Êtes-vous prêt pour le retour du Christ ?

Commenter cet article

Lorsque le bruit du galop des quatre cavaliers sera encore frais dans la mémoire de l’humanité ravagée par la guerre, le Christ reviendra sur Son cheval blanc pour sauver les êtres humains en péril, suite aux conséquences de leur folie. Serez-vous présent ? Serez-vous avec Lui ?


Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice. – Apocalypse 19 :11

Il y a environ 2000 ans, les disciples de Jésus Lui demandèrent quel serait le signe de Son avènement et de la fin de cette ère ? Quels sont les signes prophétiques mentionnés par le Christ en réponse ? Nous devons savoir ce que la Bible déclare !

Au cours des siècles, beaucoup de gens ont fait des prédictions et annoncé des dates pour le retour de Jésus-Christ. Mais elles se sont toutes avérées fausses. Cela signifie-t-il que Jésus ne reviendra jamais ? Absolument pas ! Depuis Adam et Ève, les êtres humains ont cru dans de fausses prophéties prononcées par des séducteurs. Mais les prophéties bibliques ont prouvé à maintes reprises qu’elles étaient justes !

Plus de 100 prophéties dans l’Ancien Testament annonçaient la première venue de Jésus-Christ. Le prophète Ésaïe annonça ainsi que le Messie serait un descendant du roi David, fils d’Isaï (Ésaïe 11 :1), qu’Il naîtrait d’une vierge (7 :14), qu’Il vivrait en Galilée (8 :23), que Sa mission irait au-delà des nations israélites (42 :1-4) et qu’Il mourrait parmi les méchants (53 :9). D’autres prophéties annoncèrent qu’Il naîtrait à Bethléhem (Michée 5 :1), qu’Il serait trahi pour 30 pièces d’argent (Zacharie 11 :12-13), qu’Il entrerait dans Jérusalem sur un âne (9 :9) et qu’Il serait comme un berger frappé (13 :7).

Ces prophéties se sont accomplies. Et cette même Bible, qui a annoncé la première venue de Jésus, prédit aussi Son second Avènement. Des dizaines de passages, à la fois dans l’Ancien et le Nouveau Testament, contiennent des prophéties sur la seconde venue du Christ. Voyez ce que Jésus Lui-même déclara : « Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi » (Jean 14 :1-3).

Les paroles de Jésus

Pourquoi aussi peu de gens croient-ils aux propres paroles de Jésus lorsqu’Il déclara : « Je reviendrai » ? Le prophète Zacharie nous annonce même l’endroit où le Christ reviendra : « Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des Oliviers, qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté de l’orient ; la montagne des Oliviers se fendra par le milieu, à l’orient et à l’occident, et il se formera une très grande vallée : une moitié de la montagne reculera vers le septentrion, et une moitié vers le midi » (Zacharie 14 :4).

Le mont des Oliviers se trouve juste à l’est du mont du Temple, à Jérusalem. Sur le versant sud se trouve une ancienne route qui mène au village de Béthanie, où Jésus passa beaucoup de temps en compagnie de Marie, Marthe, Lazare et de Ses disciples. Mon épouse et moi avons pu emprunter à pied cette route entre Béthanie et le mont des Oliviers. Il ne faut qu’une demi-heure pour la parcourir.

Lorsque Jésus reviendra sur le mont des Oliviers, il y aura un grand tremblement de terre et la montagne se séparera en deux. Notez la séquence des événements. « Voici, le jour de l’Éternel arrive, et tes dépouilles seront partagées au milieu de toi. Je rassemblerai toutes les nations pour qu’elles attaquent Jérusalem » (Zacharie 14 :1-2). Les armées du monde s’assembleront à Megiddo et se dirigeront vers Jérusalem pour se battre contre le Christ à Son retour. Apocalypse 16 :14 appelle cet affrontement « le combat du grand jour du Dieu tout-puissant » – communément appelé « Harmaguédon ».

Le livre des Actes confirme le retour du Christ. Dans Actes 1, les disciples virent l’ascension de Jésus. « Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu’il s’en allait, voici, deux hommes vêtus de blanc leur apparurent, et dirent : Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel. Alors ils retournèrent à Jérusalem, de la montagne appelée des Oliviers, qui est près de Jérusalem, à la distance d’un chemin de sabbat » (Actes 1 :10-12).

Nous venons de lire trois passages décrivant explicitement la seconde venue du Christ – et il y en a beaucoup d’autres. Souvenez-vous des paroles qui seront prononcées à la septième trompette : « Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles » (Apocalypse 11 :15).

Notez aussi cet autre passage : « Il était revêtu d’un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu. Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d’un fin lin, blanc, pur. De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations ; il les paîtra avec une verge de fer ; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu tout-puissant. Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : Roi des rois et Seigneur des seigneurs » (Apocalypse 19 :13-16).

Jésus déclara qu’avant Son retour, beaucoup de gens seraient séduits par de fausses religions, de faux signes et de faux prodiges : « Car il s’élèvera de faux christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus » (Matthieu 24 :24). De grandes séductions religieuses vont encore arriver et l’immense majorité des gens sera séduite par ces fausses religions – y compris une fausse chrétienté.

Êtes-vous séduit ?

Comment pouvez-vous connaître le vrai du faux ? Vous devez vérifier ce que nous prêchons – et ce que les autres enseignent – en lisant votre Bible ! En s’adressant en prière à Son Père, Jésus Lui dit : « Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité » (Jean 17 :17). La parole de Dieu, la Bible, est la vérité ! Beaucoup de gens pensent de façon insouciante que les enseignements de leur ministre ou de leur prêtre viennent de la Bible. Mais beaucoup de doctrines « prises pour acquises » ne se trouvent pas dans la Bible ! Vous devez prouver par vous-même ce que déclare vraiment la Bible. « Éprouvez toutes choses ; retenez ce qui est bon » (1 Thessaloniciens 5 :21, Ostervald).

Vous ne devez pas vous laisser séduire. Jésus Lui-même révéla les tendances et les signes prophétiques qui précéderaient Son second Avènement. Vous devez les connaître. Un de ces signes sera l’ascension d’un puissant système religieux qui possèdera une grande influence. Vous pouvez en apprendre davantage sur cette puissance en lisant Apocalypse 17, où elle est appelée « la grande prostituée ». Le faux prophète dirigera ce système. L’apôtre Paul l’appelle « l’homme impie » dans 2 Thessaloniciens 2 :3. Pour connaître les détails de ce sujet prophétique important, contactez le Bureau régional le plus proche de votre domicile (adresses en page 4) afin de demander un exemplaire gratuit de notre brochure Quelle est l’identité de l’Antéchrist ?

Un autre signe spécifique annoncé par Jésus est la profanation à venir du lieu saint à Jérusalem. Il déclara : « C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, – que celui qui lit fasse attention ! – alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes » (Matthieu 24 :15-16). Notez que le grand faux prophète, l’homme impie, profanera le temple de Dieu. Jésus a annoncé que cette « abomination de la désolation » sera un des signes précédant Son retour.

Quels autres signes précéderont le second Avènement du Christ ? Dans Matthieu 24 :7 et Luc 21 :11, Jésus annonça qu’il y aura « de grands tremblements de terre […] en divers lieux ». Quelle peut être la puissance d’un tremblement de terre ? Le 16 décembre 1811, le séisme de la vallée du Mississippi, dans le Missouri, aux États-Unis, inversa le cours du fleuve Mississippi ! En juillet 1976, le séisme de Tangshan, en Chine, tua plus de 779.000 personnes. En décembre 2004, le séisme de Sumatra provoqua un tsunami qui tua plus de 230.000 personnes. En janvier 2010, un séisme de magnitude 7 tua plus de 220.000 Haïtiens, en blessa plus de 300.000 autres et laissa plus d’un million d’habitants sans domicile. Aussi difficile à imaginer que cela puisse paraître, les Écritures révèlent qu’il y aura des séismes encore plus puissants à l’avenir – touchant des régions jusque-là épargnées.

Le livre de l’Apocalypse mentionne plusieurs séismes importants. Après les deux années et demie de la grande tribulation, annoncée par Jésus dans la prophétie du mont des Oliviers, les signes célestes – le sixième sceau de l’Apocalypse – inaugureront le Jour du Seigneur. Notez ce qu’il se produira : « Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau ; et il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang » (Apocalypse 6 :12).

Ce séisme et les phénomènes astronomiques inaugureront le Jour du Seigneur – l’année précédant le second Avènement du Christ. « Et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme les figues vertes d’un figuier secoué par un vent violent. Le ciel se retira comme un livre qu’on roule ; et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leurs places. Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l’Agneau ; car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister ? » (Apocalypse 6 :13-17). Oui, la Terre connaîtra une grande crise pendant le Jour du Seigneur, décrit comme « le grand jour de sa colère ». Ce sera une époque de jugement divin contre les nations.

Les avertissements divins

Notez ce que Dieu annonce à propos de la Terre et des cieux, par l’intermédiaire du rédacteur de l’épître aux Hébreux : « Gardez-vous de refuser d’entendre celui qui parle ; car si ceux qui refusèrent d’entendre celui qui publiait des oracles sur la terre n’ont pas échappé, combien moins échapperons-nous, si nous nous détournons de celui qui parle du haut des cieux, lui, dont la voix ébranla alors la terre, et qui maintenant a fait cette promesse : Une fois encore j’ébranlerai non seulement la terre, mais aussi le ciel. Ces mots : Une fois encore, indiquent le changement des choses ébranlées, comme étant faites pour un temps, afin que les choses inébranlables subsistent. C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte, car notre Dieu est aussi un feu dévorant » (Hébreux 12 :25-29).

Notre Père céleste souhaite donner le meilleur à chacun d’entre nous. Il a donné 6000 ans d’apprentissage à l’humanité charnelle – et il nous donne personnellement la durée de notre vie physique pour en faire autant. Si nous faisons attention aux avertissements divins, nous pourrons échapper aux jugements les plus terribles qui s’abattront sur les nations occidentales, puis sur le reste du monde.

La Bible annonce aussi l’arrivée des sécheresses. Le monde connaît des pics de chaleur de plus en plus intenses. L’Australie a récemment vécu sa pire sécheresse depuis plus d’un siècle et certains spécialistes prévoient une augmentation des sécheresses dans les 20 à 30 prochaines années. Selon un rapport du Bureau australien de la météorologie et du CSIRO (Organisation fédérale pour la recherche scientifique et industrielle), « les sécheresses pourraient frapper le pays deux fois plus que maintenant, en s’étalant sur des régions deux fois plus grandes et avec une sévérité accrue dans des régions agricoles clés ».

De nos jours, la côte ouest des États-Unis connaît une sécheresse sans précédent, avec des rationnements d’eau entraînant le brunissement des belles pelouses californiennes. Certaines régions du Texas, qui ont d’abord subi de graves sécheresses, ont ensuite éprouvé d’autres difficultés lorsque la pluie est arrivée – la terre étant trop aride à cause de la sécheresse, elle ne pouvait plus absorber l’eau qui tombait et cela a provoqué de graves inondations.

À moins que nous ne revenions sincèrement à Dieu, notre monde connaîtra des conditions climatiques de plus en plus extrêmes. Le Dieu créateur donna cet avertissement, par l’intermédiaire du prophète Amos : « Et moi, je vous ai refusé la pluie, lorsqu’il y avait encore trois mois jusqu’à la moisson ; j’ai fait pleuvoir sur une ville, et je n’ai pas fait pleuvoir sur une autre ville ; un champ a reçu la pluie, et un autre qui ne l’a pas reçue s’est desséché. Deux, trois villes sont allées vers une autre pour boire de l’eau, et elles n’ont point apaisé leur soif. Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi, dit l’Éternel » (Amos 4 :7-8).

Aussi incroyable que cela puisse paraître, certains groupes enseignent que les « derniers jours », mentionnés dans les Écritures, pourraient continuer pendant « deux ans, deux mille ans ou deux millions d’années » – et la conclusion est souvent : « N’étudiez pas les prophéties bibliques, c’est une perte de temps. » Mais de telles déclarations ignorent les instructions de notre Sauveur. En parlant de Son second Avènement, Jésus déclara : « Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous savez que l’été est proche. De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte » (Matthieu 24 :32-33). Jésus attend de Ses véritables disciples qu’ils connaissent les signes de la fin des temps.

Guerre et cosmocide

Jésus prédit qu’avant Son retour, on entendrait parler « de guerres et de bruits de guerres » (Matthieu 24 :6). Les sceptiques et les moqueurs diront qu’il y a toujours eu des guerres ! Effectivement, l’humanité a rarement connu la paix, comme l’indiquent les historiens Will et Ariel Durant dans leur célèbre livre paru en 1968, Les leçons de l’histoire : « Sur les 3421 dernières années, 268 seulement ont été exemptes de guerres » (page 136, éditions Rencontre, traduction Laurent Jospin et François Vaudou). Mais la situation est différente à notre époque : depuis environ 70 ans, les êtres humains ont désormais la capacité de détruire toute vie sur la planète Terre, au moyen des armes nucléaires, chimiques et bactériologiques. Lorsque vous lisez les descriptions de la guerre des temps de la fin dans le livre de l’Apocalypse, vous réalisez qu’il ne s’agit pas d’un problème régional ; cela concerne le monde entier.

Il y a toujours eu des moqueurs, mais il est temps maintenant de se réveiller et de prêter attention à ce qui se produit à travers le monde. Dieu dit au prophète Ézéchiel à propos des sceptiques et des moqueurs : « Fils de l’homme, que signifient ces discours moqueurs que vous tenez dans le pays d’Israël : Les jours se prolongent, et toutes les visions restent sans effet ? » (Ézéchiel 12 :22). Que déclare Dieu au sujet du scepticisme des hommes ? « C’est pourquoi dis-leur : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Je ferai cesser ces discours moqueurs ; on ne les tiendra plus en Israël. Dis-leur, au contraire : Les jours approchent, et toutes les visions s’accompliront » (verset 23).

Bientôt, Dieu interviendra plus que jamais auparavant. Les scientifiques, les hommes d’État et les dirigeants mondiaux nous ont mis en garde contre les nombreux dangers pouvant éradiquer la vie sur terre. Ces avertissements ne viennent pas de prédicateurs religieux, mais de spécialistes habitués à l’histoire de la nature humaine et à la réalité de nos armes modernes de destruction massive. Cependant, l’avertissement le plus important vient du Sauveur du monde, Jésus-Christ : « Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés » (Matthieu 24 :21-22).

Remercions Dieu du fait que ces jours seront abrégés. Jésus-Christ reviendra pour sauver l’humanité de l’autodestruction. Il établira le Royaume de Dieu sur Terre. Toutes les nations finiront par apprendre la véritable voie qui mène à la paix durable, à la prospérité et à la réconciliation. Jésus nous a ordonné : « Veillez donc et priez en tout temps » (Luc 21 :36). Puissions-nous être spirituellement alertes pour voir les signes du second Avènement de Jésus-Christ. Nous pourrons alors attendre Son retour avec confiance, espoir et foi. Remercions Dieu du fait que Son Royaume vienne. Remercions Dieu du fait que Jésus-Christ reviendra bientôt pour nous sauver !

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +