La paix en Asie ?

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

Pour la première fois depuis des années, les deux Corées ont engagé la semaine dernière d’importantes négociations de paix, et il semble que de véritables avancées aient été accomplies cette fois-ci. La Déclaration de Panmunjom (d’après le village où se sont tenues les discussions) indique que « la Corée du Sud et la Corée du Nord confirment l’objectif commun d’obtenir, au moyen d’une dénucléarisation totale, une péninsule coréenne non nucléaire » (Le Monde, 27 avril 2018). Les dirigeants de ces deux nations « vont promouvoir des discussions trilatérales et quadrilatérales avec les États-Unis et la Chine […] afin de mettre fin à la guerre de Corée [1950-1953] en remplaçant l’accord d’armistice par un traité de la paix » (French.yonhapnews.co.kr, 27 avril 2018). De même, vendredi dernier, la Chine et l’Inde ont engagé de sérieux pourparlers afin de réprimer un grave désaccord concernant leur frontière commune susceptible de déclencher une guerre virulente. Bien que les deux parties aient minimisé cette réunion en la qualifiant de « première approche », ces deux nations « ont convenu d’améliorer la communication entre leurs armées pour maintenir la paix à leur frontière […] Les deux dirigeants ont également souligné l’importance de maintenir la paix et la tranquillité dans toutes les régions de la zone frontalière sino-indienne » (Rtbf.be, 28 avril 2018).

L’objectif positif de ces pourparlers de paix sur la péninsule coréenne, mais aussi entre la Chine et l’Inde, est encourageant et pourrait amener temporairement une sorte de paix dans la région mais pour une période déterminée. Les prophéties des temps de la fin révèlent que ces nations pourraient, en fait, toutes unir leurs efforts pour mettre sur pied une immense armée qui attaquera la puissance européenne de la bête et amènera la destruction, en tuant un tiers de l’humanité (voir Daniel 11 :40-44 ; Apocalypse 9 :13-18). Une paix relative entre ces nations est nécessaire pour l’accomplissement de ces prophéties. Cependant, les efforts de l’humanité pour établir une paix durable ne prévaudront pas (Ésaïe 33 :7 ; Jérémie 6 :14 ; 8 :11, 15) car basés sur le raisonnement humain et non sur le fondement solide des lois divines (Ésaïe 59 :8 ; Psaume 119 :165). Pour en apprendre davantage sur le chemin qui conduit à la véritable paix, lisez notre article intitulé « Paix sur la Terre ? ».