Une maison divisée

Commenter cet article

Une civilisation divisée est condamnée à l’échec. Comment peut-on aller de l’avant ?

Jadis, Abraham Lincoln avait déclaré : « Une maison divisée contre elle-même ne peut subsister. » Il citait une déclaration de Jésus-Christ qui faisait référence à la maison ou au « royaume » de Satan : « Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ? » (Matthieu 12 :25-26).

Quelle déclaration puissante concernant le tumulte ambiant dans nos nations. Ce passage en dit beaucoup sur notre société qui ne peut pas subsister dans sa forme actuelle, en raison des divisions.

Ce passage révèle aussi que Satan a beaucoup d’anges déchus dans son « royaume ». Bien qu’ils puissent se concurrencer et se disputer entre eux, ils sont unis dans leur rébellion contre Dieu. Satan sait que la division conduit à la perte des pays, des villes et des familles. Il est expert pour semer la division et la discorde à tous les niveaux de l’humanité. La Bible nous avertit de son existence et elle révèle ses tactiques pour provoquer les conflits et la division afin que nous puissions les éviter (2 Corinthiens 2 :11 ; Éphésiens 4 :27). Il utilise souvent nos différences comme une source de dispute – des différences que notre Créateur a prévues afin de nous compléter mutuellement !

Comment une « maison » peut-elle donc subsister avec toutes les différences que nous voyons parmi les gens dans notre monde ?

Des conditions simples mais essentielles pour la paix

Premièrement, il faut comprendre que les différences ne sont pas forcément une mauvaise chose. Le Dieu créateur apprécie la différence et la diversité. C’est évident lorsque nous observons la création physique, des étoiles aux planètes, en passant par la faune et la flore ici-bas. C’est également évident concernant l’humanité – il existe une immense diversité entre les peuples et les nations. Il y a des différences culturelles, de talents et de personnalité (Romains 12 :3-8). Bien entendu, Dieu a aussi créé des différences entre les hommes et les femmes afin qu’ils soient complémentaires (Genèse 2 :18). Le large éventail d’expériences et de perspectives au cours de cette vie nous montre que nous devrions rechercher les conseils des autres (Proverbes 24 :6). Les différences devraient nous rendre plus forts, pas nous affaiblir. Ne nous laissons pas séduire.

Deuxièmement, nous avons besoin d’une base commune – pour être plus précis, d’une loi commune. Les règlementations sont destinées à apporter et à maintenir l’ordre. L’Univers physique fonctionne selon des lois précises et il devrait être évident qu’il en va de même pour les relations humaines. Personne ne peut affirmer en son âme et conscience que nous pourrions vivre sans loi – le chaos, la division et l’anarchie s’installeraient rapidement. Dieu enseigna à l’ancien Israël qu’il fallait appliquer « une seule loi et une seule ordonnance » aussi bien pour eux que pour les étrangers s’installant dans le pays (Nombres 15 :16).

Comprendre le but des différences et l’importance des règles communes est essentiel pour maintenir l’unité. Une formidable prophétie dans Ésaïe apporte une lueur d’espoir pour ce monde rempli de discorde et de luttes : « En ce même temps, Israël sera, lui troisième, uni à l’Égypte et à l’Assyrie, et ces pays seront l’objet d’une bénédiction. L’Éternel des armées les bénira, en disant : Bénis soient l’Égypte, mon peuple, et l’Assyrie, œuvre de mes mains, et Israël, mon héritage ! » (Ésaïe 19 :24-25).

Ceux qui étudient les prophéties bibliques savent que ces nations se sont durement affrontées dans le passé. Ce ne sera plus le cas dans le monde à venir, lorsque ces nations et les autres se rassembleront pour adorer Dieu et pour recevoir Ses lois et Ses bénédictions (Michée 4 :2).

Où que vous regardiez, la société actuelle est divisée, mais vous n’êtes pas obligé de participer à cet esprit de division et de découragement. Devenez plutôt un pacificateur, avec l’aide de la sainte parole de Dieu, et commencez à vous préparer pour ce glorieux Royaume à venir.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +