La puissance de la religion

Commenter cet article

Pourriez-vous être victime du fanatisme religieux ? Votre nation pourrait-elle tomber sous la coupe d’un puissant dirigeant religieux ? La Bible révèle la réponse !


Plus d’un milliard et demi de gens se réclament de l’islam. Pour la majorité de ces croyants, leur religion est leur vie. À tort ou à raison, ils sont passionnés par leur religion. De nombreux musulmans sont paisibles et bien intentionnés, mais la puissante influence de l’islamisme radical – des extrémistes qui capitalisent sur une compréhension militante de ces croyances – en amène d’autres à la violence.

En Occident, de nombreux stratèges et politiciens influents ont essayé d’insister sur le fait que l’État islamique en Irak et au Levant – « l’État islamique » (ÉI) qui gagne du terrain au Moyen-Orient en couvrant déjà une surface équivalente à la Grande-Bretagne – n’a rien à voir avec la religion. Mais ils ont tort ! Si vous étudiez attentivement le sujet, vous verrez que ce groupe à « tout à voir » avec la religion ! De plus, l’orientation « religieuse » de ces militants s’appuie sur le Coran pour les inciter à tuer tous ceux qui s’opposent à eux dans leur tentative de hâter la fin du monde.

Comment ces islamistes sanguinaires et meurtriers de l’ÉI en arrivent-ils à agir ainsi au nom de leur religion ? Lisez ce rapport révélateur rédigé par le journaliste Graeme Wood :

« En septembre [2014], le cheikh Abou Mohammed al-Adnani, porte-parole de l’État islamique, a appelé les musulmans des pays occidentaux, comme la France et le Canada, à trouver un infidèle pour “le frapper à la tête avec une pierre”, l’empoisonner, le renverser avec une voiture ou “détruire ses récoltes”. Pour des oreilles occidentales, ces jugements à consonance biblique – la lapidation et la destruction des récoltes – ressemblent étrangement à la notion plus moderne d’appel au meurtre. (Et croyant qu’il peut terroriser uniquement par l’imagerie, Adnani qualifie le secrétaire d’État américain John Kerry de “vieux schnock incirconcis”.)

« Mais Adnani n’utilise pas seulement un langage cru. Ses discours sont remplis de discussions théologiques et juridiques, et son appel à attaquer les récoltes fait directement écho aux ordres de Mahomet, qui avait dit de ne s’attaquer à l’eau des puits et aux récoltes que si les armées de l’islam se retrouvaient dans une position défensive, auquel cas les musulmans vivant sur les terres des kouffars, ou des infidèles, doivent être sans merci et les détruire.

« En vérité, l’État islamique est islamiste. Très islamiste. Oui, il a attiré des psychopathes et des gens en mal d’aventure, notamment en provenance des populations laissées pour compte au Moyen-Orient et en Europe. Mais la religion enseignée par ses disciples les plus fervents dérive des interprétations cohérentes et apprises de l’islam.

« Chaque décision importante et chaque loi promulguée par l’État islamique adhère à ce qu’il appelle “la méthodologie prophétique” dans ses communiqués de presse et ses déclarations, sur ses panneaux d’affichage, ses plaques d’immatriculation, son papier à en-tête et sa monnaie – c’est-à-dire de suivre les prophéties et l’exemple de Mahomet dans les moindres détails. Les musulmans peuvent rejeter l’État islamique ; et la majorité le rejette. Mais prétendre que ce n’est pas un groupe religieux et millénariste, avec une théologie qui doit être comprise pour pouvoir le combattre, a déjà conduit les États-Unis à le sous-estimer et à proposer des solutions ridicules pour le contrer » (The Atlantic, mars 2015).

Comme cet article l’explique en détail, en mentionnant de nombreuses sources, les partisans de l’État islamique sont absolument « passionnés » par leur religion !

Qu’en est-il de vous ? Êtes-vous passionné par votre religion ?

« Oh non », objecterez-vous peut-être, « rien de tel ne peut arriver dans notre société occidentale “éduquée”. » Mais vous auriez complètement tort. La parole inspirée de Dieu – la Sainte Bible – déclare spécifiquement que dans les « derniers jours » de cette société, une puissante religion arrivera sur le devant de la scène, en usurpant l’appellation de « chrétienté ». Elle prétendra représenter Jésus-Christ et elle dominera une grande partie de ce monde – dans ses lieux de culte, son économie et son mode de vie tout entier. La plupart d’entre vous allez vivre dans un monde où une prétendue chrétienté dominera tellement l’Occident qu’elle en ferait pâlir d’envie les militants actuels de l’ÉI !

La religion peut être puissante

En bien ou en mal, la religion a toujours été une force puissante dans l’histoire humaine. La religion exploite l’immense besoin humain de suivre une puissance supérieure et de servir quelque chose de plus grand que soi. De nombreux hommes corrompus ont abusé de leur capacité à détourner cet aspect noble de la nature humaine. Les prophéties bibliques inspirées montrent clairement qu’il y aura, dans les années à venir, un « choc des civilisations » aux proportions monumentales qui affectera cette société à l’échelle mondiale. Deux grandes puissances, supportées chacune par une religion différente, finiront par se déclarer la guerre à la fin de cette ère. Le monde sera alors abasourdi lorsqu’une troisième force – le dirigeant d’une « autre religion » – interviendra avec une force incroyable pour sauver l’humanité de l’autodestruction.

Tout cela se trouve dans la Bible ! Mais de nos jours, nous lisons presque quotidiennement les atrocités commises par « l’État islamique » – des actes odieux et incompréhensibles pour la plupart des gens.

Pourquoi ?

Lorsque vous observez le Moyen-Orient en détail – la plus grande partie de la région étant sous l’influence de l’islam – vous réalisez que des millions de gens ont passé leur vie à entendre comment ils avaient été « rabaissés » par les États-Unis et leurs alliés européens, ainsi que par les Israéliens qui semblent si prompts à les persécuter. Il est vrai que dans le passé les nations arabes ont été conquises par des puissances européennes, que leurs frontières nationales ont été redessinées pour des raisons politiques, qu’elles ont été dénigrées et victimes de persécution. Dans les villes et les villages, beaucoup d’habitants attendent de prendre une revanche.

De nombreux Arabes musulmans ont été abreuvés par une idéologie, enseignée par les imams et leurs autres dirigeants, annonçant l’arrivée d’un « Mahdi » ou d’un puissant dirigeant politico-religieux, à la fin de cette ère, qui viendrait les délivrer de l’oppression et leur rendre leur fierté. De nos jours, de nombreux militants de l’État islamique perpétuent ces concepts et ces idées en essayant d’instaurer un « califat » – un empire islamique au sein duquel ils pourraient s’affranchir du joug des Européens et des Américains. Les peuples arabes sont clairement en colère et les dirigeants extrémistes religieux attisent leur désir de revanche en utilisant d’anciennes prophéties islamiques pour leur permettre de « se venger » et de pouvoir à nouveau « marcher la tête haute ».

Dans la prophétie inspirée de Daniel 11, Dieu décrit la dernière résurgence de l’Empire romain en Europe – au nord des États arabes. L’action se déroule « au temps de la fin » – pendant les dernières années de notre civilisation (verset 40). Alors, le « roi du Sud » – un puissant dirigeant établi sur les nations arabes – provoquera le puissant leader de cet Empire romain moderne. Grâce à une technologie militaire supérieure, le dirigeant de cette puissance européenne à venir – appelée la « bête » dans les prophéties bibliques – « fondra sur lui comme une tempête » pour vaincre la puissance musulmane. La bête et ses armées entreront alors dans « le plus beau des pays » et ils contrôleront une grande partie du Moyen-Orient.

La prophétie de Daniel mentionne clairement que « le pays d’Égypte n’échappera point » (verset 42). Cependant, les Écritures indiquent aussi qu’une immense armée arrivera de l’est pour combattre la bête et l’empêcher de s’emparer du monde entier (verset 44).

L’humanité sera alors au bord d’un « cosmocide » – elle sera sur le point de s’autodétruire. Comme la Bible l’indique, c’est seulement à ce moment-là que le dernier et le plus grand « Dirigeant religieux » de tous les temps interviendra pour faire cesser les guerres. Qui est ce Dirigeant ? Il s’appelle Jésus-Christ !

Qui est le “roi du Nord” ?

De nombreux théologiens ont compris que le « roi du Nord » – aussi appelé la « bête » dans la Bible –décrivait un futur « Hitler ». Dans un avenir proche, il prendra la tête de la plus grande superpuissance mondiale, qui possédera une force militaire et industrielle jamais vue.

Qui est-il ? Si vous étudiez le sujet avec attention et sans idées préconçues, vous pourrez facilement prouver que cette « bête » à venir sera le dirigeant de la dernière résurgence de l’Empire romain. La Bible déclare : « C’est ici l’intelligence qui a de la sagesse. – Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise. Ce sont aussi sept rois : cinq sont tombés, un existe, l’autre n’est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit rester peu de temps. Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition. Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n’ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête. Ils ont un même dessein, et ils donnent leur puissance et leur autorité à la bête » (Apocalypse 17 :9-13).

Plusieurs nations européennes sont déjà en train de remettre paisiblement leur autorité à une des nations dirigeantes du continent. Le dernier dirigeant de ce système – la « bête » – aura avec lui une alliance de dix rois ou dix royaumes, mais sa puissance s’étendra bien au-delà de ces royaumes. La Bible révèle « que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de sa débauche, que les rois de la terre se sont livrés avec elle à la débauche, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe » (Apocalypse 18 :3). Mais les chrétiens ne devront pas succomber à ses tentations. L’apôtre Jean fut inspiré à nous mettre en garde : « Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux » (verset 4).

Les dirigeants de cette organisation militaro-industrielle – guidés par des responsables religieux – deviendront si arrogants qu’ils finiront par se battre contre Jésus-Christ lorsqu’Il reviendra comme Roi des rois. « Ils combattront contre l’Agneau, et l’Agneau les vaincra, parce qu’il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi. Et il me dit : Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues » (Apocalypse 17 :14-15).

La fausse Église, ou la « prostituée » décrite au verset 15, exercera une puissance religieuse sur de nombreuses nations et langues ! Souvenez-vous que ce système est appelé « une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux » (Apocalypse 18 :2).

Lorsque vous contemplez la réalité de tout cela, il y a de quoi être abasourdi. Car la mauvaise utilisation de la puissance de la religion conduira des centaines de millions d’êtres humains à être séduits et à suivre une force religieuse – la « femme » qui chevauche symboliquement (qui contrôle) cette bête à venir (Apocalypse 17 :3-7). Elle provoquera un combat contre le Christ Lui-même à Son retour (Apocalypse 17 :14) !

Ceux d’entre vous qui lisent la revue du Monde de Demain depuis longtemps comprenez déjà que ces signes peuvent être entièrement prouvés dans la Bible. Pour les lecteurs les plus récents, si vous voulez comprendre et prouver ces vérités essentielles, écrivez-nous sans tarder pour demander un exemplaire gratuit de nos brochures à ce sujet : La bête de l’Apocalypse et Le Moyen-Orient selon la prophétie. Pour votre bien, lisez et étudiez ces brochures en vérifiant leur contenu dans la Bible !

La dernière “guerre de religion”

Les Écritures révèlent qu’après les troubles créés par le « roi du Sud » et la défaite de cette entité par le « roi du Nord », le monde va connaître une dernière guerre telle qu’il n’en a jamais connue. Les armées européennes conduites par la bête s’assembleront pour combattre l’armée de 200 millions d’hommes venant de l’est, mais le Dieu tout-puissant interviendra pour empêcher ce cosmocide en préparation. Oui, le Christ Lui-même reviendra. Il interviendra pour empêcher la destruction de l’humanité ! Il conduira les nations de la Terre « vers la vallée de Josaphat » (Joël 3 :12). Dans Sa toute-puissance, Il suscitera l’apogée du « jour de l’Éternel » dans la vallée du jugement (verset 14). « Et les étoiles retirent leur éclat. De Sion l’Éternel rugit, de Jérusalem il fait entendre sa voix ; les cieux et la terre sont ébranlés. Mais l’Éternel est un refuge pour son peuple, un abri pour les enfants d’Israël » (versets 15-16).

Un énorme séisme secouera la Terre entière, le Christ reviendra avec une puissance absolue pour établir Son Royaume et Son Gouvernement sur cette Terre : « Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles » (Apocalypse 11 :15). Le Christ reviendra non seulement comme Roi des rois, mais aussi comme « Seigneur des seigneurs ». Il reviendra en tant que Souverain Sacrificateur de la véritable religion, « afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel » (Michée 4 :2). « Tandis que tous les peuples marchent, chacun au nom de son dieu, nous marcherons, nous, au nom de l’Éternel, notre Dieu, à toujours et à perpétuité » (verset 5).

« Des peuples s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel. Il sera le juge des nations, l’arbitre d’un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes : une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, et l’on n’apprendra plus la guerre » (Ésaïe 2 :3-4).

Contrairement à notre époque, où les activistes religieux cherchent à tuer et à causer du tort au nom de l’islam ou d’autres religions, le Royaume de Dieu sur Terre inaugurera une époque où les êtres humains n’apprendront plus la guerre, le meurtre et la destruction. Ils apprendront les voies divines.

Oui, la religion est réellement une force très puissante. Mais en fin de compte, la vraie religion concrétisera l’utopie de joie, d’amour et de paix que ce monde n’a jamais connue ! Ne laissez jamais quelqu’un vous dire que la religion n’a pas d’importance. Ce sera la force motrice des événements finaux de l’histoire mondiale – et ce sera la force qui apportera le bien dans ce monde ! Ne sous-estimez pas la puissance de la religion. Votre avenir en dépend. La religion a déjà commencé à exacerber ces luttes entre les nations arabes et européennes, avant d’affecter toutes les nations de la Terre.

La vraie religion et vous !

Alors que les événements importants que j’ai décrits commencent à se produire tout autour de nous, vous devez comprendre que si vous voulez échapper à ces troubles, vous devez impérativement apprendre et mettre en pratique la vraie religion qui est enseignée dans les pages de la Bible ! Ce livre déclare que Satan le diable séduit toutes les nations (Apocalypse 12 :9). Jésus-Christ enseigna sans cesse que la voie divine implique pour les chrétiens de recevoir le Saint-Esprit et d’en être remplis afin de pouvoir « observer les commandements » (Matthieu 19 :17).

Le Christ déclara que ceux qui enseignent et mettent en pratique toute la loi, jusque dans le « plus petit » des commandements seront bénis pour cela (Matthieu 5 :19). Malheureusement, de nos jours, même ceux qui prétendent suivre le Christ trouvent toutes sortes d’arguments afin de dire que vous n’avez pas besoin d’observer les commandements de Dieu pour être un vrai chrétien ! Mais vous savez bien que c’est faux ! Comme vous pouvez le lire dans la Bible, la véritable foi en Christ est basée sur la voie divine – la voie selon laquelle chacun observe les Dix Commandements comme un mode de vie – qui apporte la paix à tous ceux qui l’observent. « C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus » (Apocalypse 14 :12).

La véritable religion décrite par le Christ et Ses apôtres dans le Nouveau Testament est vraiment très puissante – elle implique d’observer les commandements et elle permet de recevoir le don du Saint-Esprit. Ne laissez pas des prédicateurs agréables à entendre vous séduire. Lisez et étudiez cette revue, ainsi que les brochures, que nous envoyons gratuitement, afin de vous aider à comprendre la voie divine et à vous préparer à être ces « rois » et ces « sacrificateurs » qui assisteront le Christ à gouverner le monde ici-bas – pas dans les cieux – dans le Royaume de Dieu à venir (Apocalypse 5 :9-10).

Vous avez sans aucun doute des amis qui ont choisi leur Église (peut-être même leur religion) pour des raisons de facilité : parce que c’était la plus proche, car elle avait un programme pour les jeunes, la meilleure chorale ou les gens les plus « sympas ». Mais vous, qui étudiez la Bible avec zèle et sincérité, vous devriez savoir quoi faire ! Vous devez prouver qui enseigne toute la vérité de la Bible ! Que Dieu vous aide à examiner et à prouver toutes choses, en retenant ce qui est bon (1 Thessaloniciens 5 :21). Que Dieu vous aide à comprendre l’importance de la puissance de la véritable religion et comment celle-ci remettra bientôt « dans le bon sens » le monde entier et votre vie personnelle.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +