Les morts reviendront-ils à la vie ?

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

En avril dernier, « des chercheurs de l’Université de Yale […] ont […] rétabli la circulation sanguine dans des cerveaux de cochons décapités, maintenant ainsi en vie durant 36 heures les organes réanimés […] [l’]équipe avait ainsi expérimenté entre 100 et 200 cerveaux de cochons […] les chercheurs notent également que la technique est susceptible de fonctionner chez toutes les espèces, y compris les primates » (Science Post, 30 avril 2018). Bien que les cerveaux porcins n’aient pas été véritablement « vivants », certains pensent que cela pourrait être la première étape pour maintenir en vie les cerveaux des humains après leur mort – un but que les transhumanistes cherchent à atteindre depuis de nombreuses années (Numerama.com, 28 avril 2018). Cependant, Sean Carroll, cosmologiste et physicien de Caltech (California Institute of Technology), a également pesé dans le débat sur « la vie après la mort ». Selon son point de vue scientifique, pour que la vie soit maintenue après la mort, « il faudrait en effet que la conscience soit entièrement séparée de notre corps physique » – ce qui est impossible, déclare-t-il (Minute News.fr, 8 mai 2018). Il tire cette conclusion car, bien sûr, les scientifiques sont incapables de mesurer une quelconque structure dans le cerveau humain contenant la conscience humaine.

Pourtant, la Bible offre des réponses uniques que la science doit encore découvrir – doctrines très différentes chez la plupart de ceux qui se disent chrétiens. L’être humain est unique à cause d’une composante spirituelle  spéciale que Dieu définit comme étant « l’esprit qui est dans les hommes » (Job 32 :8, Ostervald). Cet esprit, « placé » par Dieu dans chaque être humain, est apparemment distinct du cerveau humain lui-même et constitue le facteur clé qui différencie les êtres humains des animaux. Pour de plus amples détails au sujet de cet élément spirituel unique, lisez nos fascinants articles traitant de ce sujet « L’énigmatique cerveau humain » et « Pouvons-nous transcender notre humanité ? ».