Q&R - Le message du Christ

Commenter cet article

Jésus-Christ est venu prêcher l’Évangile, lequel est un message au sujet du Royaume de Dieu à venir sur terre (Marc 1 :14-15).


QUESTION :

Qui a-t-il de plus important : la personnalité de Jésus-Christ, ou l’Évangile qu’Il prêcha ?

RÉPONSE :

Bien que Jésus chargea Ses disciples d’aller « par tout le monde, et [de prêcher] la bonne nouvelle [l’Évangile] à toute la création » (Marc 16 :15), beaucoup de « chrétiens » ignorent complètement l’Évangile qu’Il prêcha. Ce message de l’Évangile annonçait un Royaume à venir, dont le Christ sera le Roi, assisté par tous ceux qui sont appelés actuellement – les « prémices » (Apocalypse 14 :4). Il ne peut y avoir de Royaume sans Roi !

Aujourd’hui, beaucoup vont d’un extrême à l’autre, sans comprendre le message du Christ. Certaines personnes, niant que le Royaume de Dieu sera un endroit littéral, disent que le Millénium prophétisé – le règne du Christ sur la terre pendant mille ans, avant le « jugement du grand trône blanc » (Apocalypse 20 :11-15) – est une allégorie. Elles enseignent que le Royaume de Dieu est installé « dans votre cœur ». Il y a des gens qui trouvent cela agréable, mais c’est ignorer les enseignements clairs du Christ, et ce que le Père et Lui ont planifié pour toute l’humanité. C’est parce que cette mauvaise compréhension est si répandue que le Monde de Demain insiste souvent au sujet de la vérité du glorieux Royaume de Dieu, sur lequel le Christ règnera bientôt.

Néanmoins, il y a aujourd’hui des gens qui font une autre erreur. Considérant à juste titre que Jésus mettait régulièrement l’accent sur le Royaume de Dieu, ils présument, à tort, qu’il ne faudrait pas prêcher au sujet du nom et du sacrifice de Jésus, au prétexte qu’Il était un « Messager » du Père.

Pour montrer qu’il faut avoir un juste équilibre, les Écritures nous donnent l’exemple du diacre Étienne – le premier martyre connu de l’Église apostolique. « Et ils lapidaient Étienne, qui priait et disait : Seigneur Jésus, reçois mon esprit ! » (Actes 7 :59). Alors qu’il était en train de mourir pour sa prédication audacieuse, Étienne appelait Jésus-Christ, son Sauveur. Il avait une profonde relation tant avec Dieu le Père qu’avec Jésus-Christ.

Lorsqu’Il était dans la chair, Jésus accepta qu’on L’adore (Luc 5 :8 ; 17 :16), et lorsqu’Il apparût à Ses disciples après Sa résurrection, « elles s’approchèrent pour saisir ses pieds, et elles l’adorèrent » (Matthieu 28 :9). Effectivement, Jésus, comme Son Père, est digne de notre adoration – Il est Celui qui a déchiré le voile et qui nous a donné la possibilité d’adorer notre Père (2 Corinthiens 3 :14).

Les apôtres – qui furent directement enseignés par le Christ – prêchèrent le Royaume de Dieu comme le fit Jésus. Après la résurrection du Christ, ils prêchaient encore « tout le conseil de Dieu » (Actes 20 :20-27) – lequel comprenait la repentance envers Dieu, la foi en Christ et l’Évangile de la grâce – tout ce qui est nécessaire à ceux qui veulent entrer dans le Royaume de Dieu !

L’apôtre Paul prêcha le Royaume de Dieu et des choses concernant Jésus-Christ (Actes 28 :30-31). Son attention était sur « Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié » (1 Corinthiens 2 :2) – sur notre Sauveur, sur Celui qui nous permettra d’entrer dans le Royaume de Dieu par Son sacrifice ! Comment l’apôtre Paul décrit-il l’Évangile ? Il reconnaissait que l’Évangile « par lequel vous êtes sauvés » inclut le message que « Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures », et qu’Il « est ressuscité le troisième jour » (1 Corinthiens 15 :1-8).

Pour résumer, nous ne pouvons pas comprendre et accepter l’Évangile du Christ, ni nous repentir vraiment et entrer dans Son Royaume, sans accepter Son sacrifice personnel. Ceux qui affirment que « croire en Christ » suffit pour entrer dans le Royaume devraient se rappeler que même les démons « croient » en Christ (Jacques 2 :19). Le Monde de Demain s’efforce de présenter la simple vérité à ce sujet – c’est par le sacrifice du Christ que ceux qui Lui obéissent, aujourd’hui, se préparent à L’assister dans Son règne pendant le Millenium à venir, lorsqu’Il corrigera les nombreuses erreurs commises par l’humanité au cours des millénaires de mauvaise gouvernance.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +