Q&R - Prêcher le Christ

Commenter cet article

« Philippe, étant descendu dans la ville de Samarie, y prêcha le Christ. Les foules tout entières étaient attentives à ce que disait Philippe, lorsqu’elles apprirent et virent les miracles qu’il faisait » (Actes 8 :5-6).


QUESTION :

Dans Actes 8, lorsque Philippe prêcha l’Évangile aux Samaritains, nous lisons qu’il leur « prêcha le Christ » (verset 5). Pourquoi donc prêchez-vous le Royaume de Dieu, et non pas simplement la personne du Christ ?

RÉPONSE :

Votre interprétation est incorrecte. Beaucoup de gens, aujourd’hui, croient qu’ils prêchent Son message, en prêchant tout simplement au sujet de la personne du Christ. En réalité, Jésus-Christ est venu avec un véritable message spécifique. Ceux qui ne prêchent que Sa personne tordent Son message, et enseignent le contraire de ce que le Christ enseigna. Une étude attentive d’Actes 8 illustre la relation indissociable entre la personne de Jésus et Son véritable message.

Remarquez ce que Philippe prêcha lorsqu’il leur « prêcha le Christ ». Nous lisons : « Mais, quand ils eurent cru à Philippe, qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser » (Actes 8 :12). Autrement dit, lorsque Philippe prêcha le Christ, il prêcha le message que le Christ lui avait enseigné – un message au sujet de l’identité du Christ en tant que Sauveur et Roi (Son « nom »), et au sujet du « Royaume de Dieu » sur lequel régnera le Christ. En réponse à ce message, beaucoup de personnes acceptèrent le Christ – et par la même occasion, ils acceptèrent Son message.

Le « Royaume de Dieu » est-il une sorte de sentiment chaleureux dans le cœur des croyants ? Non ! L’apôtre Jean rapporte les explications prophétiques de Jésus-Christ au sujet du futur Royaume sur lequel Il régnera. Jean parle d’un temps à venir où « le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles » (Apocalypse 11 :15).

Il ne s’agit pas d’une allégorie ; Jésus est un roi réel. Il régnera sur un Royaume réel, assisté par les chrétiens fidèles ressuscités (Apocalypse 5 :9-10 ; 1 Corinthiens 15 :50-52). Il y aura des signes spécifiques qui précéderont Sa venue, et ceux qui se seront alliés aux ennemis du Christ « se lamenteront » lorsqu’ils Le verront établir ce Royaume (Matthieu 24 :30).

Remarquez ce qu’Il répondit lorsque Pilate Lui demanda : « Tu es donc roi ? Jésus répondit : Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité » (Jean 18 :37). Et Jésus lui expliqua que Son royaume n’est pas de « ce monde » – de la présente époque – mais du Monde de Demain (verset 36).

Le Christ administrera Son Royaume à partir de Son Siège Central, établi à Jérusalem. « Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel » (Michée 4 :2). Les êtres humains apprendront les voies du Christ, lors du « Millénium » sous le gouvernement divin, qui leur apportera une paix et une joie que l’humanité n’a jamais connue au cours de son Histoire.

Le message de Jésus-Christ est la bonne nouvelle du salut, et du Royaume de Dieu, lequel sera établi sur cette terre, pour préparer tous les êtres humains à la vie éternelle dans Sa Famille. Les disciples du Christ enseignèrent ce même message (Luc 9 :1-2 ; 10 :1-2, 9 ; Actes 20 :21, 25 ; Matthieu 24 :14 ; 28 :18-20).

Donc, « prêcher le Christ » signifie prêcher toute la vérité au sujet de Jésus-Christ, Sa mort, Sa résurrection, et la bonne nouvelle du Royaume de Dieu à venir. Ceux qui acceptent véritablement Jésus-Christ acceptent Son message, se repentent et se font baptiser – et ils Le laisse vivre Sa vie en eux (Philippiens 2 :5 ; Galates 2 :20), afin qu’Il puisse les préparer à la vie éternelle, dans Sa Famille. Ce changement spectaculaire et cet engagement à la voie divine seront récompensés au retour du Christ, lorsqu’Il dira : « Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde » (Matthieu 25 :34).

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +