance ? Alors, regardez autour de vous les divertissements proposés. Les films qui mettent en avant des vampires, des personnages morbides et des histoires macabres se retrouvent en tête du box office. Ils génèrent des dizaines de millions de dollars (ou d’euros, de livres sterling ou de yens) de revenu pour les producteurs de ces films noirs et de ces films d’horreur. Les gens ne semblent jamais satisfaits dans l’horreur. Plus les histoires sont bizarres, étranges, sanglantes et gores – avec des références ou des sous-entendus à caractère sexuel – plus elles semblent être populaires.

À cette époque de l’année, alors que les jours raccourcissent et que les feuilles commencent à tomber, une ancienne tradition, qui tire ses origines dans le paganisme, est revenue à la mode. Halloween, la veille de la Toussaint, avec ses aspects sombres et maléfiques est une fête bizarre, à la fois célébrée par les adultes et les enfants.

Les activités qui perpétuent de fausses idées sur la vie après la mort et sur le monde des esprits sont très populaires. Il est intéressant de noter que ces activités sont souvent associées – et sont observées – à la nuit. Ces célébrations n’ont aucun fondement biblique, au contraire, il existe même plusieurs passages bibliques qui les interdisent clairement.

Nous lisons, par exemple, dans Deutéronome 18 :10-12 : « Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel. »

Il est clair que de telles activités déplaisent à Dieu.

Mais, pourquoi les ténèbres ? Encore une fois, la Bible donne clairement la réponse. L’apôtre Jean transcrivit les paroles de Jésus : « Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises » (Jean 3 :19). Le livre des Proverbes va dans le même sens : « La voie des méchants est comme les ténèbres ; ils n’aperçoivent pas ce qui les fera tomber » (Proverbes 4 :19).

Il est clair que le « malin » (1 Jean 5 :19) maintient le monde dans les ténèbres afin d’accomplir son plan pervers destiné à garder l’humanité éloignée du Royaume de Dieu. Sa machination sera-t-elle couronnée de succès ? Assurément non !

Voyez ce que l’apôtre Paul écrivit aux premiers chrétiens convertis, dans l’Église d’Éphèse, au sujet des ténèbres : « Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière ! Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité. Examinez ce qui est agréable au Seigneur ; et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les » (Éphésiens 5 :8-11).

Jésus-Christ est venu pour apporter la lumière et ceux qui sont appelés aujourd’hui peuvent sortir des ténèbres et vivre dans Sa magnifique lumière, loin des traditions païennes et des pratiques du monde.

Nos publications vous éclaireront sur ces sujets bibliques importants et tout ce que nous publions est disponible gratuitement. Sur le sujet des ténèbres spirituelles, je vous recommande particulièrement la lecture de notre brochure intitulée Le christianisme contrefait de Satan.

Que la force – « la lumière » – soit avec vous.