Combler le “fossé générationnel”

Commenter cet article

De nos jours, la jeune génération considère les anciens comme étant un « fardeau pour la société ». Est-ce vrai ? Que révèle Dieu à ce sujet ?


 

La durée de vie moyenne est acceptée par la plupart des gens comme un indice de la santé d’un pays. Dans une grande partie du monde antique, la vie était courte – particulièrement dans les villes. La durée de vie moyenne dans l’Empire romain était de 25 ans. Au début du 20ème siècle, avec les améliorations sanitaires, médicales et nutritionnelles, la durée de vie moyenne était de 50 ans dans beaucoup de pays développés – comme au Canada. En 2011, elle était de 81 ans. (“Life Expectancy”, ConferenceBoard.ca).

De nos jours, au Canada, le nombre d’habitants de 65 ans et plus dépasse celui des jeunes de moins de 14 ans. « StatCan rapporte que les derniers chiffres suivent une tendance initiée en 2011 et qui continue de s’accélérer – le vieillissement des baby boomers. [Ils] représentent désormais 30% de la démographie âgée, selon l’agence » (NationalPost.com, Michelle McQuigge, 29 septembre 2015).

Le vieillissement de la population des baby boomers exerce une forte pression sur le système de pension canadien. L’âge minimal d’accès à la pension de la sécurité de vieillesse (SV) et au régime de pensions du Canada (RPC) est de 65 ans, seulement une année de moins que la durée de vie moyenne au Canada lorsque ce système avait été introduit pour la première fois. Depuis lors, la durée de vie moyenne a augmenté de presque 20 ans.

Dans notre société, les aînés – un groupe appelé « les cheveux blancs » dans la Bible – ont grandement contribué au développement du pays et bon nombre sont encore en activité professionnelle. Malheureusement, beaucoup les considèrent comme un fardeau pour la société.

 

L’attitude envers les personnes âgées

Existe-t-il une discrimination – de l’âgisme – envers les personnes âgées ? Le terme « fossé générationnel » utilisé par certains renforce-t-il cette notion ? En 2014, David Kates posa la question suivante sur le site o.canada.com : « À quoi pensez-vous lorsque l’on parle des aînés ? Pensez-vous à une personne qui a la richesse de l’expérience d’une vie, peut-être un grand-parent, et qui travaille dur pour partager ses connaissances avec la communauté et sa sagesse avec les jeunes générations ? Pensez-vous à une personne âgée, homme ou femme, pauvre, délaissée, isolée et incapable de sortir de sa maison ? » (13 juin 2014).

Il montre ensuite à quel point c’est devenu un problème sérieux : « Un rapport daté de 2013 sur l’âgisme et publié par l’IFA et Revera montre [que] 63% des aînés de plus de 66 ans disent avoir été traités différemment à cause de leur âge, tandis qu’un tiers des personnes interrogées avouent avoir traité différemment une autre personne à cause de son âge. Parmi les sondés des générations X  et Y, le chiffre était respectivement de 43% et 42%. Par ailleurs, plus d’un sondé sur cinq pense que les Canadiens âgés sont un fardeau pour la société. »

L’auteur cite aussi Greg Show, le directeur de l’IFA (Fédération internationale du vieillissement), qui a déclaré qu’une telle discrimination injustifiée contre les personnes âgées était généralisée au Canada – ce que Shaw espère combattre en amenant les jeunes et les anciens à effectuer des activités en commun.

Ayant grandi à Toronto vers la fin des années 1950, je me souviens que la plupart des jeunes étaient respectueux envers les aînés. Dans les transports publics, beaucoup montraient leur respect en se levant et en proposant leur siège à une personne âgée. Il s’agissait simplement de la chose à faire – une façon simple mais significative d’honorer les « cheveux blancs ». Malheureusement, cette tradition est en voie de disparition.

 

La perspective biblique

Quelle est la valeur des aînés aux yeux de Dieu ? Quelle part joueront-ils à l’avenir et quelle part devraient-ils jouer maintenant ? Les membres les plus âgés de notre société sont-ils toujours une précieuse ressource ? Peuvent-ils encore contribuer à la société ?

La parole de Dieu nous donne la compréhension. Proverbes 16 :31 nous enseigne : « Les cheveux blancs sont une couronne d’honneur ; c’est dans le chemin de la justice qu’on la trouve. » La Bible enseigne clairement aux gens à avoir un grand respect pour ceux qui sont bénis d’avoir une longue vie : « Tu te lèveras devant les cheveux blancs, et tu honoreras la personne du vieillard… » (Lévitique 19 :32).

La Bible enseigne aussi aux personnes âgées à être de bons exemples pour la jeunesse. L’apôtre Paul exhorta un ministre sous ses ordres à enseigner « que les vieillards doivent être sobres, honnêtes, modérés, sains dans la foi, dans l’amour, dans la patience […] que les femmes âgées doivent aussi avoir l’extérieur qui convient à la sainteté, n’être ni médisantes, ni adonnées aux excès du vin ; qu’elles doivent donner de bonnes instructions, dans le but d’apprendre aux jeunes femmes à aimer leur mari et leurs enfants » (Tite 2 :2-4). Les aînés doivent être respectés, estimés et honorés, car « le grand nombre des années enseignera la sagesse » (Job 32 :7).

La parole de Dieu nous enseigne aussi que l’âge apporte de grandes bénédictions à ceux qui ont marché dans Ses voies pendant ces années : « Les justes croissent comme le palmier, ils s’élèvent comme le cèdre du Liban. Plantés dans la maison de l’Éternel, ils prospèrent dans les parvis de notre Dieu ; ils portent encore des fruits dans la vieillesse, ils sont pleins de sève et verdoyants » (Psaume 92 :13-15).

Ce qui est souvent qualifié de « fossé générationnel » se réfère à des différences d’opinions et de préférences qui semblent exister entre une génération et la suivante, impliquant souvent des aspects de la vie tels que l’habillement, les musiques écoutées, les divertissements et l’utilisation de la technologie. La génération précédente est vue comme un groupe appartenant au passé qui doit être supplanté par une nouvelle et « meilleure » génération.

Cependant, la bonne nouvelle du Royaume de Dieu est que Jésus-Christ reviendra établir le gouvernement de Dieu et une société juste sur la Terre – un message qui parle d’une époque pendant laquelle les personnes âgées et les jeunes vivront ensemble sans ce « fossé ».

Les prophéties nous disent que l’époque vient où le monde prendra Jérusalem en exemple à de nombreux égards – y compris les relations entre les jeunes et les personnes âgées : « Ainsi parle l’Éternel des armées : Des vieillards et des femmes âgées s’assiéront encore dans les rues de Jérusalem, chacun le bâton à la main, à cause du grand nombre de leurs jours. Les rues de la ville seront remplies de jeunes garçons et de jeunes filles, jouant dans les rues » (Zacharie 8 :4-5).

Dieu rassemblera toutes les générations dans des activités communes. À cette époque, les personnes âgées au Canada – et dans le monde entier – n’auront plus peur de se mélanger avec les jeunes et ces derniers honoreront les « cheveux blancs ».

Dans un commentaire écrit il y a quelques années, le regretté Charles Knowlton parlait d’une époque où ce « fossé générationnel » n’existerait plus : « Oui, les jeunes et les personnes âgées se mélangeront avec une affection et un respect mutuel. Finalement, ce fossé sera comblé et il y aura de l’harmonie entre les personnes de tout âge » (Tomorrow’s World, septembre-octobre 2011). Nous sommes désormais encore plus proches de cette époque.

Jadis, les personnes âgées étaient hautement considérées, respectées et consultées, mais pour l’instant, elles sont souvent négligées dans une société qui souhaite « aller de l’avant ». Cependant, la situation actuelle changera en bien lorsque le Dieu tout-puissant établira Son gouvernement sur cette Terre.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +