Un autre désastre à venir ?

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

Au début de cette année, des scientifiques japonais du Centre d’exploration océanique de Kobe ont découvert une lave massive de 48 km à l’extrême pointe de l’île de Kyushu qui se trouve au sud-ouest des îles principales du Japon. Le dôme fait 610 m de haut avec un diamètre de plus d’environ 9,6 km et repose à 30 m au-dessous de la surface de l’océan. Le dôme immense se compose de 33,4 km cubes de magma. Son éruption couvrirait toute l’île japonaise avec 20 cm de cendres et tuerait 100 millions de personnes (Sputniknews, 17 février 2018). Ce dôme de lave constitue l’une des nombreuses caractéristiques volcaniques de « la ceinture de feu » qui encercle l’océan Pacifique. En 2004, un séisme sous-marin à 161 km de la côte de Sumatra a bien été ressenti. Ce puissant séisme dont la magnitude fut classée quatrième jamais enregistrée en terme de puissance, soit 9.1, provoqua d’autres répliques jusqu’en Alaska. Il fut également la cause de tsunamis d’une hauteur de 30 mètres, ayant tué plus de 200.000 personnes dans de nombreux pays, y compris l’Indonésie qui fut la plus impactée. Certains tsunamis ont parcouru tout l’océan Indien jusqu’en Afrique du Sud, soit une distance d’environ 8 000 km !

Les prophéties bibliques déclarent qu’à la fin des temps, juste avant le retour du Christ, il y aura « en divers lieux […] des tremblements de terre » (Matthieu 24 :7). Des découvertes comme celle de ce dôme de lave, et des événements similaires au séisme de Sumatra en 2004 suivi de tsunamis subséquents donnent un aperçu de la façon dont les prophéties des temps de la fin s’accompliront. L’activité sismique antérieure apporte des indices sur les forces destructives causées par de tels événements. Pour en savoir davantage sur les signes associés à l’approche de la fin de cette ère, lisez notre brochure intitulée Quatorze signes annonçant le retour du Christ.