Un monde nouveau à l’horizon !

Commenter cet article

Un « monde meilleur » pointe-t-il à l’horizon ? Pouvez-vous visualiser l’avenir glorieux, qui est près d’arriver ?


Aujourd’hui, la terre souffre vraiment, et elle est à l’agonie. Malheureusement, cela va empirer au cours des prochaines années. Mais comme on dit : « Il fait toujours plus sombre juste avant l’aurore. » Et quel « aurore » glorieux va-t-il, sans nul doute, se lever bientôt !

Aujourd’hui, nous sommes constamment informés que des centaines de milliers d’individus meurent lentement en Afrique, ou ailleurs de par le monde. Il y a des milliers de femmes battues, violées et gravement humiliées. Souvent, nous apprenons après coup, que la police ou les responsables officiels ont préféré « détourner le regard », pour ne pas intervenir dans ces tragédies humaines.

Il y a régulièrement des milliers de gens qui contractent le sida. Des villes et des villages entiers sont décimés par cette plaie moderne – qui se répand principalement à cause du relâchement des mœurs en matière de sexualité. Entre temps, de vastes régions de notre planète connaissent une grave sécheresse. Cela aura bientôt des conséquences sur les récoltes et sur les besoins alimentaires d’un grand nombre de nations. Quant aux États-Unis, ils continuent à être sous le choc de l’ouragan Katrina, sans parler des autres qui ont fait d’énormes dégâts dans ce pays, au cours des deux dernières années. Ailleurs, le tremblement de terre et le tsunami meurtriers en Asie du sud-est ont affecté des millions de vies. À l’automne dernier, le terrible tremblement de terre au Pakistan a fait plus de 80.000 morts, et ce chiffre n’est qu’approximatif !

De nos jours, les « experts » nous avertissent qu’une pandémie mondiale de grippe aviaire pourrait faire entre 150 à 360 millions de victimes humaines, de par le monde !

Notre société est en phase terminale ! Après six mille ans d’histoire humaine, notre civilisation commence à faire face à des problèmes « insolubles ». Ces problèmes vont des catastrophes naturelles à d’horribles guerres, grandes ou petites, accompagnées d’actes de barbarie perpétrés sur un nombre incalculable d’hommes, de femmes et d’enfants. Notre monde doit faire face à des désordres écologiques, à des bouleversements économiques et à des conflits ethniques terribles qui deviennent insurmontables.

Quelle est la réponse ?

Beaucoup de dirigeants et de politiciens éminents ont réalisé, depuis longtemps, qu’il faudrait un véritable gouvernement mondial pour établir la paix et la stabilité sur notre planète. Cependant, les petits efforts entrepris dans cette direction ont toujours échoué – et ils continueront à échouer, car les êtres humains ne connaissent pas le chemin de la paix et de la prospérité mondiales.

Comme Sir Winston Churchill l’a déclaré jadis devant le Congrès des États-Unis : « Il y a un grand dessein et un grand but en cours, ici-bas. » Heureusement que le Dieu réel guide les affaires des hommes et des nations – bien au-delà de ce que la plupart des croyants peuvent réaliser. Si vous aviez la conviction que le Dieu de la Bible est réel, et que la Bible est Sa parole inspirée, cela pourrait révolutionner votre existence. Vous seriez capable de comprendre et de voir le dessein divin à travers les événements horribles qui arrivent à un rythme accéléré, et qui continueront à empirer dans les années à venir.

Dans sa dernière Épître inspirée, l’apôtre Pierre écrivit : « Et nous tenons pour d’autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour vienne à paraître et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs ; sachez tout d’abord vous-mêmes qu’aucune prophétie de l’Écriture ne peut être un objet d’interprétation particulière, car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu » (2 Pierre 1 :19-21). Le Dieu tout puissant, qui nous a donné la vie, ne nous a pas laissés sans un « témoignage » de Son dessein, ou sans expliquer les raisons pour lesquelles les événements mondiaux ont pris la tournure que nous connaissons actuellement. À travers la Bible, il y a, en effet, des centaines et des centaines de prophéties spécifiques qui annoncent ce qui va arriver – particulièrement aux temps de la fin.

Quoique la plupart des gens soient fort désorientés à ce sujet, le véritable « Évangile » de Jésus-Christ ne concerne pas seulement la personne du Christ, mais également une révélation sur le véritable mode de vie divin ; il enseigne comment se préparer pour le Royaume de Dieu, qui sera bientôt manifesté sous forme de gouvernement mondial établi sur la terre !

Dans l’Évangile selon Marc, nous pouvons lire : « Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée, prêchant l’Évangile de Dieu. Il disait : le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle » (Marc 1 :14-15). Il est indiscutable que le mot « royaume » implique un gouvernement – bien que cette évidence soit souvent passée sous silence. Néanmoins, toute la Bible nous démontre que le « Royaume de Dieu » sous le gouvernement du Christ, représente exactement cela. 

Souvent, les paraboles du Christ décrivent Son Royaume. Dans l’une d’elles, le Christ raconte comment Il montera au ciel pour recevoir Son Royaume, avant de revenir. Le premier « serviteur », qui avait décuplé la somme d’argent que le Maître lui avait confiée, entendit le jugement suivant : « C’est bien, bon serviteur ; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes. » Cela montre que les fidèles serviteurs du Christ recevront un poste gouvernemental sur des villes terrestres. Plus tard, Jésus dit à Ses apôtres : « Vous, vous êtes ceux qui avez persévéré avec moi dans mes épreuves ; c’est pourquoi je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur, afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes, pour juger les douze tribus d’Israël » (Luc 22 :28-30).

Faut-il considérer que toutes ces choses doivent être comprises d’un point de vue strictement spirituel ? C’est ce que la plupart des ministres, prétendument « chrétiens », affirment – et que la plupart des pratiquants semblent « admettre », en faisant fi des nombreux versets qui indiquent le contraire, selon les paroles directes du Christ ! À la fin de Sa vie, Jésus a dit à Ses disciples : « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28 :19-20). Cela sonne-t-il comme si le Christ allait annuler tous les enseignements qu’Il avait dispensés à Ses disciples, au sujet du gouvernement de Dieu à venir ?

Après la résurrection, les disciples demandèrent à Jésus : « Seigneur, est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d’Israël ? » (Actes 1 :6). Cette question fournissait à Jésus « une occasion en or » de leur expliquer, éventuellement, que le Royaume à venir devait être compris dans un sens spirituel, et non pas littéral !

Bien au contraire, Jésus leur répondit : « Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (Actes 1 :7-8). Jésus ne jugea pas utile de décourager Ses apôtres, en leur annonçant qu’il faudrait encore attendre près de deux mille ans, avant que Son Royaume soit établi sur cette terre. Mais Il ne les détrompa pas sur l’idée qu’il y aurait réellement un Royaume divin ici, sur terre !

Le Christ a dit : « Celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin mes œuvres, je donnerai autorité sur les nations. Il les paîtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d’argile, ainsi que moi-même j’en ai reçu le pouvoir de mon Père » (Apocalypse 2 :26-27). Notez que « le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles » (Apocalypse 11 :15). Puisque le Christ gouvernera sur le « Royaume du monde », comment pourrions-nous « spiritualiser » cela, et dire que nous « planerons dans les cieux », en toute oisiveté ?

Au contraire, comme Jésus l’a dit à Ses fidèles serviteurs : « Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux ; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans » (Apocalypse 20 :6). Il y a suffisamment de versets dans la Bible, nous indiquant clairement qu’un gouvernement littéral, placé sous l’autorité du Christ, sera établi sur cette terre, pour établir la paix, la prospérité et la joie durable, au-delà de tout ce que notre monde pourrait espérer.

Cela constitue la réponse réelle aux problèmes insurmontables auxquels doit faire face l’humanité désorientée et séduite par Satan le diable ! Sommes-nous en mesure de croire ce que la parole divine déclare clairement ? Sommes-nous inspirés et encouragés par la fantastique révélation que notre Créateur nous a permis de comprendre, et qu’Il répète à maintes reprises dans Sa parole inspirée ?

À quoi cela ressemblera-t-il ?

Les prophéties décrivent le Jésus réel de la Bible en tant que Roi qui doit venir établir un gouvernement mondial. En fait, c’est ici le point central de la plupart des prophéties bibliques, quoique la majorité des religions traditionnelles le « spiritualisent ». Le prophète Ésaïe nous dit : « Car pour nous un enfant est né, un fils nous est donné. Et il exercera l’autorité royale, il sera appelé Merveilleux, Conseiller, Dieu fort, Père à jamais et Prince de la Paix. Il étendra sans fin la souveraineté et donnera la paix qui durera toujours au trône de David et à tout son royaume. Sa royauté sera solidement fondée sur le droit et sur la justice, dès à présent et pour l’éternité. Voilà ce que fera le Seigneur des armées célestes dans son ardent amour » (Ésaïe 9 :6-7. Version la Bible du Semeur). Si vous lisez attentivement la Bible, vous noterez que Dieu entend bien ce qu’Il dit en parlant de gouvernement, lorsqu’Il mentionne la venue d’un « Royaume ». La plupart des érudits comprennent cela, mais apparemment, la majorité des croyants « traditionnels » n’y prêtent que peu d’attention.

Dans le livre d’Ésaïe, Dieu décrit les événements futurs et spécifiques des temps de la fin : « Il arrivera, aux derniers jours, que la montagne de la maison de l’Éternel sera établie au-dessus des montagnes, et s’élèvera par-dessus les collines ; et toutes les nations y afflueront. Et plusieurs peuples viendront et diront : Venez et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob ; il nous instruira de ses voies, et nous marcherons dans ses sentiers ! Car la loi sortira de Sion et la parole de l’Éternel de Jérusalem. Il jugera entre les nations, et sera l’arbitre de plusieurs peuples. Alors ils forgeront de leurs épées des hoyaux, et de leurs lances, des serpes ; une nation ne lèvera plus l’épée contre l’autre, et on n’apprendra plus la guerre » (Ésaïe 2 :2-4. Version Ostervald) .

Notez que le Messie à venir « instruira » les peuples « de ses voies ». Dans la Bible, Dieu nous montre que les saints sont actuellement à l’entraînement, afin de devenir plus tard des rois et des sacrificateurs dans le futur Royaume de Jésus-Christ (Apocalypse 1 :6). Dans le Nouveau Testament, les sacrificateurs de Dieu étaient également des « enseignants », comme ceux qui offraient les sacrifices. Il est certain que notre première tâche – la vôtre et la mienne – consiste maintenant à nous efforcer à devenir justes. Si nous avons l’intention d’être dans le Royaume du Christ, nous devons apprendre Ses voies, et prendre conscience que nous deviendrons des « sacrificateurs » – les enseignants – du Monde de Demain ! Remarquez ce que l’apôtre Paul nous dit dans le Nouveau Testament : « Ne savez-vous pas que les saints jugeront le monde ? Et si c’est par vous que le monde est jugé, êtes-vous indignes de rendre les moindres jugements ? Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges ? Et nous ne jugerions pas, à plus forte raison, les choses de cette vie ? » (1 Corinthiens 6 :2-3).

Êtes-vous, maintenant, occupé à apprendre à « enseigner » comme il convient les voies divines et, à « juger », selon les lois divines ceux qui seront sous votre autorité ? Soyez honnête, et réfléchissez ! Quelle sorte de « christianisme » est le vôtre ?

Comme nous l’avons vu, Jésus-Christ sera le futur Roi d’un gouvernement littéral, établi sur la terre. Comme mentionné plus haut, les douze apôtres seront en dessous de Lui pour juger et gouverner les douze nations d’Israël. Directement sous le Christ, et supervisant les douze apôtres, il y aura le roi David, le serviteur « bien-aimé » de Dieu, qui sera établi à son ancien poste de roi sur les douze nations d’Israël : « Mon serviteur David sera leur roi, et ils auront tous un seul berger. Ils suivront mes ordonnances, ils observeront mes lois et les mettront en pratique » (Ézéchiel 37 :24).

Remarquez également que, sous la direction du Christ et de David, le peuple suivra les ordonnances de Dieu et observera Ses lois. Les lois divines vous sont-elles familières ? Ces dernières nous révèlent le « mode de vie » que les saints enseigneront au monde entier, dans quelques années. Ces « lois » – magnifiées par le Christ et les apôtres, dans le Nouveau Testament – seront les lois de base du gouvernement divin dont le Christ sera le Chef. Elles sont toutes fondées sur les Dix Commandements, et sont amplifiées en détail. Comme nous l’avons vu, la loi sortira de Jérusalem – c’est-à-dire du lieu où Jésus-Christ implantera le Siège Central Mondial de Son futur gouvernement !

Le prophète Michée confirme cette vérité de base : « Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l’Éternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, et que les peuples y afflueront. Des nations s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel. Il sera le juge d’un grand nombre de peuples, l’arbitre de nations puissantes, lointaines. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes ; une nation ne tirera pas plus l’épée contre une autre, et l’on n’apprendra plus la guerre » (Michée 4 :1-3).

UN MODE de vie

Dans le Monde de Demain, un mode de vie fondamental sera enseigné et mis en pratique. Il sera fondé sur les Dix Commandements – la grande loi divine spirituelle. Les nations ne combattront plus entre elles, car les peuples « n’apprendront plus » la guerre – ni même une attitude hostile ou meurtrière envers autrui.

En fin de compte, comme le Royaume du Christ se rendra entièrement maître des nations rebelles, la paix mondiale sera instaurée comme jamais auparavant, dans l’histoire humaine ! Plus de guerre ! Plus d’impôts colossaux pour financer les énormes dispositifs militaires et policiers, car il n’y aura plus ni vols, ni viols, ni meurtres ! Après avoir enduré des souffrances à travers la Grande Détresse, qui doit encore avoir lieu, Dieu donnera des « enseignants » à Son peuple, pour l’aider et le guider dans l’apprentissage de Sa voie : « Le Seigneur vous donnera du pain dans l’angoisse, et de l’eau dans la détresse ; ceux qui t’instruisent ne se cacheront plus, mais tes yeux verront ceux qui t’instruisent. Tes oreilles entendront derrière toi la voix qui dira : Voici le chemin, marchez-y ! Car vous iriez à droite, ou vous iriez à gauche (Ésaïe 30 :20-21).

Voulez-vous faire partie de ces enseignants divins – des « saints » ressuscités – dans la Famille de Dieu – et assister Jésus-Christ à gouverner le monde pour y apporter la paix et la joie ?

Les bénédictions que procurera le futur gouvernement du Christ sont en partie décrites dans Ésaïe 11 : « Puis un rameau sortira du tronc d’Isaï, et un rejeton naîtra de ses racines. L’Esprit de l’Éternel reposera sur lui : Esprit de sagesse et d’intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de l’Éternel […] Mais il jugera les pauvres avec équité, et il prononcera avec droiture un jugement sur les malheureux de la terre ; il frappera la terre de sa parole comme d’une verge, et du souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant » (versets 1-2, 4). Plus loin, Dieu dit que « le loup habitera avec l’agneau, et la panthère se couchera avec le chevreau ; le veau, le lionceau, et le bétail qu’on engraisse, seront ensemble, et un petit enfant les conduira » (verset 6). Nous lisons ici la description d’une société magnifique dans laquelle, par une intervention du Dieu suprême, les animaux même ne troubleront pas la nature paisible ! Ainsi, Dieu dit : « Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte ; car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent » (verset 9).

À cette époque-là, Dieu modifiera les « lois naturelles » de telle sorte qu’il y ait de bonnes saisons afin que les gens soient prospères et qu’ils éprouvent de profonds sentiments de paix intérieure et de sécurité. Ésaïe 35 :1 nous dit : « Le désert et le pays aride se réjouiront ; la solitude s’égaiera, et fleurira comme un narcisse. » Ensuite, plus loin : « Alors s’ouvriront les yeux des aveugles, s’ouvriront les oreilles des sourds ; alors le boiteux sautera comme un cerf, et la langue du muet éclatera de joie. Car des eaux jailliront dans le désert, et des ruisseaux dans la solitude » (versets 5-6). À cette époque-là, Dieu nous guérira miraculeusement de toutes nos infirmités et de nos maladies. En conséquence, les énormes dépenses de santé, les soucis permanents, les souffrances et la longue agonie vécues par beaucoup de gens, de par le monde, à cause des maladies et des épidémies, prendront fin.

Dieu changera la nature « sauvage » des animaux. « Sur cette route, point de lion ; nulle bête féroce ne la prendra, nulle ne s’y rencontrera ; les délivrés y marcheront. Les rachetés de l’Éternel retourneront, ils iront à Sion avec chants de triomphe, et une joie éternelle couronnera leur tête ; l’allégresse et la joie s’approcheront, la douleur et les gémissements s’enfuiront » (versets 9-10).

Souhaitez-vous comprendre ces versets qui expliquent le mode de vie et la vérité concernant le Royaume de Dieu à venir ? Lorsque Jésus-Christ nous a enseigné comment prier, Il a dit : « Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel » (Matthieu 6 :9-10).

Dans le Monde de Demain, toute la terre commencera à découvrir la véritable religion de Dieu. Ce sera un mode de vie que tous ses habitants devront assimiler. Comme nous l’avons vu, lorsque celui-ci sera instauré, il leur procurera une « joie éternelle ».

Lorsque vous priez Dieu à genoux et Lui dites : « Que ton règne vienne », sachez ce que signifie ce Royaume : il s’agit du futur gouvernement du Christ et de tout ce qu’il implique. C’est en faisant votre part pour vous préparer à entrer dans ce Royaume, afin de devenir un fils de Dieu, que vous accomplirez le but pour lequel vous êtes né !

Un nouveau système éducatif

À la lecture des dizaines de passages bibliques, relatifs au futur gouvernement du Christ, il est manifeste qu’un système éducatif complètement différent sera bientôt établi, sur le monde entier ! Le fondement de ce système éducatif sera la véritable connaissance de Dieu et de Son mode de vie ! L’« intelligentsia » de notre monde actuel peut en rire, mais dans le Monde de Demain, les écoles dispenseront la véritable connaissance qui procurera la paix et la joie. Certes, les étudiants étudieront les trois matières de base que sont la lecture, l’écriture et l’arithmétique. Ils étudieront également la science véritable – et nous pouvons noter, au passage, qu’une très grande partie de la « science moderne » est correcte et très utile. Toutefois, ils commenceront également à comprendre que, derrière cette création magnifique et complexe, il y a une « Pensée suprême » – Dieu, le Créateur des cieux et de la terre, qui nous a créés dans un but particulier. Ils n’étudieront pas seulement les lois physiques qui ordonnent notre monde, mais également les lois spirituelles qui règlent le bonheur et le bien-être.

Il est souvent moins aisé de désapprendre des contrevérités et des faux concepts que d’apprendre la pure vérité dès le début. En conséquence, il faudra probablement que passent une génération ou deux, pour que les gens comprennent les parfaites et fantastiques voies divines, qui influencent toutes les phases et toutes les facettes de la vie. En accord avec ce mode de vie, les gens apprécieront les bonnes sortes de musique, d’arts et de littérature. Il n’y aura plus de scènes viles et pornographiques dans les divertissements proposés.

Dieu nous a créés homme et femme. Remarquez le premier commandement qu’Il a donné à Adam et à Ève : « Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et assujettissez-la » (Genèse 1 :28). Ainsi, Dieu n’est pas contre le sexe ! Au contraire, Il l’a créé comme une chose bonne et belle pour qu’un homme et une femme soient attirés l’un vers l’autre, afin de souder leur relation dans le mariage et, bien entendu, mettre des enfants au monde. Dieu Lui-même est une Famille – Il S’attend à ce que la famille humaine apprenne à donner, à partager et à servir, et pour servir plus tard dans Sa Famille pour toute l’éternité. Dans le Monde de Demain, il n’y aura plus d’allusion au sexe comme d’une chose instinctive, indépendante du véritable amour dans le mariage.

Cela vous semble probablement « vieux jeu », dans le contexte actuel. Mais le résultat d’un enseignement pur, d’activités pures et d’un mode de vie pur, imprégnant toute notre culture produiront des familles et des enfants heureux, ainsi qu’une joie et une paix profondes – et même la prospérité financière – au-delà de tout ce que l’humanité ait jamais connu.

Dans notre société moderne, en Amérique et ailleurs, nous avons régulièrement devant les yeux l’affligeant spectacle de politiciens, d’hommes d’affaires et d’autres dirigeants malhonnêtes. Mais dans le Monde de Demain, il n’existera plus de telles choses, comme par exemple, « le scandale du WorldCom » ou l’affaire « Enron ». Les gens ne se laisseront pas corrompre. Au contraire, comme nous l’avons vu, le Christ établira Son Royaume et prendra des décisions équitables, afin que la terre demeure un lieu paisible !

Ce nouveau système éducatif aura également des conséquences positives, dans les relations interraciales. Dans l’ancienne nation d’Israël, Dieu avait commandé à Son peuple d’être juste et équitable envers « l’étranger » – à combien plus forte raison cela devrait-il demeurer valable sous la Nouvelle Alliance ! Dieu avait dit à l’ancien Israël : « Si un étranger vient séjourner avec vous dans votre pays, vous ne l’opprimerez point. Vous traiterez l’étranger en séjour parmi vous comme un indigène du milieu de vous, vous l’aimerez comme vous-mêmes ; car vous avez été étrangers dans le pays d’Égypte. Je suis l’Éternel, votre Dieu. Vous ne commettrez point d’iniquité ni dans les jugements, ni dans les mesures de dimension, ni dans les poids, ni dans les mesures de capacité » (Lévitique 19 :33-35). Les « minorités » raciales ou ethniques ne seront plus opprimées par la majorité – nulle part – dans un monde gouverné par le Christ !

Une VÉRITABLE religion

Dans le Monde de Demain, il n’y aura qu’une seule religion – la véritable religion de Jésus-Christ, telle qu’Il l’expliqua durant Son ministère. En S’adressant à une femme païenne, Jésus a dit : « Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité » (Jean 4 :22-24).

À l’heure actuelle, les gens font état de toutes sortes de sentiments et d’émotions au sujet de leur concept de Dieu. Cependant, le Dieu de la Bible – et le véritable Jésus-Christ révélé dans la Bible – a enseigné un mode de vie bien spécifique. Cette voie est clairement basée sur les Dix Commandements. Comme le Christ a inspiré l’apôtre Jean à écrire : « C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus » (Apocalypse 14 :12).

L’apôtre Jacques, un frère physique de Jésus, fut inspiré à écrire : « Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. En effet, celui qui a dit : Tu ne commettras point d’adultère, a dit aussi : Tu ne tueras point. Or, si tu ne commets point d’adultère, mais que tu commettes un meurtre, tu deviens transgresseur de la loi. Parlez et agissez comme devant être jugés par une loi de liberté » (Jacques 2 :10-12). Ce sont les Dix Commandements qui traitent du meurtre et de l’adultère – et il est clair que c’est de cette loi dont parle l’apôtre Jacques ! Il ajoute même qu’il s’agit d’une « loi de liberté ».

Cependant, beaucoup de ministres modernes ont essayé, d’une manière ou d’une autre, de tordre ce qui a trait à la Bible, et de faire croire aux gens que Son mode de vie est « dur » et aboli. Cette terrible erreur fondamentale sera complètement rectifiée dans le Royaume du Christ. La fantastique « loi » divine – les Dix Commandements – sera le fondement du mode de vie de cette époque.

En parlant du Monde de Demain, la Bible nous dit : « À chaque nouvelle lune et à chaque sabbat, toute chair viendra m’adorer, dit l’Éternel » (Ésaïe 66 :23). Ainsi, « toute chair » apprendra à observer le véritable sabbat de Dieuet non pas le « jour du soleil » païen. Dans Zacharie 14, nous pouvons lire que le Christ reviendra avec une grande puissance, et que « ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des Oliviers » (verset 4). En ce jour-là, le Christ ne régnera pas seulement dans les cieux : « L’Éternel sera roi de toute la terre » (verset 9) !

Ensuite, la parole inspirée de Dieu poursuit : « Tous ceux qui resteront de toutes les nations venues contre Jérusalem monteront chaque année pour adorer le roi, l’Éternel des armées, et pour célébrer la fête des tabernacles. S’il y a des familles de la terre qui ne montent pas à Jérusalem pour adorer le roi, l’Éternel des armées, la pluie ne tombera pas sur elles. Si la famille d’Égypte ne monte pas, si elle ne vient pas, la pluie ne tombera pas sur elle ; elle sera frappée de la plaie dont l’Éternel frappera les nations qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles. Ce sera le châtiment de l’Égypte, le châtiment de toutes les nations qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles » (Zacharie 14 :16-19).

À l’avenir, les représentants du monde entier – de toutes les nations – monteront à Jérusalem, la capitale du monde, pour observer les fantastiques Fêtes divines. Il y aura de magnifiques parades, pleines de beauté, de belles musiques, et de grandes chorales accompagnées d’instruments les plus divers. Les yeux des hommes et des femmes seront mouillés de larmes d’émotion en voyant leur Créateur, Jésus-Christ (Ephésiens 3 :9), debout en personne pour diriger certains des services religieux lors les Fêtes divines. Il y aura une ambiance de paix et de joie au-delà de tout ce que l’humanité ait jamais connu. Il n’y aura qu’une seule véritable religion mondiale et qu’un seul Roi et grand Souverain Sacrificateur, Jésus-Christ ! À cette époque-là, les gens ne « manipuleront » pas Ses enseignements et Ses voies, pour essayer de « faire du sentiment » avec Sa loi, Ses Jours saints et Son mode de vie, en leur substituant leurs idées et leurs traditions païennes.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +