Le déclin de l’Occident – Pourquoi ?

Commenter cet article

Que se passe-t-il aux États-Unis, chez les peuples d’origine britannique et dans l’État moderne d’Israël ? L’Empire britannique a disparu ; il en est réduit à une île fragmentée, à la périphérie d’une Europe unifiée. Les États-Unis – la seule superpuissance au monde – sont défiés, bravés et blâmés par les autres nations de la terre. Le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont rapidement perdu leur capacité d’étendre leur puissance au-delà de leurs frontières. L’Afrique du Sud est en train de se disloquer. Israël est assiégé. Les nations jadis admirées et enviées sont maintenant considérées comme des nations arrogantes, complaisantes, corrompues et dégénérées. Pourquoi cela arrive-t-il ? La réponse est révélée dans les prophéties bibliques, qui contiennent des faits surprenants concernant l’avenir !

Les promesses à Abraham

Les États-Unis, les peuples d’origine britannique et l’Israël moderne sont les héritiers des promesses que Dieu a faites à Abraham et à sa postérité. Ces promesses bibliques promettaient un avenir incroyable. Parce qu’Abraham a obéi à Dieu, Dieu lui a promis la grandeur nationale et la possibilité d’être une source de bénédiction pour l’humanité (Genèse 12 :1-3). Ses descendants seraient comme le sable sur le bord de la mer ; ils prendraient possession du pays de Canaan (Genèse 12 :6-7), et de la porte de leurs ennemis (Genèse 22 :17). Les peuples israélites devaient s’étendre et habiter les meilleures parties de la planète (Genèse 27 :28-29 ; 28 :14-15 ; 32 :28). Deux des descendants d’Abraham hériteraient des promesses ultimes : Manassé deviendrait une grande nation et Éphraïm une multitude de nations (Genèse 35 :9-11 ; 48 :14-22). On ne peut pas mieux expliquer la montée en puissance des États-Unis et de la Grande-Bretagne, à moins de connaître qu’ils sont les héritiers de ces promesses (Genèse 49 :22-26) !

Les avertissements de Moïse

Dieu a donné un avertissement aux nations israélites, anciennes et modernes : « Lorsque tu mangeras et te rassasieras [que tu hériteras des bénédictions] […] Garde-toi d’oublier l’Éternel, ton Dieu, au point de ne pas observer ses commandements […] [sinon] vous périrez » (Deutéronome 8 :10-19). Dieu a choisi Israël et l’a béni afin qu’il soit un exemple et qu’il enseigne au monde la façon divine de vivre (Deutéronome 4 :1-8). Dieu lui a promis des bénédictions, s’il obéissait – et des malédictions, s’il désobéissait (Deutéronome 28 ; Lévitique 26). Cependant, les descendants d’Israël ont fait preuve d’une nature rebelle et d’une tendance à n’en « faire qu’à leur tête ». Ils n’ont pas vécu selon l’alliance qu’ils avaient faite avec leur Créateur (Exode 19 :5-8). Dieu connaissait leur nature, et avait demandé à Moïse de les mettre en garde : « Car je sais qu’après ma mort vous vous corromprez, et que vous vous détournerez de la voie que je vous ai prescrite ; et le malheur finira par vous atteindre, quand vous ferez ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, au point de l’irriter par l’œuvre de vos mains » (Deutéronome 31 :29).

Les jugements prophétisés

Le prophète Ésaïe a révélé que les actes de rébellion d’Israël engendreraient une société malade et dépravée, qui tordrait la signification du bien et du mal – comme Sodome et Gomorrhe – et qui s’attirerait la punition divine (Ésaïe 1 :1-20 ; 5 :20). Aux États-Unis, la prière est interdite dans les écoles, mais on accepte l’homosexualité comme une façon de vivre acceptable. Bien que la Bible déclare que l’homosexualité constitue une « abomination » émanant d’un « esprit avili » (Lévitique 18 :22 ; Deutéronome 22 :5 ; Romains 1 :26-29), les homosexuels paradent effrontément à Londres, à San Francisco, à Sydney et ailleurs. Les États-Unis interdisent d’afficher les Dix Commandements dans les lieux publics, mais ils autorisent l’étalage violent et explicite de la sexualité – en dépit des interdictions bibliques (Matthieu 5 :28 ; 1 Corinthiens 6 :18). C’est pour ces raisons que les écoles américaines deviennent des « champs de meurtres », que l’activité sexuelle se développe, et que l’exportation de la culture américaine choque les sociétés non occidentales. Dieu hait le divorce pour ses effets dévastateurs (Malachie 2 :15-17), mais les nations israélites sont les leaders au monde dans ce domaine.

Les prophètes bibliques ont annoncé que des jugements terribles frapperont les Israélites rebelles. Les peuples israélites qui désobéissent seront « maudis […] dans les champs » par des « grandes plaies », qui détruiront les troupeaux et le bétail ; ces peuples deviendront « un sujet d’étonnement, de sarcasme et de raillerie » aux yeux des autres peuples (Deutéronome 28 :15-19, 37, 58-59 ; Osée 4 :1-3). Les manifestations soudaines et imprévues de la « vache folle » et de la fièvre aphteuse en Grande-Bretagne sont considérées comme « horribles » et « apocalyptiques » ; elles ont valu à la Grande-Bretagne la réputation du « lépreux de l’Europe » (Time, 26 mars 2001, p. 52). Parce que les nations israélites ont oublié Dieu, Dieu déclare : « Je briserai l’orgueil de votre force […] Vous ne subsisterez point en présence de vos ennemis » (Lévitique 26 :19, 37). Alors que les États-Unis et la Grande-Bretagne doivent faire face à de plus en plus de défis militaires, les restrictions budgétaires affaiblissent nos forces de défense. L’entrée des homosexuels dans l’armée et des femmes à des postes de combat a érodé la morale. Les dirigeants qui affirment, comme ceux de la défense australienne (Defense 2000), que nous sommes « un pays à l’abri, grâce à notre géographie […] Les chances d’une attaque […] demeurent faibles », sont aveugles aux leçons du passé et à la réalité du futur » (While America Sleeps, Kagan & Kagen). Les nations israélites, qui étaient puissantes, sont de plus en plus vulnérables en cette époque critique !

Le danger à venir

Où nous conduisent ces actes aveugles de rébellion ? Quel est l’avenir des États-Unis, d’Israël et des peuples d’origine britannique ? Le Juge Robert Bork condamne les idées libérales, qui encouragent l’avortement, l’homosexualité et le mariage entre des individus de même sexe, l’acceptation de la violence et le mépris des valeurs religieuses qui contribuent au déclin national ; il s’accorde avec Ésaïe 1 :10, lorsqu’il conclut : « Gomorrhe est notre destination probable » (Slouching Towards Gomorrah, Bork, p. 343). Le journaliste Morris Berman se fait l’écho du prophète Osée (Osée 4 :6), lorsqu’il déclare que l’évidence de « l’effondrement » de notre société est « accablante » – que « le système a perdu ses attaches, et comme la Rome antique, elle part à la dérive » (The Twilight of America Culture, Berman, p. 2). L’écrivain britannique, Peter Hitchens, déplore qu’à cause de la guerre culturelle qui se déchaîne en Grande-Bretagne, « une grande civilisation […] est au bord de l’extinction […] Nous avons très peu de temps pour la sauver » (The Abolition of Britain, p. XI).

Alors que les analystes séculiers ne voient qu’une coïncidence ou une fatalité historique à ces événements importants, Dieu déclare que les « enfants d’Israël […] ont perverti leur voie, ils ont oublié l’Éternel, leur Dieu […] Je prépare contre vous un malheur, je médite un projet contre vous » (Jérémie 3 :21 ; 18 :11). À cause de la désobéissance de ces Israélites modernes, « l’Éternel attachera à toi la peste, jusqu’à ce qu’elle te consume […] L’Éternel te fera battre par tes ennemis » (Deutéronome 28 :15-25), et ils seront emmenés en captivité (versets 41, 44, 64-68). La prophétie affirme que les États-Unis et la Grande-Bretagne, de même que la nation juive, « tomberont » ensemble parce qu’ils ont « rejeté le bien » et qu’ils « sont plongés dans la corruption » (Osée 5 :5 ; 8 :3 ; 9 :9). Ils seront châtiés et emmenés en captivité au milieu des nations étrangères (Osée 8 :1-8 ; 9 :7). Ce sera « un temps d’angoisse pour Jacob [Israël] […] dans la suite des temps », juste avant le retour de Jésus-Christ (Jérémie 30 :7, 24). À Son avènement, le Messie rétablira les nations d’Israël, alors elles se repentiront et le monde apprendra une grande leçon : il y a un Dieu qui gouverne dans les affaires des hommes (Ézéchiel 39 :23-28).

Nous vivons à une époque significative ! Ces prophéties sont sérieuses, mais encourageantes, pourtant les médias et beaucoup de théologiens ne les comprennent pas. Si vous désirez en savoir davantage au sujet de l’identité des États-Unis, de la Grande-Bretagne et des autres nations israélites, ainsi que leur avenir selon la prophétie, lisez notre brochure intitulée Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie. Et continuez à lire cette série. Cela pourrait changer votre vie !

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +