Q&R - Ne pas prendre le nom de Dieu en vain

Commenter cet article

La vérité sur l’usage d’expressions comme « mon Dieu » ou « pardi ».


QUESTION :

Récemment, j’ai entendu dire qu’il ne fallait pas utiliser des mots tels que « mon Dieu » ou « pardi ». Ces mots sont-ils vraiment mauvais ?

RÉPONSE :

De nos jours, nous entendons souvent ce genre d’expressions – telles que « mon Dieu », « pardi », et d’autres – dans les conversations. Bien que cela puisse sembler innocent, nous devrions éviter de les utiliser. Pourquoi ? Parce que ces mots sont des euphémismes pour les noms de Dieu le Père et de Jésus-Christ ? Un euphémisme est « l’adoucissement d’une expression trop crue, trop choquante » (Dictionnaire Larousse).

Nous lisons dans Exode 20 :7 « Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain ; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain. » Autrement dit, nous ne devrions pas utiliser le nom divin de façon irrespectueuse ou irrévérencieuse. Ceci inclut l’emploi de Son nom sous la forme d’un euphémisme.

Les Écritures illustrent que Dieu accorde une grande importance à Son nom. Dans Ésaïe 9 :5, Il est appelé « Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix » – tous ces mots expriment l’honneur et la vénération.

Les Psaumes contiennent de nombreuses louanges au nom divin. « Chantez à Dieu, célébrez son nom ! Frayez le chemin à celui qui s’avance à travers les plaines ! L’Éternel est son nom ; réjouissez-vous devant lui ! » (Psaume 68 :5). « Qu’ils louent le nom de l’Éternel ! Car son nom seul est élevé ; sa majesté est au-dessus de la terre et des cieux » (Psaume 148 :13). « Poussez vers Dieu des cris de joie, vous tous, habitants de la terre ! Chantez la gloire de son nom, célébrez sa gloire par vos louanges ! » (Psaume 66 :1-2).

Si nous utilisons avec désinvolture le nom divin, ou un euphémisme pour exprimer la stupéfaction, la surprise ou même pour profaner, nous faisons preuve de mépris à l’égard du Créateur de l’Univers.

Au contraire, Dieu a dit par la bouche du prophète Malachie : « Mais pour vous qui craignez mon nom, se lèvera le soleil de la justice, et la guérison sera sous ses ailes » (Malachie 4 :2).

Comment devrions-nous utiliser le nom de l’Éternel Dieu ? Dans le Nouveau Testament, le Christ enseigna à Ses disciples de prier Dieu le Père en Son nom. « Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils » (Jean 14 :13). Et lorsque nous prions, nous devrions glorifier le nom de Dieu. « Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié » (Matthieu 6 :9).

Les disciples guérissaient les malades au nom de Jésus-Christ. « Alors Pierre lui dit : Je n’ai ni argent, ni or ; mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche » (Actes 3 :6). Jacques enseigna à l’Église de continuer à suivre cet exemple. « Quelqu’un parmi vous est-il malade ? Qu’il appelle les anciens de l’Église, et que les anciens prient pour lui, en l’oignant d’huile au nom du Seigneur » (Jacques 5 :14).

Dans le livre des Actes, nous lisons que les disciples prêchèrent l’Évangile par le nom de Jésus-Christ (Actes 9 :15), et qu’ils baptisèrent au nom du Christ (Actes 8 :16 ; 19 :5).

Paul dit à l’Église d’Éphèse : « Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent » (Ephésiens 4 :29).

Les mots que nous utilisons sont importants aux yeux de Dieu. Nous devrions nous assurer que nous L’honorons et Le respectons dans notre façon de parler.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +