La tribulation à venir

Commenter cet article

Pour bon nombre de personnes en Amérique du Nord, en Europe occidentale et dans d’autres endroits du monde parmi les pays développés, la vie n’a jamais été aussi bonne. Il y a du travail, les salaires sont élevés, la nourriture est abondante, la sécurité et les services sociaux sont appropriés, et les loisirs abondent. Mais autour de ces bulles de prospérité, des forces puissantes sont prêtes à exploser.


Beaucoup de personnes, aujourd’hui, ignorent que notre monde moderne, avec ses richesses, est sur le point d’éclater en un chaos inimaginable ! Les grandes prophéties bibliques sont sur le point de se réaliser. Elles s’accompliront et feront la une des journaux, dans un futur proche. Les véritables nouvelles sont sérieuses, mais elles sont remplies d’espoir !

Le danger actuel

Au cours des 50 dernières années, les prévisionnistes et les politiciens ont publié des déclarations optimistes pour le futur. Ils ont dit que les choses allaient bien, le monde devenait meilleur grâce à la science, et la médecine était en train de vaincre les maladies. Avec la fin de la Guerre froide, on nous a parlé des « dividendes de la paix », et que cet argent dépensé dans l’armement pourrait être utilisé à soulager les souffrances humaines. Nous avons eu aussi la « feuille de route », censée résoudre les tensions israélo-palestiniennes au Moyen-Orient. Les papes, de Jean XXIII à Benoît XVI, ont prié pour la paix dans le monde. Les dirigeants européens ont affirmé que l’unification de l’Europe pourrait éviter la guerre sur le continent. Les dirigeants américains ont décidé de planter « les semences de la démocratie », pour rendre le monde meilleur. Beaucoup de personnes se sont imaginées que, les Nations unies étaient capables de résoudre les problèmes mondiaux.

Mais tous ces espoirs optimistes et ces intentions idéalistes commencent à sonner creux. Depuis la fin de la Guerre froide, les guerres se sont multipliées et les dépenses pour l’armement ont considérablement augmenté, pendant que la faim et la pauvreté se sont répandues ! Ces dernières années, le monde a été témoin de la montée stupéfiante du terrorisme international, les guerres civiles sont de plus en plus violentes et d’innombrables civils sont enlevés, torturés, mutilés, assassinés, chassés de chez eux ou vendus comme esclaves ! De par le monde, nous voyons la montée du crime, la corruption endémique, les trafics de drogues et d’armements à l’échelle mondiale, et la pornographie qui se répand par Internet. Ces dernières décennies ont vu l’apparition d’épidémies, comme le sida, et la réapparition d’anciens fléaux comme la malaria, la tuberculose et le choléra – des maladies qui résistent maintenant aux antibiotiques, et qui sont aggravées par la pauvreté, la malnutrition, le manque d’hygiène et l’accès à l’eau potable de par le monde. Le fossé entre les riches et les pauvres s’élargit. La cupidité humaine et les changements climatiques contribuent aux catastrophes écologiques. C’est la course à l’exploitation des ressources terrestres en diminution, et les menaces tournent à la violence. C’est le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. Mais tout cela nous mènera-t-il ? Que nous réserve l’avenir ?

Le chaos à venir !

Beaucoup de ceux qui lisent la Bible reconnaissent que les événements mondiaux commencent à ressembler aux conditions qui régneront sur la terre, juste avant le second Avènement de Jésus. Car Jésus prophétisa que la fin de cet âge serait marqué par une séduction religieuse, la multiplication des guerres, des conflits ethniques, des famines, des épidémies, des maladies et des catastrophes naturelles dévastatrices (Matthieu 24 :3-7). Il nous a averti que ces signes ne seraient que « le commencement des douleurs », et qu’ils continueraient à s’amplifier, « car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé » (Matthieu 24 :21-22). Jésus a prédit que les conditions sur la terre atteindraient un point tel, que la survie de l’humanité serait en jeu – à moins que Dieu n’intervienne pour sauver l’humanité !

Certaines personnes, aujourd’hui, croient en la Bible et acceptent les déclarations de Jésus, mais beaucoup d’autres sont très sceptiques ; elles en rient. Une bonne partie de la société tourne en dérision le fait de croire aux prophéties bibliques, relatives aux temps de la fin. De telles idées sont généralement transmises par des fanatiques religieux. Celui qui souhaite rejeter les déclarations de Jésus doit aussi ignorer ce que des observateurs bien informés disent, depuis plus de dix ans.

En 1994, le correspondant Robert D. Kaplan, qui a servi de consultant dans les Forces spéciales de l’armée américaine, écrivit un excellent article prédisant que « l’avenir de l’Afrique occidentale finira par être comme celui du reste du monde » (“The Coming Anarchy, Atlantic Monthly, février 1994, pages 44-76. C’est nous qui traduisons tout au long de cet article). Aujourd’hui, l’Afrique occidentale est caractérisée par des pays de plus en plus violents, anarchiques et ingouvernables – où les frontières nationales n’ont plus de valeur, et la pauvreté, la corruption, la maladie et la destruction de l’environnement sont fréquentes et se répandent. Selon le point de vue de Kaplan, les villes bourgeonnantes et incroyablement polluées dans les pays et les villes en voie de développement – comme Delhi, Calcutta et Pékin – sont des « bombes à retardement écologiques », qui, en fin de compte, exploseront. Il a noté que les pays multi ethniques de l’Inde et du Pakistan sont « de plus en plus dysfonctionnels », tandis que « l’Égypte pourrait connaître un bouleversement climatique [… qui] incitera un bouleversement religieux dans un style biblique » (Ibid., pages 27, 51-53). Il est difficile de se débarrasser de Robert Kaplan comme d’un fanatique religieux, qui voit un avenir de chaos et d’anarchie.

Robert Harvey, un ancien membre du Parlement britannique et éditeur adjoint de la revue The Economist, offre une vision similaire et inquiétante de l’avenir. Il écrit : « À l’aube d’un nouveau millénaire, les mêmes graines de désordre mondial, d’anarchie, qui ont poussé dans les années 1914-1945, sont semées aujourd’hui. Le radicalisme et le nationalisme éthique sont déjà en train de se déchaîner […] Les plus grandes puissances montrent leur intention d’agir comme elles l’entendent. L’Amérique s’est écartée de l’Europe et vice versa, l’Allemagne et le Japon deviennent plus autoritaires sur le plan politique, et la Chine se réarme […] Si aucune action n’est prise […] nous contemplerons le même horizon d’horreurs mondiales que nos arrières grands-parents, à travers un brouillard nucléaire. Le monde est beaucoup plus dangereux qu’il ne l’était, il y a près d’un demi-siècle […] la fin des temps – l’anarchie mondiale […] est une possibilité réelle » (Global Disorder, pages xxxi, xxxii, 456). Robert Harvey n’est pas un fanatique religieux ; cependant, il décrit les mêmes dangers que le Christ prophétisa, il y a plus de deux mille ans !

Samuel Huntington, professeur d’Harvard, a prédit il y a plus de dix ans que « le choc des civilisations » sera la plus grande menace à la paix mondiale. Il écrit : « La faiblesse des États et l’apparition de “l’échec des États” contribuent à la quatrième image d’un monde anarchique […] Cette image d’un monde plongé dans le chaos […] est proche de la réalité. Elle fournit une image schématique et précise de beaucoup de choses, qui se passent de par le monde » (The Clash of Civilizations and Remaking of World Order, Hunington, page 35). Il conclut : « Le fondement de la civilisation universelle semble, à de nombreux égards, être soumis à la barbarie, donnant l’image d’un phénomène sans précédent, un Moyen Age mondial pouvant faire tomber l’humanité » (Ibid., page 321). Ces conclusions ne sont pas celles d’un fanatique religieux, mais celles d’un érudit respecté et influent, qui voit également une grande tribulation se dessiner dans le futur.

Ces érudits, bien informés, prévoient de sinistres scénarios, mais les prophéties bibliques révèlent que l’avenir est, en réalité, plein d’espérance ! Jésus prophétisa que, malgré une grande tribulation qui est juste devant nous, elle ne se terminera pas en cosmocide. Il nous rassure que, « à cause des élus, ces jours seront abrégés ». Jésus reviendra avec puissance établir le Royaume de Dieu sur cette terre, et amener le « rétablissement de toutes choses » (voir Actes 3 :19-21). Ses prophéties s’accompliront dans les quelques années à venir. Si vous souhaitez plus d’informations sur ce sujet passionnant, demandez-nous notre brochure gratuite Croyez-vous au véritable Évangile ?