Le sabbat: un jour de repos pour un monde anxieux | Le Monde de Demain

Le sabbat: un jour de repos pour un monde anxieux

Le sabbat: un jour de repos pour un monde anxieux

Dieu sait que, chaque semaine, nous avons besoin de nous reposer et de nous éloigner de notre travail et du stress de ce monde qui avance à toute allure. C’est pourquoi Il a ordonné le repos du sabbat dès le commencement. Découvrez les raisons pour lesquelles le sabbat représente beaucoup plus qu’un jour obligatoire sans travailler. Il représente l’espoir d’un monde meilleur et paisible à venir.

[Le texte ci-dessous est l’adaptation de la transcription de cette émission du Monde de Demain.]

Avez-vous besoin d’une pause ? Vous sentez-vous fatigué(e), épuisé(e) et débordé(e) ? Regardons les choses en face… Nous vivons dans un monde où notre temps et notre attention sont de plus en plus sollicités. Les enfants doivent être nourris, les vêtements lavés et les factures payées. Les déplacements domicile-travail sont stressants. Et il y a la pression au travail, des dates limites à respecter et des conflits à gérer. Beaucoup travaillent plus dur que jamais, mais ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts. Et lorsqu’ils essaient de se détendre, l’évasion mène souvent aux dépendances, à l’anxiété et à davantage de conflits. Nos relations souffrent. Notre santé en pâtit. Les vraies solutions semblent hors de portée.

Si vous souffrez de l’anxiété liée à la vie dans le monde moderne, vous n’êtes pas le seul. Selon l’Association des troubles anxieux et de la dépression aux États-Unis, 18,1% de la population âgée de 18 ans ou plus souffrent chaque année d’un certain type de trouble anxieux. Cela représente 40 millions d’adultes (“Facts and Statistics”, ADAA.org, consulté le 29 juin 2021).

Mais ce n’est pas seulement aux États-Unis. « Dans le monde, on estime que 284 millions de personnes ont connu des troubles de l’anxiété en 2017 » (“Mental Health”, OurWorldInData.org, avril 2018).

De toute évidence, beaucoup d’entre nous se sentent dépassés.

Est-ce ainsi que notre Créateur a conçu notre vie ? Si nous sommes anxieux et déprimés, comment pouvons-nous sortir de ce cycle à la fois démoralisant et même dangereux ?

Il existe une réponse. Et des personnes du monde entier sont en train de la découvrir. Aimeriez-vous connaître un secret pouvant radicalement changer votre vie ?

Il existe un moyen de trouver la paix dans ce monde troublé. Et aujourd’hui, au Monde de Demain, nous allons nous plonger dans ce sujet, pour découvrir la source de cette paix.

Avez-vous besoin de repos ?

Beaucoup d’entre nous sont aujourd’hui épuisés et dépassés. Nous avons besoin d’un break. Mais où trouver la véritable solution au mode de vie frénétique du monde ? Parlons-en dans cette émission.

Dans un récent article en ligne, le conférencier et écrivain Jim Burns a posé les questions suivantes :

  • Avez-vous cessé de profiter de la vie parce que vous êtes trop occupé(e) ?
  • Êtes-vous épuisé(e) la plupart du temps ?
  • Avez-vous cessé de développer de nouvelles relations ?
  • Vos enfants montrent-ils des signes de stress ?

M. Burns ajoute ensuite : « Si vous avez répondu par l’affirmative à la plupart de ces questions, vous êtes débordé(e) » (“Are You Experiencing the Overload Syndrome ?”, HomeWord.com, 21 juin 2021).

Cela décrit-il votre vie en ce moment ? C’est le cas pour beaucoup d’entre nous. Mais de plus en plus de personnes se tournent vers ce qui peut sembler être une solution inattendue. Ils se tournent vers l’idée d’un « sabbat ».

Faites une recherche sur Internet et vous verrez ce que je veux dire. Tapez « repos sabbatique » ou « style de vie basé sur le sabbat » et vous découvrirez des pages et des pages d’articles contenant des conseils pour retrouver la paix et la sérénité, grâce à cette idée de « sabbat ». Voici quelques-uns des titres d’articles que j’ai trouvés lors d’une recherche sur Internet :

  • Le don du repos sabbatique dans une époque anxieuse
  • Comment libérer le pouvoir du repos sabbatique dans votre vie
  • Créer un style de vie basé sur le sabbat
  • Les arguments en faveur du sabbat, même si vous n’êtes pas religieux

Ce que tous ces articles ont en commun, c’est qu’ils démontrent un profond désir de faire une pause dans le tourbillon de ce monde moderne. De plus en plus de gens sont interpellés par l’idée d’un sabbat.

Une fois encore, l’écrivain et conférencier Jim Burns l’exprime ainsi :

« Dans la belle langue hébraïque, le mot pour repos est shabbat. Le sabbat est davantage un mode de vie que le fait de faire une sieste ou de prendre un jour de congé pour réaliser certaines tâches à la maison. Vivre dans un contexte de sabbat, c’est faire le choix constant de vivre avec une marge dans nos vies. Cette marge constitue l’espace entre notre charge et nos limites. Cette marge est notre force mentale, émotionnelle et spirituelle. C’est notre réserve, notre espace de respiration, notre énergie, notre vitalité. Malheureusement, peu d’entre nous ont suffisamment de marge dans leur vie » (“Are You Experiencing the Overload Syndrome ?”, HomeWord.com, 21 juin 2021).

Ce concept de « marge » est puissant et très important. Nous avons besoin de « marge » dans nos vies. C’est ce qu’on appelle l’espace blanc au bord des pages de nos vies. Cela signifie que chaque instant n’est pas occupé et pris en compte.

Avez-vous besoin d’un repos sabbatique dans votre vie ? Avez-vous besoin de cultiver un « style de vie de sabbat » ? Je pense que nous pouvons tous voir les avantages d’une pause. Nous avons besoin de temps pour ralentir, au lieu de toujours travailler dur et de nous divertir à fond. Ne serait-il pas agréable de ralentir de temps en temps, de passer à une vitesse inférieure et plus lente ?

Un des principaux responsables du stress dans la société est l’omniprésence des appareils technologiques. Nos appareils peuvent être utiles, mais ils peuvent aussi générer une source de grand stress. En 2003, un groupe a lancé un projet appelé « projet sabbat ». L’une des choses qu’ils font chaque année est de déterminer une « Journée nationale de la déconnexion ». L’idée est que l’une des choses que nous devons faire est de prendre occasionnellement une pause de la technologie. Ils recommandent de prendre un « sabbat technologique », pour ainsi dire. Et c’est vrai – nous devons nous déconnecter, de temps en temps. C’est bon pour notre esprit, nos relations et notre santé. Voyez ce témoignage d’une famille dans un article paru sur le site Wired.com :

« Ma famille et moi avons commencé à nous passer complètement des écrans un jour par semaine pour ce que nous avions appelé notre sabbat technologique. Nous lisions, tenions un journal, faisions la cuisine, recevions des amis, faisions des promenades à vélo, jouions de la musique, faisions des activités artistiques, et parfois nous ne faisions rien. Dix ans plus tard, nous le faisons encore chaque semaine… et c’est toujours notre jour préféré. Cela a rendu toute la famille plus heureuse et plus équilibrée » (“Everything You Need to Enjoy One Tech-Free Day a Week”, Wired.com, 10 octobre 2019).

Si nous n’avons pas la maîtrise de soi dans l’usage de nos appareils, nous allons avoir des problèmes. Et cela nous concerne tous. Voici comment une femme a décrit sa lutte contre la tyrannie des tâches sans fin, et comment elle a commencé à trouver des solutions :

« Nous sommes si nombreux à être fatigués. Satisfaire les besoins de ceux qui nous entourent, gérer nos foyers, le travail ou les réveils nocturnes des enfants, tout cela nous épuise mentalement, physiquement et émotionnellement. Cet épuisement nous amène à détourner notre attention des choses essentielles à la survie. Si c’est votre cas, Dieu a préparé un baume très pratique pour votre lassitude. Cela s’appelle le sabbat… Si nous voulons connaître toute la plénitude de vie et de l’être que Dieu a pour nous, je crois que nous avons besoin d’un élément de repos sabbatique dans notre semaine. Qu’il s’agisse de mères, de femmes au foyer ou de femmes actives, le sabbat a été créé pour répondre à un besoin profondément ancré en nous » (“How to Unleash the Power of Sabbath Rest in Your Life as a Homemaker”, EmbracingASimplerLife.com, consulté le 29 juin 2021).

Nous avons tous besoin de reconnaître la nécessité du repos, d’une sorte de pause dans nos vies. Nous avons besoin d’un temps de pause régulier, hebdomadaire, juste pour garder une perspective mentale équilibrée.

Mais vous pourriez dire : « Tout cela est bien beau, mais je suis trop occupé pour m’arrêter. J’ai trop à faire. Cette histoire de sabbat ne fonctionnera pas pour moi. » Pensez-y. C’est lorsque vous êtes débordé(e) que vous avez le plus besoin de cette aide. Et si vous ne prenez pas le contrôle de votre vie dès maintenant, quand le ferez-vous ?

Quel est le jour original du sabbat ?

Nous avons tous besoin de trouver de l’espace dans nos vies. Dans le monde entier, des personnes découvrent les avantages d’un temps de pause hebdomadaire. Peut-être avez-vous franchi cette étape et ressentez-vous une paix retrouvée dans votre vie.

L’idée d’un sabbat n’a pas surgi de nulle part. Cela provient du mot hébreu shabbat dans les Écritures hébraïques, dans la Bible. Cela signifie « s’arrêter, faire une pause, ou cesser ». C’est un temps de repos de l’activité et du travail.

Si vous avez une Bible, reportez-vous avec moi au tout premier chapitre de la Genèse. Dans le premier chapitre de la Genèse, nous trouvons le récit de la création par Dieu de tous les êtres vivants de la Terre, y compris le premier homme et la première femme. Ensuite, il est dit :

« Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée. Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu’il avait faite : et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu’il avait faite. Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu’il avait créée en la faisant » (Genèse 2 :1-3).

D’où vient cette idée de prendre du temps pour se reposer après une période de travail ? Directement du Dieu créateur. Il modela ce comportement ici même, au début de la Bible. Le sabbat fut institué à la Création. En d’autres termes, l’idée du « sabbat » existe depuis fort longtemps.

Mais qu’en est-il du mot « sabbat » ? Une des premières fois où ce mot apparaît dans la Bible se trouve dans Exode 20 :8 : « Souviens-toi du jour du sabbat, pour le sanctifier » (Darby).

« Sabbat » signifie simplement « cessation d’activité » ou « repos ». Donc, « souviens-toi du jour du sabbat » signifie simplement « souviens-toi du jour du repos ». C’est quelque chose que Dieu inscrivit dans les Dix Commandements. Lisons la suite :

« Six jours tu travailleras, et tu feras toute ton œuvre ; mais le septième jour est le sabbat [consacré] à l’Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucune œuvre […] Car en six jours l’Éternel a fait les cieux, et la terre, la mer, et tout ce qui est en eux, et il s’est reposé le septième jour ; c’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du sabbat, et l’a sanctifié » (Exode 20 :9-11, Darby)

Ainsi, Dieu créa réellement un jour de repos au début de la Création. Il S’est reposé et Son intention était que Ses enfants – c’est-à-dire nous – bénéficient également d’un repos hebdomadaire tout au long de leur vie. Dieu veut que nous travaillions dur. Et lorsque le travail est terminé, Il veut que nous prenions un repos bien mérité.

Le concept de « sabbat » n’est pas une idée vague. Il découle d’un événement précis de notre Histoire. Il fut instauré par Dieu, au commencement. Et il s’applique à un jour spécifique de la semaine [du vendredi soir au coucher du soleil jusqu’au samedi soir au coucher du soleil]. Nous avons tous besoin de nous restaurer et de nous ressourcer. Mais pourquoi ne nous octroyons pas le privilège de faire une pause ?

Considérez ce qu’un internaute a déclaré à propos de cette question :

« Pour une raison quelconque, cependant, nous interprétons naturellement les déclarations de la Bible sur le repos du sabbat comme étant davantage une suggestion qu’un commandement divin. Nous pensons : “C’est une excellente idée, mais je suis trop occupé.” C’est vrai. Je suis occupé. Vous êtes occupé. Notre société est sans cesse occupée et cela ne fait qu’accélérer… Nos réservoirs sont plus souvent à sec et lorsque nous nous arrêtons, nous ne sommes guère en mesure de mettre plus de quelques dollars dans le réservoir. Nous ne sommes jamais remplis » (“Ritchie : The gift of Sabbath rest in an anxious age”, Amarillo.com, 2 juin 2016).

Pensez-y. Nous sommes trop occupés pour nous arrêter. Nous sommes enfermés dans une spirale sans fin d’épuisement, et sans jamais pouvoir nous rattraper. Êtes-vous fatigué de ce cycle ?

Cet internaute poursuit :

« Mais se pourrait-il que notre manque d’observance du sabbat contribue à notre lassitude ? Notre manque de repos et de culte du sabbat pourrait-il expliquer pourquoi nous sommes un peuple épuisé ? Se pourrait-il que les façons dont nous essayons de trouver le repos ne nous restaurent jamais, car nous avons été créés pour trouver notre repos en Dieu ? […] Quel meilleur cadeau pourrions-nous recevoir que ce repos du sabbat dans notre époque anxieuse ? » (ibid.).

Combien d’entre nous passent d’une tâche frénétique à une autre, jusqu’à s’effondrer ? Pourquoi ne nous reposons-nous pas régulièrement, selon l’horaire que Dieu a établi pour nous ?

Trop souvent, nous ne nous arrêtons que lorsque nous sommes forcés de le faire. Et c’est peut-être pour cela que Dieu nous dit : « C’est obligatoire – il vous faut faire une pause chaque semaine. » Parce qu’il y a toujours une lessive à faire, un autre espace à nettoyer, un autre rapport à soumettre.

Avez-vous remarqué que, trop souvent, nous ne faisons les choses qui sont bonnes pour nous que lorsque nous y sommes obligés ? Peut-être ne faisons-nous pas assez d’exercice ou ne prenons-nous pas soin de notre santé, jusqu’à ce que nous tombions malades. Nous remarquons alors les effets de notre négligence en matière de santé et nous décidons : « OK, je dois agir ainsi parce que c’est bon pour moi. »

Alors, qu’en pensez-vous ? Ne serait-il pas logique que Dieu dise : « Écoute, c’est très important pour toi. Je veux que tu bénéficies d’un état mental sain. Donc, tu dois faire une pause à la fin de chaque semaine. »

Le sabbat été instauré pour notre bien !

Dieu, dans Sa miséricorde, a instauré et même programmé ce temps pour nous. Et comme nous ne faisons souvent pas les choses à moins d’y être absolument obligés, Il a rendu obligatoire ce temps de pause. Et c’est une bonne chose pour nous.

Dans le reste de cette émission, nous verrons qu’il y a une raison encore plus grande en ce qui concerne le repos du sabbat. Dans Colossiens 2 :16, Paul a écrit :

« Que personne donc ne vous juge en ce qui concerne le manger ou le boire, ou à propos d’un jour de fête ou de nouvelle lune, ou de sabbats, qui sont une ombre des choses à venir » (Darby).

Il y a beaucoup de malentendus au sujet de ce verset. Mais concentrons-nous sur une seule phrase. Il s’agit des « sabbats, qui sont une ombre des choses à venir ».

Ce que l’apôtre Paul veut dire, c’est qu’aussi bons que soient les sabbats pour nous octroyer un repos hebdomadaire dès maintenant, ils sont aussi le symbole de quelque chose de plus grand à venir. De nombreuses personnes qui étudient la Bible reconnaissent qu’il y a eu environ 6000 ans d’Histoire humaine. Et que la Bible prédit un règne de Jésus-Christ de mille ans. Si nous appliquons le principe « d’un jour pour une période de mille ans » énoncé dans 2 Pierre 3 :8, le sabbat hebdomadaire du septième jour est un type du millénaire à venir. En ce sens, le septième millénaire correspond au septième jour de la semaine.

Nous trouvons des Écritures qui soutiennent cette idée ailleurs dans le Nouveau Testament.

« Craignons donc, tandis que la promesse d’entrer dans son repos subsiste encore, qu’aucun de vous ne paraisse être venu trop tard » (Hébreux 4 :1).

Il dit que les Israélites ne sont pas entrés en Terre promise à cause de leur désobéissance. Mais nous pouvons entrer dans le Royaume de Dieu, au second Avènement du Christ, si nous sommes fidèles et obéissants.

« Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour : Et Dieu se reposa de toutes ses œuvres le septième jour » (Hébreux 4 :4).

Il parle du sabbat du septième jour établi lors de la création, lorsque Dieu S’est reposé.

« Or, puisqu’il est encore réservé à quelques-uns d’y entrer, et que ceux à qui d’abord la promesse a été faite n’y sont pas entrés à cause de leur désobéissance, Dieu fixe de nouveau un jour – aujourd’hui – en disant dans David bien longtemps après, comme il est dit plus haut : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs. Car, si Josué leur avait donné le repos, Dieu ne parlerait pas après cela d’un autre jour. Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu » (Hébreux 4 :6-9).

Qu’est-ce que cela signifie ? Si nous sommes le peuple de Dieu, le repos de sabbat signifie quelque chose de très important. Cela signifie que nous observons ce repos hebdomadaire dans nos vies dès à présent. Le terme grec traduit ici par « repos de sabbat » est sabbatismos. Il vient directement du mot hébreu shabbat, qui signifie le sabbat hebdomadaire. Les chrétiens doivent observer le sabbat hebdomadaire.

Mais cela va bien au-delà. Si les sabbats sont l’ombre des choses à venir, chaque septième jour du calendrier constitue également une prophétie du sabbat millénaire à venir. C’est à ce moment-là que le Royaume de Dieu sera établi ici-bas, lors du second Avènement du Christ.

« Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses œuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes. Empressons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance » (Hébreux 4 :10-11).

Il nous est rappelé de mener nos vies de manière à pouvoir entrer dans le repos et le Royaume de Dieu, au retour du Christ.

En d’autres termes, il y a de l’espérance pour ce monde fatigué et épuisé. Il y a un nouveau monde qui arrive. Et ce nouveau monde, contrairement à notre époque, sera paisible et plein d’espoir. La violence et la tension de ce siècle n’existeront plus. Remarquez comment ce monde à venir est décrit dans Ésaïe 32 :

« Alors la droiture habitera dans le désert, et la justice aura sa demeure dans le verger. L’œuvre de la justice sera la paix, et le fruit de la justice le repos et la sécurité pour toujours. Mon peuple demeurera dans le séjour de la paix, dans des habitations sûres, dans des asiles tranquilles » (Ésaïe 32 :16-18).

Le sabbat hebdomadaire du septième jour symbolise l’avènement d’un millénaire de paix et de prospérité.

Il y a beaucoup plus à dire sur le sabbat. Vous pouvez trouver de nombreux articles et émissions au sujet du sabbat sur notre site du Monde de Demain. Ce sur quoi nous nous focalisons aujourd’hui, c’est la nécessité d’une pause pour les habitants de ce monde. Il existe une meilleure voie. En vérité, nous n’avons pas seulement besoin d’une idée générale de pause dans notre vie ; nous avons besoin du repos régulier et obligatoire conçu par notre Créateur.

Le véritable objectif du sabbat au cours de cette vie et au-delà

Lorsque Jésus était ici-bas, Il enseigna à Ses disciples un mode de vie de paix et de tranquillité, qui ne dépendait pas des circonstances extérieures. Remarquez ce qu’Il déclaré :

« Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et moi je vous soulagerai. Chargez-vous de mon joug, et apprenez de moi, parce que je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez du repos pour vos âmes ; car mon joug est doux et mon fardeau est léger » (Matthieu 11 :28-30, Neuchâtel).

Si vous aspirez à un soulagement des fardeaux de la vie, apprenez de Jésus-Christ. Il détient les réponses. Il vous accordera la paix, si vous obéissez à Sa volonté et répondez à Son amour.

Dans ce monde, il y a beaucoup de choses dont on peut s’inquiéter. Mais Jésus nous a enseignés :

« C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ? » (Matthieu 6 :25-27).

Il sait que nous travaillons dur, parce que nous le devons. Nous devons nous nourrir. Nous devons prendre soin de notre famille. Et Il dit : « Je vous aiderai, si vous vous tournez vers Moi. »

Et remarquez ce qu’Il dit d’autre :

« Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. À chaque jour suffit sa peine » (Matthieu 6 :33-34).

Nous pouvons avoir la paix d’esprit. Dieu sait l’anxiété que produit ce monde. Mais Il vous offre un sabbat hebdomadaire. C’est une coupure totale de travail de 24 heures, semaine après semaine. Cela ne vous paraît-il pas agréable ? Imaginez que chaque vendredi soir au coucher du soleil jusqu’au samedi soir au coucher du soleil, vous puissiez laisser votre travail derrière vous. Vous pourriez passer du temps supplémentaire avec votre famille. Vous pourriez lire la Bible et méditer sur le plan de Dieu pour vous. Le lendemain, vous pourriez vous rendre à l’Église avec d’autres personnes partageant les mêmes croyances et fraterniser avec elles. Vous pourriez passer les heures restantes du sabbat à ne pas tondre la pelouse ou à vaquer à des corvées ménagères, mais à faire une promenade et à réfléchir à ce que vous venez d’apprendre.

C’est ainsi que Dieu conçoit le sabbat. Pas de la façon dont les Pharisiens l’observèrent, en en faisant un fardeau. Jésus a corrigé les Pharisiens sur la façon dont ils observaient le sabbat :

« Il arriva, un jour de sabbat, que Jésus traversa des champs de blé. Ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis. Les pharisiens lui dirent : Voici, pourquoi font-ils ce qui n’est pas permis pendant le sabbat ? » (Marc 2 :23-24).

Les Pharisiens essayaient d’accuser Jésus et Ses disciples sur la façon dont ils observaient le sabbat, mais Jésus retourna la situation et expliqua la vraie perspective du sabbat :

« Jésus leur répondit : N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans la nécessité et qu’il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui ; comment il entra dans la maison de Dieu, du temps du souverain sacrificateur Abiathar, et mangea les pains de proposition, qu’il n’est permis qu’aux sacrificateurs de manger, et en donna même à ceux qui étaient avec lui. Puis il leur dit : Le sabbat a été fait pour l’homme, et non l’homme pour le sabbat, de sorte que le Fils de l’homme est maître même du sabbat » (Marc 2 :25-28).

Les pharisiens accusèrent Jésus-Christ et Ses disciples de ne pas respecter le sabbat de la bonne manière, mais Jésus décrivit la véritable perspective concernant le sabbat. Il est le Maître du sabbat, Il institua le sabbat. Il conçut le sabbat sur une période de 24 heures pour lâcher prise et réfléchir à sa vie. Ce cadeau est à votre disposition.

Alors, avez-vous besoin d’une pause ? Avez-vous besoin de repos ? Le sabbat n’est pas seulement une idée qui consiste à prendre un peu de repos de temps à autre. C’est un cadeau hebdomadaire de Dieu, pour nous rafraîchir et nous donner la paix. Et c’est la promesse d’un monde meilleur à venir. Le sabbat est un cadeau que Dieu fait à un monde troublé. Faites-en l’expérience vous-même.


Offre de la semaine

Quel est le jour du sabbat chrétien?

Ce sujet est absolument ESSENTIEL, beaucoup plus important que la plupart des gens ne l’imaginent !

Il est en rapport direct avec la question de savoir si, oui ou non, vous « connaissez » le vrai Dieu – le Créateur suprême. En fait, il affecte directement votre vie éternelle dans Son Royaume, qui est près d’arriver.

Commander