fbpx Devriez-vous concocter “votre propre Bible”? | Le Monde de Demain

Devriez-vous concocter “votre propre Bible”?

Commenter cet article

La poussière qui recouvre les exemplaires de la Bible a-t-elle sonné le glas de ce livre dans nos nations ? Les gens explorent de plus en plus « leur propre vérité » et leurs motivations pour trouver un sens « intérieur » à leur vie. Pour certains, la religion pesante du passé ne sert plus qu’à restreindre le progrès humaniste et moderne.

La plupart des chrétiens pensent encore que Dieu inspira la Sainte Bible, mais presque tous s’accordent à dire qu’elle fut « couchée sur le papier » par des hommes. Comment pouvons-nous avoir l’assurance qu’un Être spirituel invisible a inspiré ces hommes ?

Une enquête réalisée en mai 2020 par l’institut Barna a révélé que 58% des sondés pensent qu’il est possible de décider individuellement de la vérité morale. Parmi les évangéliques, 46% rejettent même la vérité morale absolue. Concernant la source de la vérité, 42% des sondés croient que Dieu est la base de la vérité, 16% se basent sur une « conviction intime », 15% sur des preuves scientifiques, 5% sur la tradition et 4% sur le consensus public. Les adultes restants pensent que la vérité n’existe pas (5%) ou qu’ils ne connaissent pas la base de la vérité (13%).1

De nos jours, alors que l’humanité postmoderne redéfinit la base de la vérité, pourrait-il y avoir de nouveaux livres saints ? Cette idée ne semblait pas impossible à Ralph Waldo Emerson, un des pères du transcendantalisme. En parlant de la « divinité intérieure », Emerson recommanda en juillet 1836 dans son journal : « Faites votre propre Bible. Sélectionnez et collectez tous les mots et les phrases qui ont retenti comme une trompette pour vous dans vos lectures de Shakespeare, de Sénèque, de Moïse, de Jean et de Paul. »

L’esprit charnel

Les êtres humains ont accompli d’immenses prouesses technologiques et il semble que « rien ne les empêcherait de faire tout ce qu’ils auraient projeté » (Genèse 11 :6). Mais cette réussite scientifique contraste avec notre échec lamentable en termes de relations, d’harmonie, de morale, de santé et de paix durable. Comme le philosophe allemand Emmanuel Kant l’avait noté, la perception humaine de la réalité ne peut pas correspondre infailliblement à la vérité elle-même, car nous sommes limités par nos cinq sens. Sans l’aide d’un microscope ou d’un télescope, l’œil humain ne peut pas déchiffrer le monde des cellules, des microbes et des amibes, ni celui des planètes distantes et des étoiles.

D’autres aspects de la vie pourraient-ils être invisibles pour les cœurs et les esprits humains sans l’aide d’une vérité qui serait révélée ?

Les Écritures l’affirment : « Car l’affection de la chair [l’esprit naturel et charnel] est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas » (Romains 8 :7). « Mais l’homme naturel n’accepte pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge » (1 Corinthiens 2 :14). Les esprits humains les plus brillants pourraient-ils ignorer un monde à part entière qui ne serait pas détectable par les sens physiques, en considérant toutes les vérités spirituelles comme une « folie » ?

L’esprit humain place sa foi dans l’expérience – mais votre « certitude intérieure » vous a-t-elle déjà fait défaut ? Vous êtes-vous déjà trompé ?

Si vous pensez que vous ne vous êtes jamais trompé, vous n’êtes pas un cas isolé, comme Psychology Today le révélait dans un article intitulé « La grandeur de l’illusion » :

« Quelle sorte d’émotion a tendance à nous égarer ? Eh bien, l’une des plus puissantes est le besoin de se sentir maître de la situation. D’innombrables expériences psychologiques ont montré que pour les humains, comme pour les animaux, l’impuissance face au danger est extrêmement stressante. Croire que nous ayons le pouvoir de [contrôler] notre destinée nous aide à soulager cette expérience négative, même lorsque cette croyance est sans fondement. D’où l’immense attrait de la “pensée magique” – la croyance que les pensées et les gestes personnels d’un individu peuvent influencer le monde qui l’entoure. »2

Qu’est-ce que la vérité ?

Il y a environ 2000 ans, un Romain orgueilleux dirigea le procès d’un Homme très inhabituel. Le monde romain était rempli d’enjeux pratiques, militaires et administratifs. Ponce Pilate posa la question : « Qu’est-ce que la vérité ? » (Jean 18 :38). L’Homme qui lui faisait face avait dit : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14 :6). Cet Homme était-Il un imposteur, un menteur, voire « un fou perdu dans ses illusions », ou était-Il Dieu dans la chair et la source de la vérité éternelle ? Il serait très profitable que vous prouviez la réponse par vous-même.

La vérité en tant que telle est un aspect de la nature de Dieu. Cette vérité délivrera l’humanité (Jean 8 :32). La seule voie menant à la délivrance passe par Jésus-Christ, l’Homme qui se tenait devant Pilate (Actes 4 :12).

De façon succincte, la parole de Dieu est la vérité (Jean 17 :17). Jésus-Christ est aussi appelé le Logos, qui peut se traduire par la Parole ou le Porte-parole (Jean 1 :1). La Bible n’a pas été écrite par n’importe quels hommes, mais par des hommes qui « ont parlé de la part de Dieu […] poussés par le Saint-Esprit » (2 Pierre 1 :21). « Toute Écriture est inspirée de Dieu » (2 Timothée 3 :16) – cela signifie qu’elle émane de Dieu. Afin d’écrire un livre vraiment saint qui vous soit propre, vous devriez être Dieu. Vous devriez avoir créé le Soleil, la Lune, les étoiles et toute la vie biologique. Vous devriez prédire l’avenir avec une précision parfaite. Vous devriez établir des rois, abaisser des nations et ressusciter des morts.

La Bible peut-elle être utilisée à mauvais escient ? Oui – il existe de nombreuses façons d’aborder les Écritures de la mauvaise manière. Les ministres du diable se font passer pour des ministres de justice (2 Corinthiens 11 :13-15). Beaucoup de gens citent la Bible en tordant ou en déformant son contenu « pour leur propre ruine » (2 Pierre 3 :16). Les mouvements chrétiens dominants dans le monde ont-ils fait mieux que les autres religions ? Apparemment non, vu les luttes, les guerres et la souffrance qui affectent même les nations les plus « chrétiennes ». Commandez un exemplaire gratuit de notre brochure Le christianisme contrefait de Satan, ou lisez-la en ligne sur notre site Internet, afin d’apprendre pourquoi tant d’idées supposément chrétiennes ne sont pas bibliques.

Vivante et efficace

La vérité est bien plus qu’un sentiment. Lorsque Dieu ouvre l’esprit humain, celui-ci comprend des choses qui lui étaient impossibles à saisir jusqu’alors (Luc 24 :45). La voix vivante et dynamique de Dieu s’exprime dans les Saintes Écritures, en renforçant les véritables chrétiens lorsqu’ils répondent à Dieu et qu’ils font l’expérience de la vie.

« Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur » (Hébreux 4 :12).

Pilate avait peut-être une apparence de confiance et d’orgueil, mais selon l’historien Eusèbe, il finit par se suicider en disgrâce. Même les individus les plus riches et les plus puissants ne sont pas à l’abri des doutes. Ne passez pas à côté des vérités présentes dans la Bible. Laissez ce livre vous aider. Notre brochure gratuite La Bible : Réalité ou fiction est un bon point de départ.

 

  1. A Nation Unmoored – CRC Study shows Americans reject moral truth rooted in God’s Word”, Cultural Research Center, 19 mai 2020
  2. “The Grandeur of Delusion”, Psychology Today, 8 mars 2013

 

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +