Q&R - Le plan divin de 7000 ans

Commenter cet article

Quelle est la signification du plan divin de 7000 ans ? Le Christ va-t-Il vraiment gouverner pendant le dernier millénaire ?


QUESTION :

D’où vient l’idée que l’humanité est destinée à se gouverner librement pendant six mille ans, puis à être gouvernée pendant mille ans sous le règne de Jésus-Christ ?

RÉPONSE :

Le livre de la Genèse montre qu’en six jours, Dieu a refaçonné la terre et a créé l’origine de tout ce qui est vivant aujourd’hui. Ensuite, Il S’est reposé le septième jour, le sabbat. Ce fut le commencement du cycle hebdomadaire dans lequel l’homme a six jours pour travailler, et se reposer chaque sabbat (Exode 20 :9-11). Dans Hébreux 4 :3-11, l’apôtre Paul expliqua que le septième jour, le sabbat, représentait une ère merveilleuse de paix et de repos, qui suivront cette époque d’activité de l’humanité. L’apôtre Jean fut inspiré à écrire, que l’ère à venir commencera avec le retour du Christ pour établir le Royaume de Dieu qui durera mille ans (Apocalypse 20 :1-4) – une époque appelée souvent le Millénium.

Comme le septième jour représente une période de mille ans dans le plan de Dieu, il s’ensuit que les six autres jours de la semaine représentent également des périodes de mille ans. L’apôtre Pierre a révélé ce principe, en débattant sur l’anticipation du retour du Christ : « Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour » (2 Pierre 3 :8).

Ce concept était bien connu par les Juifs à l’époque de Pierre. Environ 200 ans avant le Christ, le rabbin Elias écrivit : « Le monde dure six mille ans : deux mille avant la loi, deux mille sous la loi, et deux mille sous le Messie. » Le célèbre historien, Edward Gibbon, a écrit que « la tradition fut attribuée au prophète Élie » (Decline and Fall of the Romain Empire, p.403. L’encyclopédie, The Encyclopedia of the Jewish Religion (“Millenium”, Adama Books, 1986, p.263) rapporte que les tannaim – les rabbins à l’époque du Christ – établirent une telle interprétation sur le Psaume 90, écrit par Moïse : « Car mille ans sont, à tes yeux, comme le jour d’hier, quand il n’est plus, et comme une veille de la nuit » (verset 4). Les tannaim disaient que, comme il y a eu six jours de création, le monde durerait six mille années. Le septième « jour » serait les mille ans du règne du Messie (Sanhédrin 97a ; Avodah Zarah 9a).

Selon Gibbon, le plan divin de sept mille ans était « soigneusement inculqué » dans l’Église primitive. Le « père de l’Église », Irénée, a été enseigné par Polycarpe (le disciple de l’apôtre Jean). Malheureusement, Irénée se détourna des enseignements apostoliques, mais il conserva apparemment quelques vérités. Dans son livre Against Heresies, il est fait mention d’une croyance de l’Église primitive : « Il y a une raison pour les choses qui ont été créées jadis, comme il y a aussi une prophétie pour ce qui arrive. Car le jour du Seigneur dure mille ans ; et, en six jours tout à été créé . Par conséquent, ce jour viendra à la fin des six mille ans. »

Pour illustrer davantage la prédominance de la croyance que le Millénium commencerait six mille ans après la création d’Adam, nous pourrions examiner de nombreux écrits des anciens rabbins et des « pères de l’Église » : le rabbin Ketina, Lactantius, Victorinus, Hippotylus, Justin Martyre et Methodius, parmi tant d’autres. Bien qu’on ne puisse pas toujours leur faire confiance en ce qui concerne la vérité biblique, ils attestent indiscutablement à quel point cette compréhension était largement répandue au premier siècle après la mort du Christ. C’était, en effet, l’opinion respectée par les érudits « chrétiens » à travers les siècles, et jusqu’à nos jours.

Pour finir avec un passage de la Bible, nous voyons dans Genèse 2 :17 que Dieu dit à Adam qu’il mourrait le « jour » où il mangerait du fruit défendu. Or, Adam vécut jusqu’à l’âge de 930 ans (Genèse 5 :5) ! Comment cela est-il possible ? Une explication a été donnée par Methodius et par d’autres commentateurs de l’Église primitive. Ils disent : « Si un jour était comme mille ans devant Dieu, Adam devrait être mort avant que le premier jour de mille ans soit terminé – car il est mort [à l’âge de 930 ans] ! »

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +