Jésus a-t-Il été créé ?

Commenter cet article

Certaines religions enseignent que Jésus-Christ fut créé. D’autres disent même qu’Il était le frère de Lucifer, ou de l’archange Michel. Jésus-Christ a-t-Il été créé – ou est-Il éternel ?


L’idée que Jésus fut créé, par Dieu le Père, est fondée sur des interprétations peu approfondies de Colossiens 1 :15 et Apocalypse 3 :14, ainsi que sur une mauvaise compréhension du plan divin pour l’humanité.

La Bible montre que le Père et le Fils ont toujours existé. Bien qu’il n’y ait « qu’un seul Dieu » (1 Corinthiens 8 :4 ; Deutéronome 6 :4), les Écritures montrent que Dieu est une Famille, laquelle se compose de plus d’un Être (Genèse 1 :26 ; Ephésiens 2 :19 ; 3 :15).

Selon la Bible, Jésus-Christ était l’Éternel de l’Ancien Testament, la « Parole » (le logos), par qui le Père créa toute chose (Jean 1 :1-3 ; 1 Corinthiens 10 :4 ; Ephésiens 3 :9 ; Hébreux 1 :2). Après qu’Il « se dépouilla lui-même » de Sa puissance divine (Philippiens 2 :7), afin de payer par Sa mort l’amende de nos péchés (Romains 6 :23), Jésus devint le « seul Fils engendré » du Père (Jean 1 :14, 18 ; 3 :16, 18), le Sauveur de l’humanité (1 Jean 4 :14), Il est Celui qui mourut pour nos péchés, et qui fut ressuscité afin que nous puissions être sauvés de la mort éternelle (Actes 4 :10-12).

Certaines personnes citent Apocalypse 3 :14, selon la version Louis Segond de 1910, comme preuve que Jésus-Christ fut créé, puisqu’Il Se décrit Lui-même comme le « commencement de la création de Dieu ». Le problème vient de la mauvaise traduction du mot « commencement » (du grec arche). Comment cette phrase est-elle traduite dans d’autres versions ? Le Christ est « à l’origine de tout ce que Dieu a créé » (Bible en français courant) ; Il est « celui qui a présidé à toute la création de Dieu » (Bible du Semeur, 2000). Le mot « commencement » serait mieux traduit par « celui qui commence », ou « celui qui est l’auteur de » la création. Ces traductions expliquent clairement que, Apocalypse 3 :14 n’insinue nullement que Jésus fût le premier être créé ; au contraire, Il est Celui qui créa, Celui qui est à l’origine de la création.

D’autres prennent à tort Colossiens 1 :15 pour affirmer que le Christ, en tant que « premier-né de toute la création », faisait Lui-même partie de cette création. Le mot grec traduit ici par « premier-né » – prototokos (de protos, “premier” et tikto, “enfanter”) – ne signifie nullement que Jésus fut créé. Au contraire, ce verset nous rappelle que, par Sa résurrection, Il a la « prééminence » en tant que « premier-né d’entre les morts » (verset 18 ; Apocalypse 1 :5). De plus, comme le Vine’s Expository Dictionary of New Testament Words le constate correctement, Colossiens 1 :15 est un passage « où Sa [celle du Christ] relation éternelle avec le Père […] signifie qu’Il était le premier-né avant toute la création, et qu’Il a Lui-même produit la création [comme le mentionne clairement le verset 16] » (page 104. C’est nous qui traduisons). « Car en lui [en Christ] ont été créées toutes les choses » (verset 16) – Il ne S’est pas créé Lui-même !

Une autre clé importante pour comprendre les enseignements de l’apôtre Paul se trouve dans Hébreux 7. Melchisédek était, à l’époque d’Abraham, le Roi de Jérusalem, et un Sacrificateur du Dieu Très-Haut (Genèse 14 :18). Paul écrit que Melchisédek existait de toute éternité, « sans père, sans mère, sans généalogie, il n’a ni commencement de jours ni fin de vie, mais il est rendu semblable au Fils de Dieu ; ce Melchisédek demeure sacrificateur à perpétuité » (Hébreux 7 :3). Melchisédek a été « rendu semblable au Fils de Dieu », et Il demeure un Souverain Sacrificateur à perpétuité. Puisque Jésus-Christ est maintenant notre Souverain Sacrificateur (Hébreux 5 :10), Melchisédek et Jésus-Christ doivent être le seul et le même Être spirituel (pour en savoir plus sur ce sujet, lisez notre article intitulé Qui était le Dieu de l’Ancien Testament ?).

Les religions qui considèrent que Jésus-Christ fut créé ne comprennent pas le plan de salut de Dieu, pour l’humanité. Jésus-Christ, la « Parole » qui « était Dieu », et qui était « avec Dieu » éternellement (Jean 1 :1-2), reviendra en tant que Roi des rois et que Seigneur des seigneurs (Apocalypse 19 :13-16) pour établir la paix durable sur la terre (Ésaïe 2 :2-4).

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +