Les Nations Unies ont 70 ans

Commenter cet article

Le 24 octobre 2015 marque le 70ème anniversaire de la création des Nations Unies, une organisation internationale destinée « à préserver les générations futures du fléau de la guerre » et « à proclamer à nouveau notre foi dans les droits fondamentaux de l’homme » (Préambule, Charte des Nations Unies).


 

Depuis sa création les Nations Unies sont passées de 51 à 193 États-membres. Malgré la montée en puissance de l’ONU pendant ces sept décennies, le monde est toujours confronté aux guerres, aux génocides, aux viols, à la famine et au déplacement des populations les plus faibles et les plus vulnérables.

L’humanité établira-t-elle un jour une paix mondiale ? Notre monde apprendra-t-il les leçons de ces 70 années ? Et pouvez-vous réussir personnellement, même là où l’ONU a échoué ?

En 2015, les Nations Unies ont célébré de nombreuses étapes historiques en préparation des célébrations de « l’ONU 70 ». Dans le même temps, des millions de gens souffrent de la violence et les dirigeants de l’organisation admettent qu’ils sont débordés par des défis complexes et sérieux à travers le monde.

Lors du dernier forum d’Oslo, le secrétaire général Ban Ki-moon a déclaré que « dans les situations d'urgence humanitaire […] l’ONU et ses partenaires sont confrontés à des demandes croissantes » (ONU, 6 juillet 2015). Les Nations Unies et ses États-membres – avec leurs imperfections inhérentes aux gouvernements humains – arriveront-ils à répondre à ces défis sans précédents pour établir la paix et les droits fondamentaux dans un avenir proche ?

La réponse est « non ». Bien que les Nations Unies, comme beaucoup d’autres institutions, essaient de faire de leur mieux, nous savons que sans la loi divine, « ils ne connaissent pas le chemin de la paix, et il n’y a point de justice dans leurs voies » (Ésaïe 59 :8). De plus, la Bible nous dit que dans les années à venir, toutes les organisations et toutes les nations seront submergées par une violence croissante conduisant à la « grande tribulation » – la plus grande époque de guerre et de souffrance que le monde ait jamais connue (Matthieu 24 :21 ; 2 Timothée 3 :1).

La mission impossible de l’ONU

Entre 1945 et 2000, plus de 51 millions de gens sont morts au cours de 250 guerres à travers le monde ! Sans compter les millions de personnes violées, blessées, persécutées, déplacées ou réduites à l’esclavage. Depuis 2001, rien qu’en Afghanistan et au Pakistan, les estimations font état de 149.000 morts et 162.000 blessés graves pendant les guerres locales. De 2003 à 2013, plus de 134.000 civils sont morts à cause de la guerre en Irak – avant les attaques de l’État islamique en 2014-2015. L’ONU estime qu’il y aura plus de 3 millions de réfugiés et de déplacés avant la fin 2015.

Au cours du 20ème siècle, au moins 108 millions d’êtres humains sont morts à cause des guerres. Des historiens ont calculé qu’au cours des 3400 dernières années, les êtres humains ont vécu dans une paix relative pendant 268 ans – seulement 8% de cette période de l’Histoire.

L’ONU compte actuellement 120.000 gardiens de la paix déployés dans 16 pays, sur 4 continents. Mais où sont la paix et la sécurité en Syrie ? Où est la paix en Ukraine ? Où sont les « droits fondamentaux de l’homme » en Corée du nord, dans certains pays d’Afrique et au Moyen-Orient ? Où sont la paix et la sécurité en Europe, aux Antilles et en Amérique du Nord alors que ces pays sont larvés par le crime, la pédophilie, le viol, les meurtres, les extorsions et la violence ?

Gardiens de la paix selon Dieu !

Il est appréciable que beaucoup à l’ONU essaient vraiment d’aider, mais force est de constater que l’ONU a échoué et échouera à procurer la paix dans le monde. En 70 ans, elle n’a atteint aucun de ses objectifs et elle ne peut pas y arriver. Les événements mondiaux et les prophéties bibliques montrent que l’humanité se dirige vers une guerre encore plus grande dans les années à venir (cf. Matthieu 24 :3-21 ; Apocalypse 6).

De façon encourageante, ceux qui étudient la Bible savent que la paix, la prospérité, l’abondance, la justice, la sécurité et la dignité humaine seront bientôt établies ! Cette promesse se trouve dans la parole de Dieu ! Cela aura lieu. L’ONU ne peut pas atteindre ces objectifs de nos jours, mais il y a de l’espoir pour un monde meilleur à venir !

Avez-vous été appelé à faire partie d’un grand dessein ? L’histoire de l’ONU est fascinante, mais ses échecs et ses succès ne sont que des exemples humains qui conduisent vers une vérité plus grande – la paix mondiale sera seulement établie lorsque Dieu l’apportera sur Terre, après le retour de Son Fils, Jésus-Christ !

Les 70 ans des Nations Unies démontrent malheureusement que cette organisation n’a pas réussi « à préserver les générations futures du fléau de la guerre ». L’ONU n’a pas réussi à établir la paix sur terre. Dans les campagnes ou les déserts, en Asie ou en Amérique latine, dans les villes de Kaboul, Mogadiscio, Bagdad, Ciudad Juárez ou Abidjan – ou même à Paris, Bruxelles, Port-au-Prince ou Montréal – les citoyens ne se sentent pas en sécurité. Il est triste de constater que l’ONU n’a pas atteint ses objectifs ni ses espoirs.

Le monde a besoin du règne puissant et parfait du Christ, mais il a aussi besoin de dirigeants qui régneront sous le Christ et qui auront appris à obéir à l’ordonnance divine de ne pas pervertir la justice, d’être impartiaux et de ne pas se laisser corrompre (Deutéronome 16 :19). Le monde a besoin de dirigeants qui régneront sous le Christ « avec justice » et « dans la crainte de Dieu » (2 Samuel 23 :3). Dieu veut des dirigeants justes, car Il est juste et le Christ régnera avec justice à Son retour (cf. Ésaïe 11 :3-4).

De nos jours, les véritables chrétiens sont appelés à proclamer la bonne nouvelle du retour du Christ et du Royaume de Dieu (Marc 16 :15). Ils sont à l’entraînement pour devenir les dirigeants dans le Millénium à venir. Le monde a besoin du retour du Christ et de ces futurs dirigeants qui apprennent maintenant à glorifier Dieu dans tout ce qu’ils font (Romains 15 :6 ; 1 Corinthiens 6 :20), à servir les autres (Galates 5 :13), à vivre selon la loi de Dieu (1 Jean 5 :2-3), à mettre en pratique l’humilité, l’amour, la foi et tout le fruit de l’Esprit (Galates 5 :22-23), à éviter les conflits (Matthieu 5 :9 ; Jacques 3 :17) et à pratiquer la justice, à aimer la miséricorde et à marcher humblement avec Dieu (Michée 6 :8).

Les chrétiens sont appelés à un dessein grandiose et magnifique – un objectif qui va bien au-delà des capacités de l’ONU ou de toute organisation humaine. Les véritables chrétiens sont appelés à se préparer pour leur destinée qui est de régner sur cette Terre, dans le Royaume de Dieu et sous l’autorité de Jésus-Christ (Ésaïe 30 :21 ; Luc 22 :26-27 ; Apocalypse 5 :10 ; 20 :4-5). Après le retour du Christ, Lui et les saints ressuscités réussiront bientôt là où l’ONU a échoué. Que Dieu hâte ce jour !

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +