L’Église de votre choix ?

Commenter cet article

Il y a toute sorte de chants censément bibliques, d’affiches ou d’autocollants de voiture qui disent : « Jésus est venu pour nous sauver », ou « Allez à l’Église de votre choix ». Les gens qui baladent ces étiquettes sont, sans doute, bien intentionnés.


Mais vous pourriez peut-être vous arrêter et vous demander : « Quel Jésus ? » et aussi : « Quelle est l’Église choisie par Dieu, où toute la Vérité biblique est enseignée et mise en pratique ? »

Quoiqu’il ne soit pas « politiquement correct », aujourd’hui, de dire qu’il y a une vérité absolue – et une véritable religion – néanmoins, la Bible parle d’une seule et véritable religion ! Cela nous amène à cette réflexion : « Sommes-nous en train de “jouer à l’Église” comme des bambins, ou sommes-nous comme des adultes matures, qui recherchent sérieusement le Dieu véritable et veulent savoir où Il œuvre, aujourd’hui ?

Le magazine Insight (27 mai 2002) rapporte : « Les Églises ne vont pas bien en ce moment. Certains instituts de sondage disent qu’au mieux, la religion est en train de perdre son emprise sur la société américaine ; au pire, un nombre croissant d’Américains trouvent que l’institution religieuse est dépassée. Près de 100 millions d’Américains vivent sans contact avec une Église, une synagogue ou un temple – selon le sondeur Georges Barna, président de Barna Research Group, à Ventura, Californie. La plupart d’entre eux ne se sentent pas concernés par ce sujet. “Ce sont des gens au-dessus de la moyenne, agressifs, pleins d’énergie et aux commandes. Ils ont accompli quelque chose par eux-mêmes, selon les standards du monde, et ils n’estiment pas nécessaire de croire que Dieu, Jésus, la religion, la Bible, la foi ou le christianisme les aideront à gagner les combats auxquels ils sont confrontés.” »

Franchement, l’un des combats majeurs auquel nous aurons tous à faire face, lors des prochaines décennies, sera de rester en vie ! Car les événements fantastiques, révélés par la Bible, commencent à se dérouler. Vous et moi, nous devons nous assurer que nous sommes dans l’Église qui comprend les prophéties bibliques, et qui connaît le « moyen d’échapper aux jours de détresse », que Jésus nous a révélés dans Sa parole. Jésus Lui-même a dit à Ses disciples, concernant les temps de la fin : « C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, – que celui qui lit fasse attention ! – alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes […] Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat. Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais » (Matthieu 24 :15-21).

Votre Église comprend-elle et enseigne-t-elle quelque chose au sujet de cette prophétie vitale, de même que le chemin à suivre pour échapper à la Grande Tribulation qui arrive ? Votre ministre prêche-t-il sur les prophéties des temps de la fin ?

Sinon, pourquoi ?

Près du quart de la Bible se réfère à la prophétie. Jésus a dit : « L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » (Matthieu 4 :4). La seule « parole de Dieu », à l’époque de l’Ancien Testament, est celle que Jésus-Christ appelle « les Écritures ».

Ainsi, il est essentiel pour nous d’étudier et de comprendre les prophéties inspirées, contenues à la fois dans l’Ancien Testament et dans le Nouveau. Comment tant d’Églises peuvent-elles penser que leurs membres comprennent les avertissements prophétiques, et agissent en conséquence, si leurs prédicateurs ne prêchent jamais au sujet de ces prophéties bibliques ?

Pensez-y !

La parole de Dieu nous dit : « La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse ; tous ceux qui l’observent ont une raison saine. Sa gloire subsiste à jamais » (Psaume 111 :10). Et pourtant, la plupart des Églises protestantes disent à leurs membres que les Dix Commandements n’ont pas besoin d’être observés, aujourd’hui. En conséquence, ces Églises ne peuvent pas avoir une bonne compréhension de la Bible et des prophéties bibliques. On y discourt sur des platitudes sentimentales du « doux Jésus » et du « délicat petit enfant ». Cependant, on passe en silence le message puissant que Jésus Lui-même est venu apporter à l’humanité, de la part de Dieu le Père.

Il y a une Église, aujourd’hui, qui comprend cela, et elle peut vous aider dans les « combats » auxquels vous faites face. C’est le « petit troupeau » auquel Jésus se référait dans Luc 12 :32. C’est l’Église qui « s’envolera » dans le désert à l’époque des ténèbres (Apocalypse 12 :6). C’est l’Église qui prêche « l’Évangile du Royaume de Dieu » – le message puissant, proclamant le retour imminent du Christ sur cette terre, en tant que Roi des rois (Apocalypse 11 :15).

Si vous voulez échapper aux horreurs des jours de détresse, si vous voulez recevoir la puissance du Saint-Esprit, avoir la vraie connaissance, la foi véritable et le courage qui vous guideront dans les années à venir, alors « l’Église de votre choix » devrait être celle que Dieu a choisie ! Selon la Bible, Dieu nomme les choses et les individus d’après ce qu’ils sont ! À douze endroits du Nouveau Testament, Dieu appelle Son Église d’après ce qu’elle est, c’est-à-dire « l’Église de Dieu ».

Dans l’introduction de sa première Épître aux Corinthiens, l’apôtre Paul adresse sa lettre à « l’Église de Dieu qui est à Corinthe » (1 Corinthiens 1 :2). Plus tard, il dit aux frères : « Ne soyez en scandale ni aux Grecs, ni aux Juifs, ni à l’Église de Dieu » (1 Corinthiens 10 :32). Paul déclare encore : « Si quelqu’un se plaît à contester, nous n’avons pas cette habitude, pas plus que les Églises de Dieu » (1 Corinthiens 11 :16).

Dans 1 Corinthiens 15 :9, il écrit : « Car je suis le moindre des apôtres, je ne suis pas digne d’être appelé apôtre, parce que j’ai persécuté l’Église de Dieu. » Au commencement de sa deuxième Épître aux Corinthiens, il écrit : « Paul, apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, et le frère Timothée, à l’Église de Dieu qui est à Corinthe, et à tous les saints qui sont dans toute l’Achaïe » (2 Corinthiens 1 :1). Lorsque Timothée s’arrêta à Éphèse – centre d’adoration d’idoles « décédées » – Paul lui écrivit : « Mais, si je tarde, tu sauras comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l’Église du Dieu vivant, la colonne et l’appui de la vérité » (1 Timothée 3 :15).

Douze est un nombre significatif dans la Bible. Il dénote le fondement, la stabilité et les débuts d’organisation. Comme la plupart de nos lecteurs le savent, il y avait douze patriarches dans l’Ancien Testament, douze tribus d’Israël, douze apôtres, douze portes dans la Cité sainte et douze fondements supportant le mur de la Cité sainte. Il est donc significatif que Dieu mentionne douze fois dans le Nouveau Testament – Sa parole inspirée – le nom « Église de Dieu » pour désigner Sa véritable Église.

Il est vrai qu’un certain nombre d’Églises se nomment « Église de Dieu ». C’est pourquoi il est important de connaître une autre caractéristique de base de la véritable Église : cette Église est obéissante. En décrivant cette Église à la fin des temps, la parole divine nous dit : « Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre au reste de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui retiennent le témoignage de Jésus » (Apocalypse 12 :17). Beaucoup d’Églises déclarent avoir le témoignage de Jésus-Christ. Mais très peu obéissent aux Dix Commandements, car elles ont appris qu’elles sont maintenant « sous la grâce » et qu’elles ne sont pas obligées de se soumettre aux Dix Commandements de Dieu, en tant que mode de vie. Et comme l’apôtre Jean fut inspiré à écrire : « C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus » (Apocalypse 14 :12).

Peut-on être plus clair ?

La véritable « Église de Dieu » se trouve quelque part sur cette terre. Elle est appelée du nom de Dieu ; elle observe les commandements divins et elle proclame actuellement le même Évangile que Jésus a prêché – le message dynamique du gouvernement du Christ sur cette terre, lorsqu’Il sera Roi des rois. Ce n’est pas une Église d’hommes, identifiée par le nom d’un homme particulier. Ni par une certaine forme de gouvernement, ni par une ou deux doctrines essentielles. Au contraire, elle a le nom de Dieu, parce qu’elle est vraiment Son Église, et dont Jésus-Christ est la Tête vivante (Ephésiens 1 :22).

Devriez-vous aller à l’Église de votre choix, et vous sentir à l’aise ? Ou êtes-vous zélé pour chercher et trouver la véritable Église de Dieu – celle que Jésus Lui-même a bâtie afin de devenir un membre actif ? Si vous voulez de plus amples informations sur cette question essentielle, lisez les articles proposés ci-dessous et traitant de la « restauration du christianisme apostolique ».

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +