L’origine de l’univers

Commenter cet article

Tout au long du siècle dernier, les débats sur la question de l’origine de l’univers ont fait rage. L’univers a-t-il toujours existé ? Si non, quand a-t-il vu le jour – et comment a-t-il été formé ?


S’il y a eu un moment précis où l’univers a été créé, la simple logique vous dira qu’un Créateur devait être impliqué. Lorsque nous contemplons un tableau de maître, nous prenons pour acquis que ce tableau n’a pas toujours existé. Par une méthode scientifique, nous serions en mesure de déterminer l’âge de son cadre en bois, ainsi que celui des pigments déposés sur la toile, et on ne tarderait pas à se rendre à l’évidence que le tableau en question a vu le jour à une époque précise dans le passé. Manifestement, un artiste a dû être à l’origine de la peinture sur la toile.

Lors de la dernière décennie, le télescope spatial Hubble a fourni de nouvelles preuves spectaculaires attestant que notre univers n’a pas toujours existé. L’univers se répand rapidement dans toutes les directions et ne cesse de se dilater. La plupart des hommes de science sont convaincus que l’univers est apparu suite à une explosion qui remonte au moins à quatorze milliards d’années.

Au fur et à mesure que les années passent, les preuves qui militent en faveur d’une création deviennent de plus en plus nombreuses, et certains scientifiques les regroupent à l’intérieur d’une théorie dite du « big-bang ». La science confirme à présent que la matière n’a pas toujours existé. Il est remarquable que même Albert Einstein avait déjà jeté les bases menant à la compréhension de ces faits dans son exposé célèbre sur la « théorie de la relativité générale ». Ce principe physique, maintenant bien établi, a été mis en œuvre pour démontrer mathématiquement que l’univers a bel et bien eu un début, et que toute matière tire son origine d’une source qui ne fait pas partie du monde physique, et qui n’est pas assujettie aux lois qui le régissent.

Dans Hébreux 11 :3 nous lisons : « L’univers a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu’on voit [l’univers] n’a pas été fait de choses visibles [la matière]. »

La Bible énonce clairement que l’univers n’a pas été créé de matière préexistante. Cela cadre parfaitement avec les preuves fournies par l’astronomie et la physique. Ainsi donc, si l’univers n’a pas été créé à partir de protomatière, comment a-t-il pu voir le jour ? La science n’a pas de réponse, mais Dieu nous révèle Sa méthode de création : « Il a créé la terre par sa puissance » (Jérémie 10 :12). Dieu a créé la terre – et tout l’univers – par Sa puissance, Son énergie. Les physiciens nucléaires savent depuis des années que l’on peut, théoriquement, convertir l’énergie en matière et que, inversement, la matière peut être transformée en énergie. C’est ce qui se passe lors de l’explosion d’une bombe nucléaire, lorsqu’une fraction de sa masse disparaît, transformée en énergie.

Ainsi, au moment de la création – ce que certains hommes de science appellent le « big-bang » – le Créateur Dieu fit apparaître l’univers par Sa puissance ou Son énergie. C’est là l’élément manquant qui permet d’expliquer ce que les astrophysiciens observent dans l’univers.

Il y a un autre élément d’information à la fois étonnant et dont l’importance est cruciale, si l’on veut comprendre la création et l’origine de l’univers. Cet élément se trouve dans la parole de Dieu, et il a été corroboré par les observations faites récemment en astronomie et en physique : « C’est lui qui est assis au-dessus du cercle de la terre [...] Il étend les cieux comme une étoffe légère » (Esaïe 40 :22). En hébreu, le verbe « étendre », est au présent. En d’autres mots, Dieu n’a pas fini d’étendre l’univers. Ceci concorde parfaitement avec les observations effectuées à l’aide du télescope spatial Hubble : l’univers poursuit toujours sa phase d’expansion rapide.

Dans le même verset nous lisons que Dieu « déploie les cieux comme une tente, pour en faire sa demeure ». Ici, dans l’hébreu original, « déploie » est au passé. La parole de Dieu indique que, tout au début de la Création, Il déploya les cieux et que l’univers n’a, jusqu’à ce jour, pas cessé sa phase d’expansion, tel que mis en évidence par le télescope Hubble.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la science est finalement parvenue à se hisser au niveau de la Bible en ce qui a trait à la connaissance de l’origine de l’univers.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +