Surmonter les moments difficiles

Commenter cet article

Souvent, les situations stressantes se succèdent dans notre vie. Les épreuves personnelles et professionnelles nous épuisent. Mais il existe des clés bibliques pour les surmonter et les vaincre !


L’Église que vous fréquentez dilue le message du Christ. Votre argent perd de sa valeur. Votre travail vous rend fou. Tout autour de vous, les valeurs avec lesquelles vous avez grandi sont mises à la poubelle. Cependant, il y a de l’espoir. La parole divine nous donne des clés essentielles pour nous aider à endurer et à vaincre nos plus grands obstacles !

Nous vivons à une allure effrénée dans une société technologique. Il semble que le rythme de vie et l’intensité des activités ne cessent de s’accélérer. Rien d’étonnant à ce que tant de gens soient victimes d’angoisse, d’anxiété et d’appréhension. Le stress quotidien peut finir par nous tuer. Nous passons des heures dans les embouteillages, nous communiquons avec des gens charnels qui ne cessent d’argumenter, nous faisons face à des problèmes de travail, des problèmes financiers, sociaux ou personnels. Ajoutez à cela le stress lié à la violence et aux attentats qui se répandent dans nos villes et nos pays !

Comment vous et votre famille pouvez-vous gérer la pression, les défis et le stress de la vie quotidienne ? Selon l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (IUSMM), « un Québécois sur cinq sera touché de près ou de loin par la maladie mentale au cours de sa vie. À Montréal, on parle de 2% de la population adulte qui souffre de troubles graves et de longue durée et de 29% qui seront aux prises avec une dépression majeure ou des troubles anxieux ou encore des troubles liés à l’usage de drogues ou d’alcool. » (“Santé mentale”, iusmm.ca, décembre 2015).

L’IUSMM ajoute que les symptômes les plus fréquents sont « la dépression (10% à 15% des gens en souffrent au cours de leur vie), les troubles anxieux et les psychoses » (ibid.). En France, les troubles anxieux « concernent en majorité les femmes [et] surtout les adultes jeunes puisque la tranche d’âge de 25 à 44 ans est la plus concernée, cela dit on peut retrouver des troubles anxieux à tous les âges de la vie y compris chez le jeune enfant » (“Troubles anxieux”, Anxiete.fr, décembre 2015).

Ces dernières années, la récession économique a affecté des millions, voire des milliards de gens. Beaucoup d’entre nous avons connu des périodes difficiles dans notre vie. Pouvez-vous surmonter ces moments difficiles ? Dans la Bible, le Dieu tout-puissant promet des centaines de fois de vous donner le courage, la foi et des bénédictions incroyables.

Comment pouvons-nous gérer le stress ? Comment pouvons-nous persévérer au milieu des soucis quotidiens ? Au Monde de Demain, nous regardons dans la Bible pour trouver les meilleures solutions à nos problèmes. Dans cet article, nous verrons cinq stratégies importantes qui peuvent vous aider à surmonter les moments difficiles.

1. Réclamer les promesses divines

L’apôtre Pierre a écrit : « Que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur ! Sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu ; celles-ci nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise » (2 Pierre 1 :2-4).

L’apôtre Pierre ne parlait pas d’une promesse banale, mais des promesses « les plus grandes et les plus précieuses » ! Pendant notre enfance, nos parents nous ont parfois fait des promesses et nous attendions avec impatience qu’elles se réalisent. Mais dans le cas présent, nous devons chercher ces promesses dans la Bible. Nous avons un Père céleste qui connaît nos besoins et qui promet de les combler. Cependant, Jésus nous instruisit à établir les bonnes priorités : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. À chaque jour suffit sa peine » (Matthieu 6 :33-34). Est-ce votre priorité ? Vous devez chercher le plus grand but d’entre tous : le Royaume et la justice de Dieu. Si vous faites cela, alors vous pouvez réclamer à Dieu les précieuses promesses qu’Il a en réserve pour vous.

Comment pouvez-vous faire face aux problèmes ? Êtes-vous inquiet ? Êtes-vous anxieux ? Dieu nous fait la merveilleuse promesse de nous donner la paix d’esprit. Voyez plutôt : « Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ » (Philippiens 4 :6-7).

C’est une bénédiction inestimable ! Et il en existe beaucoup d’autres. Ouvrez la Bible. Lisez les promesses divines pour la paix d’esprit et pour tout le reste. Réclamez les promesses divines ! Rappelez à Dieu qu’Il vous a fait toutes ces promesses :

  • Répondre à vos prières
    (Matthieu 7 :7-8)
  • Combler vos besoins
    (Philippiens 4 :19)
  • Guider votre vie
    (Proverbes 3 :5-6)
  • Une longue vie, si vous honorez vos parents
    (Éphésiens 6 :2-3)
  • Vous donner les désirs de votre cœur, si vous faites de l’Éternel vos délices
    (Psaume 37 :3-4)
  • La capacité à surmonter les épreuves
    (1 Corinthiens 10 :13)
  • Le don du Saint-Esprit
    (Actes 2 :38 ; Luc 11 :13)
  • Vous donner Son amour
    (Romains 5 :5)
  • Pardonner vos péchés quand vous vous en repentez
    (Actes 2 :38)
  • La vie éternelle
    (1 Jean 2 :25)

Étudiez ces promesses. Rappelez à Dieu qu’Il vous les a faites dans la Bible. Demandez Lui avec foi de les accomplir dans votre vie et vous commencerez à avoir une plus grande paix d’esprit.

2. Prier quotidiennement

Selon un sondage TNS-Sofres réalisé en 2007, « un Français sur deux déclare “prier ou méditer” ; ce chiffre est semblable à celui de l’enquête réalisée en 2001 où déjà 50% des Français déclaraient prier. La prière est donc une pratique religieuse qui ne semble pas en baisse. Si l’on pose la question de la seule prière, en excluant la “méditation”, alors 57% des Français affirment ne jamais prier » (“Évolution dans la pratique de la prière”, juillet 2014, Eurel). Parmi ceux qui prient, 10% le font tous les jours, 9% au moins une fois par semaine et 22% plus rarement. Au total, 41% des sondés affirmaient prier (“Les Français et la prière”, 2007, TNS-Sofres).

Nous devons chercher le vrai Dieu de la Bible afin de récolter les bénéfices d’une relation proche avec notre Père céleste. Les disciples du Christ Lui demandèrent une fois : « Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l’a enseigné à ses disciples » (Luc 11 :1). Jésus leur donna alors la prière modèle – la structure d’une prière. Notez qu’une des demandes que nous devons faire dans nos prières est : « Donne-nous chaque jour notre pain quotidien » (verset 3). Nous devons donc prier chaque jour. L’apôtre Paul nous exhorte : « Soyez toujours joyeux. Priez sans cesse. Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus-Christ » (1 Thessaloniciens 5 :16-18).

Oui, nous pouvons surmonter les moments difficiles si nous implorons Dieu de nous aider ! Priez au nom de Jésus et Dieu le Père vous répondra. Jésus mit l’accent sur l’importance de demander en Son nom : « Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai » (Jean 14 :13-14).

Nous devons nous approcher de Dieu à travers nos prières quotidiennes. Agenouillez-vous, si vous en êtes physiquement capable, et faites connaître vos demandes à Dieu. Il est un Père aimant et Il veut vous donner de bonnes choses. Mais nous devons être humbles et L’implorer. Dieu nous encourage à venir avec assurance devant Son trône céleste au moyen de la prière. Nous pouvons le faire car notre Sauveur et souverain sacrificateur, Jésus-Christ, est à la droite de Dieu et Il intercède pour nous. « Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons. Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins » (Hébreux 4 :14-16).

Notez que le roi David – un homme selon le cœur de Dieu (Actes 13 :22) – priait trois fois par jour. « Et moi, je crie à Dieu, et l’Éternel me sauvera. Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, et il entendra ma voix » (Psaume 55 :17-18).

Un autre serviteur de Dieu priait constamment trois fois par jour. Le prophète Daniel avait pour coutume de s’agenouiller trois fois par jour pour prier, comme nous le lisons dans Daniel 6 :10.

Il est essentiel d’avoir de la constance et de prier de tout notre cœur. Nous devons pratiquer la foi avec constance – jour après jour, semaine après semaine. L’apôtre Paul nous donna cette perspective encourageante : « C’est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et même si notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour. Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire, parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles ; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles » (2 Corinthiens 4 :16-18).

3. Garder une attitude positive

Avec la prière quotidienne, nous devons persévérer et garder une attitude positive. Souvenez-vous que notre être intérieur se renouvelle de jour en jour. Regardez la vue d’ensemble, en sachant que Dieu est assis sur Son trône et qu’Il prend soin de vous lorsque vous le Lui demandez. Lisons à nouveau Philippiens 4 :6-7 : « Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ. » Nous surmontons nos anxiétés en partageant nos pensées et nos inquiétudes avec Dieu à travers la prière. Nous faisons preuve d’une attitude positive dans nos prières lorsque nous Le remercions. Comptez vos bénédictions ! Et suivez ces instructions de l’apôtre Paul : « Soyez toujours joyeux. Priez sans cesse. Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus-Christ » (1 Thessaloniciens 5 :16-18).

Tout l’argent du monde ne pourrait pas acheter la paix divine. Elle vient seulement en réclamant les promesses de Dieu. L’apôtre Paul nous exhorte à faire preuve de discipline mentale et à penser positivement. « Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées » (Philippiens 4 :8).

Autour de nous, beaucoup de gens se battent pour conserver un équilibre mental. « En 2010, 21% des femmes âgées de 20 ans et plus utilisaient des antidépresseurs. Entre 2001 et 2010, le nombre de femmes utilisant des antidépresseurs a augmenté de 29%. La hausse la plus importante (40%) concernait les femmes de 65 ans et plus. Les hommes utilisent presque moitié moins d’antidépresseurs que les femmes, mais nous avons aussi assisté à une hausse de 28% au cours de la dernière décennie » (Medco Health Solutions, 2011).

Maintenez-vous une attitude positive ? Nous avons tous des épreuves, des soucis et des problèmes. Comment pouvons-nous les gérer ? L’apôtre Paul traversa plusieurs épreuves, dont la lapidation – vous pouvez lire cela dans Actes 14 :19. Il fut jeté en prison et enchaîné. Et cependant, du fond de sa cellule, il écrivit l’épître aux Philippiens en les exhortant à se réjouir dans le Seigneur (Philippiens 4 :4).

L’apôtre Jacques nous encouragea à avoir une attitude positive dans les épreuves. « Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien » (Jacques 1 :2-4).

Gardez toujours la vue d’ensemble à l’esprit. Cherchez premièrement le Royaume et la justice de Dieu, comme nous l’avons lu dans Matthieu 6 :33. Soyez heureux de vos épreuves en réalisant qu’elles produisent la patience et le caractère divins.

4. Lire la Bible quotidiennement

Dieu révèle la vérité dans Sa parole sainte, la Bible. Lorsque nous la lisons, nous pouvons connaître les pensées de Dieu. Les miracles qu’Il fit pour les anciennes nations d’Israël et de Juda, parfois appelés « l’histoire du salut », nous donnent de grands encouragements. Nous nous remémorons que Dieu fit traverser la mer Rouge aux anciens Israélites en les libérant des liens de l’esclavage en Égypte ; qu’Il donna au jeune berger David la puissance de tuer Goliath le géant ; qu’Il délivra Daniel de la fosse aux lions ; qu’Il délivra les trois jeunes Juifs de la fournaise ardente à Babylone. Le Christ guérit une multitude de gens de toutes sortes de maladies et d’afflictions. Dieu ressuscita Jésus d’entre les morts après qu’Il eut passé trois jours et trois nuits dans la tombe. Lorsque nous lisons les miracles de Dieu et Ses nombreuses promesses, nous pouvons croître dans la foi, comme l’explique l’apôtre Paul : « Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ » (Romains 10 :17).

Si vous étudiez la parole divine, la Bible, Dieu vous donnera davantage de foi pour surmonter les épreuves de la vie. Les prophéties bibliques nous aident aussi à connaître l’avenir. Au-delà des épreuves et des tribulations de notre monde chaotique, Dieu nous promet qu’un nouveau monde apparaîtra et un nouveau gouvernement établira la paix mondiale sur la planète Terre. Il s’agit du Royaume de Dieu. Jésus-Christ s’appelle le Prince de la paix. Lisez cette magnifique prophétie dans la Bible : « Car l’enfant nous est né, le Fils nous a été donné, et l’empire a été posé sur son épaule, et on appellera son nom, l’Admirable, le Conseiller, le Dieu Fort et puissant, le Père d’éternité, le Prince de paix. Il n’y aura point de fin à l’accroissement de l’empire, et à la prospérité sur le trône de David, et sur son règne, pour l’affermir et l’établir en jugement et en justice, dès maintenant et à toujours ; la jalousie de l’Éternel des armées fera cela » (Ésaïe 9 :5-6, Martin).

Oui, les Écritures révèlent la bonne nouvelle du Royaume de Dieu à venir sur la planète Terre, lorsque toutes les nations vivront en paix. Tout au long de la Bible, « nous tenons pour d’autant plus certaine la parole prophétique » (2 Pierre 1 :19). Comme le précise cette transcription du Nouveau Testament : « Ce que les prophètes avaient annoncé s’est accompli sous nos yeux » (Parole Vivante, Alfred Kuen, 2008). Dieu nous révèle le merveilleux avenir et l’incroyable potentialité des êtres humains.

5. Penser aux autres

Le deuxième plus grand commandement est : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Matthieu 22 :39). Lorsque nous pensons aux besoins des autres, nous réduisons notre stress personnel. Pourquoi ? Car nous mettons en pratique un grand commandement spirituel. Nous pouvons communiquer notre amour, notre intérêt et notre compassion envers ceux qui sont malades, en les visitant par exemple dans les hôpitaux. Nous pouvons donner aux pauvres et aider ceux qui en ont besoin. Nous pouvons prier pour ceux qui affrontent des persécutions, des problèmes financiers, des maladies ou des conflits sociaux. Dieu aime chaque être humain vivant sur terre et Il nous enseigne à prier les uns pour les autres : « Priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris » (Jacques 5 :16). L’apôtre Paul nous exhorte à prier pour nos dirigeants nationaux et pour les autres : « J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité » (1 Timothée 2 :1-4).

Lorsque nous pensons aux autres, lorsque nous considérons leurs besoins, leurs défis et leurs problèmes, Dieu nous bénira pour leur avoir donné tout ce que nous pouvions. Souvenez-vous du mode de vie suprême enseigné par Jésus : « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir » (Actes 20 :35). Jésus-Christ donna l’exemple d’une attitude de service. « Jésus les appela, et dit : Vous savez que les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les asservissent. Il n’en sera pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur ; et quiconque veut être le premier parmi vous, qu’il soit votre esclave. C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de beaucoup » (Matthieu 20 :25-28).

Nous devons suivre l’exemple de service du Christ, en aidant les autres et en pensant à eux.

Tournez-vous vers le Christ !

En tant que chrétiens, nous nous tournons vers le Sauveur du monde pour nous guider personnellement pendant les moments difficiles. Nous réclamons les promesses divines et nous vivons chaque jour par la foi. Alors que l’apôtre Paul était enchaîné en prison, il partagea son attitude positive et sa foi en Christ avec les frères et sœurs à Philippes. Il s’efforçait de regarder bien au-delà des épreuves. « Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette. Je puis tout par celui [Christ] qui me fortifie » (Philippiens 4 :12-13).

Assurez-vous de regarder vers le Royaume de Dieu. Restez proches de Lui et faites confiance au Christ pour vous faire traverser les moments difficiles et vous mener à Son Royaume.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +