Le fer aiguise le fer

Commenter cet article

Que recherchez-vous chez vos amis ? L’apparence est-elle le plus important ? Considérez-vous les gens « cools » en fonction de leurs attitudes et de leurs vêtements ? Ou bien donnez-vous plus d’importance au caractère et aux qualités d’une personne, ainsi qu’à son influence dans votre vie ?


 

La Bible donne de bons conseils sur ce que nous devons rechercher – et éviter – lorsque nous choisissons nos amis. Un de ces principes célèbres se trouve dans le livre des Proverbes, chapitre 27, verset 17 : « Comme le fer aiguise le fer, ainsi l’homme aiguise la face de son ami » (version Martin). Que signifie ce verset et comment cela peut-il vous guider dans vos relations d’amitié ?

« Lorsque le fer est frotté contre une autre pièce de fer, elle façonne et aiguise cette dernière. De la même manière, certaines personnes peuvent aider les autres à s’améliorer par leurs discussions, leurs critiques, leurs suggestions et leurs idées » (Bible Knowledge Commentary). L’image d’un chef cuisinier qui utilise un fusil à aiguiser pour ses couteaux est un bon exemple de l’utilisation d’un objet métallique pour en améliorer un autre.

En parlant de l’amitié, « il y a une acuité mentale qui vient du fait d’être entouré de bonnes personnes. Deux amis qui mettent leurs idées en commun peuvent s’aider à devenir plus performants l’un l’autre » (The Life Application Study Bible).

Proverbes 27 :17 met l’accent sur l’importance d’établir des amitiés avec des gens de qualité qui nous aident à nous améliorer. De tels amis peuvent augmenter nos connaissances et élargir notre vision du monde ; ils peuvent aussi nous apporter des critiques qui nous aident à améliorer notre comportement. Sans ce type d’aide personnelle, il peut arriver que nous développions une vision faussée de nos propres idées et de notre conduite.

Pourquoi est-ce important ?

Choisir ses amis est une des décisions les plus importantes dans la vie d’un jeune. L’influence de nos relations amicales aura tendance à déterminer le cours de notre vie – soit en nous ouvrant de nouveaux horizons et en nous encourageant à croître, soit en réfrénant notre croissance et en nous conduisant droit dans le mur.

Pour ceux qui aspirent à suivre les enseignements de Dieu, ce choix est vital. La Bible prévient que « le juste montre à son ami la bonne voie, mais la voie des méchants les égare » (Proverbes 12 :26). Comme l’indique ce verset, la voie des « méchants » s’oppose à la justice. Cela nous est rappelé dans 1 Corinthiens 15 :33 : « Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. » Nous ne devons pas nous laisser séduire en imaginant que nous pouvons rester sous une mauvaise influence, sans que cela nous affecte négativement.

C’est pourquoi le fait de trouver des relations où « le fer aiguise le fer » est important. Nous augmentons nos chances de réussite en nous entourant de gens qui nous font progresser. Il est bon d’avoir des amis qui visent l’excellence. Cela nous prédispose alors à viser le même but.

L’exemple personnel

Lorsque je regarde en arrière, pendant mes années de formation, je m’aperçois que ma vie a été très influencée par la qualité de mes amis. À certains moments, leurs avis et leurs conseils m’ont aidé à faire des changements nécessaires dans ma vie.

Lorsque j’étais à l’université, un ami proche a dû me confronter car mon comportement devenait odieux. Je ne réalisais pas à quel point j’étais devenu irritant et cet ami a dû me le montrer. C’était douloureux à entendre et j’étais sur la défensive, mais après m’avoir expliqué mes fautes, il devenait clair que je devais entendre ces paroles et agir en conséquence. Aujourd’hui, j’apprécie le fait que cet ami ait pris la peine de me confronter, car cela m’a aidé pour le reste de ma vie. D’une certaine manière, cela m’a « aiguisé ».

C’est juste un exemple parmi d’autres où des amis m’ont aidé à m’améliorer. J’ai participé à un nombre incalculable de conversations qui ont élargi ma façon de penser, comme je ne l’aurais jamais fait par moi-même. C’est peut-être l’aspect le plus important de « l’aiguisage » que j’ai trouvé. Même mes idées chrétiennes ont été aiguisées et clarifiées, lorsque j’ai dû affiner mes pensées avec des amis proches qui cherchaient aussi une meilleure compréhension des voies divines.

À votre tour !

Il est très bénéfique d’avoir des amis qui nous aident à nous améliorer. Cependant, la phrase « le fer aiguise le fer » suggère une contribution réciproque, pour s’améliorer l’un l’autre. Autrement dit, nos amis doivent aussi bénéficier de notre compagnie, comme nous bénéficions de la leur. Il est utile de vérifier que ce soit bien le cas dans vos relations d’amitié. Votre influence améliore-t-elle les autres ? Dans le cas contraire, voici des étapes vous permettant « d’aiguiser » ceux qui vous entourent :

  1. Vous améliorer – Essayez de devenir une personne de qualité en développant vos capacités intellectuelles et spirituelles. Vous pouvez y parvenir en la sagesse et la connaissance. Lire et mettre en pratique le livre des Proverbes est un bon point de départ. Ce livre a été écrit pour notre édification : « Pour connaître la sagesse et l’instruction, pour comprendre les paroles de l’intelligence ; pour recevoir des leçons de bon sens, de justice, d’équité et de droiture ; pour donner aux simples du discernement, au jeune homme de la connaissance et de la réflexion. Que le sage écoute, et il augmentera son savoir, et celui qui est intelligent acquerra de l’habileté » (Proverbes 1 :2-5).
  2. Montrer le bon exemple – La connaissance ne sert à rien si vous ne l’utilisez pas. Si vous utilisez la sagesse que vous acquérez, alors vous deviendrez automatiquement un exemple positif. Les gens commenceront naturellement à vous respecter car ils verront que vous êtes une personne honnête, pas un hypocrite. Votre exemple illustrera la façon dont une personne positive, généreuse et serviable devrait agir. Jésus-Christ a établi un exemple suprême en servant Ses disciples, qu’Il appelait Ses amis : « Car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait » (Jean 13 :15 ; cf. Jean 15 :15).
  3. Aimer votre prochain – Cherchez humblement à aider les autres, en maintenant un véritable désir de les voir réussir. Souvenez-vous de la dimension « réciproque » du fer qui aiguise le fer, encourageant une interaction dans les deux sens, au sein de laquelle tout le monde y trouve son compte. Si les gens voient que votre motivation est d’aimer et de servir les autres, vos opportunités pour trouver des relations amicales satisfaisantes augmenteront, grâce à l’attention que vous portez aux autres. « Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes » (Philippiens 2 :3).

Comme de nombreuses personnes qui ont réussi s’en rendent compte, la qualité de nos amis intimes fait une immense différence sur notre propre personnalité. Nous devrions être reconnaissants lorsque nous sommes mis au défi par des amis qui nous aiment, car ils nous aident à arrondir les angles, à améliorer notre esprit et à faire ressortir le meilleur de nous-mêmes. Dans le même temps, nous devons nous efforcer de leur rendre la pareille. Pour votre développement personnel, efforcez-vous de nouer des amitiés dans lesquelles le fer aiguise le fer.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +