Vivons-nous dans un multivers ?

Commenter cet article

Nous vivons à une époque où l’univers est bien plus qu’un ciel étoilé. Des outils comme le télescope Hubble nous ont fait parvenir des images d’autres mondes, de galaxies et de nébuleuses – des clichés grandioses nous rappelant que l’univers créé par notre Père est une immensité de diversité et de merveilles !


Les Œuvres de Ses mains

Cependant, de plus en plus de physiciens et d’astronomes pensent qu’il existe des univers multiples, en plus du nôtre, que nous ne pouvons pas percevoir. De telles théories relèvent plus de la science-fiction que de la science, avec une infinité d’univers où tout devient possible. Avec de telles théories, vous pouvez être un athlète dans un univers et un tueur en série dans un autre ! Ces idées semblent absurdes, mais les scientifiques trouvent cela de plus en plus plausible.

Ces théories prétendent que notre vaste univers ferait partie d’une multitude d’autres univers, communément appelés un multivers. Que penser de ces déclarations sur la création ? Y a-t-il une raison de croire en un multivers ? Pourquoi tant de scientifiques soutiennent-ils passionnément cette idée de nos jours ?

Une théorie “astronomique”

En oubliant la science-fiction, un des plus grands objectifs de la science est de découvrir une théorie qui décrirait l’univers par un ensemble d’équations. La « théorie des cordes » est assez populaire, mais elle présente un gros défaut. Au lieu de donner une solution, ces équations donnent 10500 solutions – un nombre si grand qu’il faudrait écrire un « 1 », suivi de 500 zéros !

Alors que cela était considéré comme la faille principale de la « théorie des cordes », des physiciens commencent à penser que ce nombre représenterait le nombre d’univers différents qu’il existe – chaque solution représentant un univers différent, avec ses propres lois de la physique.

Bien que cette idée soit populaire chez de nombreux physiciens, elle relève cependant davantage du vœu pieux ou de la fantaisie. En parlant de ses implications, le physicien Dr Roger Penrose a affirmé que la théorie des cordes et ses 10500 univers supposés « n’était même pas une théorie. C’est un assemblage d’idées, d’espoirs et d’aspirations… [Ces idées] ne sont absolument pas confirmées par des observations […] Ce n’est guère de la science » (Unbelievable, 25 septembre 2010).

Autrement dit, aucune preuve, ni aucune donnée n’étaye la « théorie des cordes » et ses univers supposés. Un indicateur beaucoup plus prometteur des univers multiples repose sur le concept de « l’inflation éternelle ».

Après que les scientifiques eurent découvert que notre univers en expansion résulte d’un « Big Bang » cosmique – un début qui implique un Créateur – ils notèrent la nécessité d’une période d’hyperinflation, brève mais intense. Ce concept « d’inflation » résout quelques problèmes, mais il permet aussi de penser qu’au lieu d’un événement unique, il pourrait s’agir d’un processus continu – dans lequel notre univers ne serait pas le seul à « enfler » suite au Big Bang, mais d’autres univers pourraient avoir fait, ou feraient encore, la même chose. Comme les bulles de savon soufflées par un enfant, notre univers pourrait être une « bulle » parmi toutes les autres !

Les physiciens et les astronomes ont examiné les dimensions de l’espace lointain pour déterminer s’il existerait d’autres univers hypothétiques, proches du nôtre. Mais pour l’instant, ils n’ont rien trouvé (New Scientist, 6 avril 2013).

Dans la quête des univers multiples, on en revient toujours au point de départ : pas de preuves, pas de données – juste des conjectures et des spéculations. Avec aussi peu de connaissances pour justifier la dévotion de nombreux scientifiques à l’égard des univers multiples, pourquoi sont-ils aussi nombreux à s’enthousiasmer pour le multivers ?

Des aveux scientifiques

La réponse se trouve peut-être dans le titre d’un article, paru en 2008, dans le magazine Discover : « Les alternatives scientifiques à un Créateur intelligent : La théorie du multivers. »

Les scientifiques savent depuis longtemps qu’ils ne peuvent pas expliquer simplement pourquoi notre univers est aussi bien ajusté pour accueillir la vie. Sous le titre cité, Tim Folger écrit : « Modifiez les lois de la physique dans n’importe quelle direction et […] la vie que nous connaissons n’existerait pas […] De façon étrange, il semblerait que nous ne nous adaptons pas à l’univers ; l’univers s’est adapté à nous. »

Si l’univers est conçu juste pour nous, cela ne laisse plus que deux options possibles, et les scientifiques refusent l’une d’entre elles ! « La principale raison pour croire à un ensemble d’univers est que cela expliquerait pourquoi les lois régissant notre univers sont aussi finement ajustées pour notre existence […] Cette précision a deux explications possibles. Soit l’univers a été conçu spécifiquement pour nous par un créateur, soit il y a une multitude d’univers – un “multivers” » (New Scientist, 6 juin 1998).

Voici l’attrait ultime du multivers ! Pour beaucoup, l’idée d’un multivers n’est pas dirigée par des données ou des découvertes scientifiques, mais plutôt pour éviter de reconnaître l’évidence que l’univers possède un Concepteur.

Dans le magazine Discover, l’astronome Bernard Carr résume cela de façon abrupte, mais honnête : « Si vous ne voulez pas croire en Dieu, il est préférable d’avoir un multivers. » Ne vous y trompez pas : l’idée d’un multivers tient davantage de la religion que de la science pour de nombreux scientifiques.

L’univers et au-delà : notre destinée ?

Bien entendu, ceux qui croient à la Bible n’ont pas de problème avec l’idée d’un univers finement ajusté pour nous : « Car ainsi parle l’Éternel, le créateur des cieux, le seul Dieu, qui a formé la terre, qui l’a faite et qui l’a affermie, qui l’a créée pour qu’elle ne soit pas déserte, qui l’a formée pour qu’elle soit habitée » (Ésaïe 45 :18).

Cependant, les « cieux » pourraient-ils renfermer des créations invisibles au-delà des frontières connues de l’univers ? Que faire dans l’hypothèse où l’existence d’innombrables autres univers serait prouvée ? Le Dieu tout-puissant nous dit que le destin de l’humanité n’est pas uniquement d’hériter la Terre, le système solaire ou la galaxie, mais d’hériter toutes choses (Apocalypse 21 :7), y compris celles que nous ne voyons pas encore !

Que notre héritage soit uniquement cet univers magnifique que nous voyons autour de nous, ou un vaste ensemble d’univers actuellement hors de portée, les promesses du Dieu qui a créé toutes choses sont certaines et immuables. « Car pour nous un enfant est né […] Et il exercera l'autorité royale, il sera appelé Merveilleux Conseiller, Dieu fort, Père à jamais et Prince de la Paix. Il étendra sans fin la souveraineté et donnera la paix qui durera toujours » (Ésaïe 9 :5-6, Bible du Semeur 1992).

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +