Cherchez-vous Dieu ?

Commenter cet article

Dans un monde en manque de vérité, vous nourrissez-vous quotidiennement du Christ ?


Comme la plupart de nos lecteurs le savent, je n’ai pas l’habitude de faire un sermon ou de vous attirer vers la religion dans cette revue du Monde de Demain. Dans cette Œuvre, nous voulons seulement vous « dire les choses telles qu’elles sont » – vous donner des faits réels et vous laisser prendre les décisions qui en découlent. Mais dans tout ce que j’écris, j’essaie d’aider tous nos abonnés à comprendre certains aspects de la vie, ou des événements prophétiques, qui les affecteront personnellement.

Puisque les événements prophétiques s’accélèrent et que « l’orgueil de la force » des nations occidentales est en train d’être « brisé » (Lévitique 26 :19), j’ai la responsabilité de vous présenter les principes de base que vous devezmettre en pratique pour survivre aux tests et aux épreuves qui nous attendent. Jésus-Christ déclara à propos de la grande tribulation à venir : « Car la détresse, en ces jours, sera telle qu’il n’y en a point eu de semblable depuis le commencement du monde que Dieu a créé jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais » (Marc 13 :19).

Non ! Vous ne devez pas sortir précipitamment et « rejoindre notre Église » pour être sauvé !

Par contre, votre Créateur répète sans cesse dans Sa parole inspirée qu’à une époque difficile comme la nôtre, tous ceux qui veulent obtenir l’aide, la direction et la protection du Dieu tout-puissant doivent au minimum commencer à « chercher Dieu » avec sincérité, à L’implorer honnêtement en Lui faisant savoir que vous voulez recevoir l’aide et les instructions de Celui qui vous donne la vie et le souffle ! Est-ce trop vous demander ?

Garder Son témoignage

Lorsque les Israélites revinrent de leur captivité à Babylone, Dieu leur donna des instructions en leur disant ce qu’ils devaient faire : « Mais voici ce que dit l’Éternel : Dès que soixante-dix ans seront écoulés pour Babylone, je me souviendrai de vous, et j’accomplirai à votre égard ma bonne parole, en vous ramenant dans ce lieu. Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. Vous m’invoquerez, et vous partirez ; vous me prierez, et je vous exaucerai. Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de toutvotre cœur. Je me laisserai trouver par vous, dit l’Éternel, et je ramènerai vos captifs ; je vous rassemblerai de toutes les nations et de tous les lieux où je vous ai chassés, dit l’Éternel, et je vous ramènerai dans le lieu d’où je vous ai fait aller en captivité » (Jérémie 29 :10-14). Dieu inspira le roi David à écrire : « Heureux ceux qui gardent ses préceptes, qui le cherchent de tout leur cœur » (Psaume 119 :2). Notez la fin de la phrase : « de tout leur cœur. » De nombreux chrétiens cherchent Dieu sans conviction. Ils étudient un peu la Bible, ils prient de temps en temps et ils « espèrent » que cela sera suffisant pour que Dieu les guide.

Cependant, lorsque Daniel – un des plus grands prophètes de tous les temps – comprit que l’accomplissement d’une époque spéciale débutait de son vivant, il chercha Dieu de tout son cœur : « Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu, afin de recourir à la prière et aux supplications, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre. Je priai l’Éternel, mon Dieu, et je lui fis cette confession : Seigneur, Dieu grand et redoutable, toi qui gardes ton alliance et qui fais miséricorde à ceux qui t’aiment et qui observent tes commandements ! Nous avons péché, nous avons commis l’iniquité, nous avons été méchants et rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances » (Daniel 9 :3-5).

Daniel « tourna sa face » vers Dieu pour chercher Ses instructions et Sa miséricorde. Et Dieu répondit à sa demande en lui envoyant un ange pour l’instruire et l’encourager. Cet ange lui dit : « Daniel, homme bien-aimé, sois attentif aux paroles que je vais te dire, et tiens-toi debout à la place où tu es ; car je suis maintenant envoyé vers toi. Lorsqu’il m’eut ainsi parlé, je me tins debout en tremblant. Il me dit : Daniel, ne crains rien ; car dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre, et de t’humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues, et c’est à cause de tes paroles que je viens. Le chef du royaume de Perse m’a résisté vingt et un jours ; mais voici, Micaël, l’un des principaux chefs, est venu à mon secours, et je suis demeuré là auprès des rois de Perse » (Daniel 10 :11-13).

Une guerre spirituelle

Daniel comprenait qu’il y avait un « guerre spirituelle » entre les anges fidèles à Dieu et les esprits démoniaques – les « anges déchus » qui influençaient et égaraient les nations païennes autour d’Israël. Mais Dieu encouragea Daniel, en lui faisant savoir que « dès le premier jour » où il commença à « chercher » Dieu par des prières ferventes, par le jeûne et en reconnaissant ses péchés, Dieu l’avait entendu. À présent, Daniel recevait lavéritable compréhension des événements tumultueux qui commençaient à se dérouler autour de lui. Dieu l’utilisa pour avertir Son peuple. Et Dieu l’utilisa avec force pour nous donner, aujourd’hui, certaines des prophéties les plus spécifiques et les plus puissantes de toute la Bible !

Ferez-vous comme Daniel, et comme d’autres grands serviteurs de Dieu, en « cherchant » véritablement à trouver votre Créateur et à faire Sa volonté, dans votre vie ?

Comment “chercher Dieu”

Les exemples précédents montrent clairement que le Dieu tout-puissant répond favorablement à ceux qui Le cherchent de tout leur cœur (Jérémie 29 :13). Il répond à ceux qui Le cherchent par des prières ferventes, par le jeûne et par la repentance (Daniel 9 :3-4). Un autre « élément » essentiel pour nous est l’importance extrême de la véritable étude de la Bible. Les anciens prophètes que nous avons cités étaient souvent en contact avec Dieu, d’une manière personnelle, et ils Le « connaissaient » comme peu d’entre nous Le connaissent. De nos jours, la plupart des gens n’ont jamais réellement connu le véritable Dieu, car Satan le diable « séduit toute la terre » (Apocalypse 12 :9). Il lui a été permis « d’aveugler » la plupart des gens pour qu’ils ne voient pas la volonté de Dieu (2 Corinthiens 4 :3-4). Dans la situation actuelle, nous devons donc prendre ce sujet au sérieux. Vous et moi devons « étudier » la parole de Dieu, car c’est la révélation inspirée de notre Créateur. Elle révèle la pensée de Dieu, qui Il est et comment Il agit selon les situations. Sans cette compréhension, il nous est difficile de « chercher » le véritable Dieu avec ferveur, comme le faisaient les anciens prophètes. La plupart des êtres humains sont « coupés » de Dieu. Ils connaissent uniquement un faux Dieu, un faux Christ et un faux Évangile (2 Corinthiens 11 :3-4).

Notez les paroles de Jésus-Christ : « Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mangevivra par moi » (Jean 6 :56-57). Puis Il ajouta : « C’est l’Esprit qui vivifie ; la chair ne sert à rien. Les parolesque je vous ai dites sont Esprit et vie » (verset 63). Ainsi, c’est la parole inspirée de Dieu – la Sainte Bible – qui nous aide à comprendre la volonté de Dieu et qui nous permet d’obtenir la vie éternelle dans Son Royaume, si nous obéissons aux instructions bibliques.

Se “nourrir” du Christ

C’est pourquoi nous devons nous « nourrir » du Christ et étudier Ses paroles qui « sont Esprit et vie ».

Je vous exhorte donc tous à « dépoussiérer votre Bible » et à commencer à l’étudier, comme vous ne l’avez probablement jamais fait auparavant. Lisez le Nouveau Testament en entier. C’est un excellent point de départ. Commencez par le livre de Matthieu et voyez comment Jésus-Christ a « publié » (Ésaïe 42 :21) – ou « magnifié » (traduction Martin) – la loi de Dieu dans Son « sermon sur la montagne » (chapitres 5 à 7), en expliquant comment les êtres humains doivent vivre. En étudiant attentivement le livre de Matthieu, vous commencerez à comprendre « la pensée de Dieu », exprimée directement par Jésus-Christ, le Fils de Dieu.

Apprenez à lire lentement et attentivement au moins deux ou trois chapitres, à chaque fois que vous étudiez. Marquez les passages les plus importants, puis revenez en arrière et relisez-les à la fin de votre étude. Lors de votre étude suivante, révisez les chapitres que vous avez lus précédemment, en relisant les passages-clés que vous avez surlignés. Ensuite, continuez de la même façon avec les trois ou quatre chapitres suivants et prenez le temps de réfléchir à ce que vous lisez – en demandant à Dieu la véritable compréhension.

La vraie méditation chrétienne

Il est également essentiel d’apprendre l’importance de la méditation chrétienne. Il ne s’agit pas de « vider son esprit » comme certaines religions orientales l’enseignent. Au contraire, il s’agit de focaliser votre esprit sur un thème précis – en le ressassant dans votre tête pour augmenter votre compréhension. Votre thème devrait être d’essayer de comprendre réellement ce que Dieu dit dans Sa parole inspirée. C’est pourquoi vous devriez prendre le temps de méditer avec attention sur ce que vous avez lu, après chaque période d’étude et peut-être répéter cela un peu plus tard dans la journée, en demandant à Dieu de vous donner la véritable compréhension, la connaissance et le désir de faire Sa volonté, révélée dans Sa parole inspirée.

Après avoir étudié et médité, vous comprendrez beaucoup mieux comment prier, ainsi que la nature du véritable Dieu auquel vous vous adressez. Lisez les exemples des prières du Christ et comment Il priait Son Père – lisez comment le prophète Daniel et le roi David priaient Dieu. Lisez les exemples inspirants dans le livre des Psaumes. En suivant leur exemple, vous serez capable « d’ouvrir votre cœur » à votre Créateur – afin qu’Il entende et réponde.

Apprenez à débuter chaque journée par une prière, avant de sortir de chez vous. Le fait de franchir le seuil de votre porte, le matin, sans avoir prié, revient presque à sortir « nu ». Car vous êtes, pour ainsi dire, spirituellement nu si vous sortez de chez vous sans avoir prié le Créateur pour Son aide, Ses instructions, Sa protection et Sa direction. Efforcez-vous à penser de la sorte !

Apprenez à parler à Dieu avec ferveur, car Dieu n’apprécie pas les prières sans conviction, comme nous l’avons déjà mentionné. Souvenez-vous des exemples de notre Sauveur, Jésus-Christ, « qui, dans les jours de sa chair, a présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et il a été exaucé à cause de sa piété » (Hébreux 5 :7). Jésus a établi un exemple suprême de la façon dont nous devons véritablement « chercher Dieu » de tout notre cœur !

En plus de l’étude régulière de la Bible, de la méditation et des prières ferventes, chaque matin et pendant la journée, le jeûne est un autre élément essentiel pour chercher Dieu. À travers la Bible, nous voyons que les véritables serviteurs de Dieu s’abstenaient à la fois de nourriture et de boisson, pendant au moins un jour ou deux, lorsqu’ils affrontaient une situation de crise.

Utiliser “l’outil” du JEÛNE

Notez comment Moïse, un « homme de Dieu », chercha l’Éternel. Avant de recevoir les Dix Commandements, il expliqua qu’il demeura « sur la montagne quarante jours et quarante nuits, sans manger de pain et sans boire d’eau » (Deutéronome 9 :9).

Lorsque le roi de Perse voulait détruire les Juifs, une des plus grandes « femmes de Dieu » mentionnée dans la Bible, la reine Esther, ordonna à Mardochée : « Va, rassemble tous les Juifs qui se trouvent à Suse, et jeûnezpour moi, sans manger ni boire pendant trois jours, ni la nuit ni le jour. Moi aussi, je jeûnerai de même avec mes servantes, puis j’entrerai chez le roi, malgré la loi ; et si je dois périr, je périrai » (Esther 4 :16).

Il ne fait aucun doute que des centaines, voire des milliers de concitoyens Juifs se mirent à jeûner avec ferveur et à chercher Dieu, pour leur peuple et pour la reine Esther. Un remarquable retournement de situation se produisit alors ! Lisez le reste de l’histoire dans le livre d’Esther !

Lorsque Saul (l’apôtre Paul) fut frappé d’aveuglement sur la route de Damas, alors qu’il persécutait les chrétiens, il savait ce qu’il devait faire, car la Bible révèle qu’il commença à se repentir et à chercher Dieu : « Il resta trois jours sans voir, et il ne mangea ni ne but » (Actes 9 :9). Cet homme, qui devint un des plus grands apôtres de tous les temps, commença à « chercher Dieu » en jeûnant, en s’abstenant de toute nourriture et de toute boisson pendant une certaine période de temps, afin de s’humilier pour pouvoir focaliser tout son être sur Dieu et sur Sa volonté, par la prière et par le jeûne.

Il est important de préciser qu’il faut être particulièrement prudent en jeûnant plus d’une journée – notamment à notre époque, car beaucoup de gens ont une santé fragile ou sont malades. Jésus-Christ pouvait jeûner 40 jours, mais nous ne devons pas « imaginer » que nous pouvons suivre Son exemple sur ce point précis. Si vous avez des problèmes de santé, vous devez demander conseil auprès d’un médecin avant d’effectuer un jeûne qui dépasserait la durée prescrite par Dieu à Son peuple (comme le Jour des Expiations).

Néanmoins, le jeûne est un « outil » essentiel pour chercher Dieu et s’approcher de notre Créateur. Comme vous pouvez le voir, cet outil a été régulièrement utilisé par les véritables serviteurs de Dieu à travers l’Histoire. Il est essentiel d’utiliser les « outils » de l’étude biblique, de la méditation, de la prière et du jeûne.

Mettre en pratique la parole

En plus de ces « outils », les Écritures révèlent le principe suivant à de nombreuses reprises : « Mettez en pratique la parole et ne vous bornez pas à l’écouter en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements » (Jacques 1 :22). Jésus Lui-même déclara : « Pourquoi m’appelez-vous Seigneur, Seigneur ! et ne faites-vous pas ce que je dis ? » (Luc 6 :46). En plus de boire les pensées de Dieu et d’utiliser les « outils » déjà mentionnés, chacun d’entre nous doit apprendre à mettre en pratique la parole de Dieu. Nous devons apprendre à obéir à notre Créateur, comme le Christ nous le dit régulièrement. Nous devons apprendre à nous soumettre à Dieu, afin que Jésus-Christ vive littéralement en nous la même vie d’obéissance et de foi qu’Il a vécue sur terre, il y a 1900 ans ! L’apôtre Paul fut inspiré à écrire : « J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi » (Galates 2 :20). Nous devons donc apprendre à observer les Jours saints que le Christ a observés. Nous devons vivre le même mode de vie qu’Il a vécu. Nous devons littéralement obéir aux Dix Commandements, comme Il l’a fait – car Il vivra Sa vie en nous à travers le Saint-Esprit (Jean 15 :10).

Si vous désirez réellement imiter le Christ, je vous encourage à écrire au Bureau régional le plus proche de chez vous (liste en page 4) pour commander notre brochure gratuite intitulée Les Dix Commandements. Elle vous expliquera comment le Christ peut vivre Sa vie en vous. Cette brochure vous aidera énormément. Commandez-la dès aujourd’hui, ou lisez-la en ligne sur MondeDemain.org.

Chers abonnés, puisse Dieu aider chacun d’entre vous à Le « chercher » véritablement pendant les années difficiles et traumatisantes à venir. Vous commencerez alors à voir ce que vous devez réellement faire. Dieu ouvrira sans aucun doute votre esprit pour comprendre Sa volonté – si vous le cherchez de tout votre cœur, de tout votre esprit et de toute votre pensée, et si vous voulez réellement faire ce qu’Il dit dans Sa parole inspirée. Puisse Dieu vous aider à agir ! L’apôtre Pierre fut inspiré à nous dire : « C’est pourquoi, frères, appliquez-vous d’autant plus à affermir votre vocation et votre élection ; car, en faisant cela, vous ne broncherez jamais. C’est ainsi, en effet, que l’entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ vous sera largement accordée » (2 Pierre 1 :10-11).

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +