La Bible est-elle démodée ?

Commenter cet article

En visitant le musée Van Gogh à Amsterdam, mon attention fut particulièrement attirée par une des toiles du peintre. Le tableau s’appelle « Nature morte avec une Bible » et voici l’explication qui l’accompagnait : « Van Gogh a placé au centre de la composition la Bible volumineuse de son père décédé – il était pasteur et menait une vie chrétienne stricte. Juste à côté, il a placé sa propre copie usagée de La joie de vivre d’Émile Zola, présentée comme une “bible” de la vie moderne. Ces livres symbolisent les points de vue différents de Van Gogh et de son père sur le monde, à propos desquels ils se disputaient souvent. Van Gogh avait activement choisi la modernité et il avait déménagé vers la grande ville d’Anvers. » Si le roman d’Émile Zola symbolise la « modernité », la Bible symbolise-t-elle vraiment le passé ou l’archaïsme ? En d’autres termes, la Bible est-elle démodée ?

Combien de gens lisent la Bible ?

L’idéologie exprimée par Vincent van Gogh est-elle toujours d’actualité au 21ème siècle ? Selon un sondage réalisé en 2010 par l’institut Ipsos pour l’Alliance biblique française, « les Français sont convaincus de l’intérêt de lire la Bible, même s’ils ne le font pas souvent » (“La Bible et les Français”, Ipsos, 2010).

Peu de Français lisent donc la Bible, mais dans quelles proportions ? « Un quart des Français disent lire la Bible (26%) », mais très peu la lisent régulièrement, car « seulement 3% la lisent tous les jours ou presque, 2% au moins une fois par semaine et 2% entre une et trois fois par mois » (ibid.). Autrement dit, seulement 7% des Français lisent la Bible au moins une fois par mois.

Un livre méconnu

Avec aussi peu de gens qui lisent la Bible, il n’est pas surprenant qu’ils n’en connaissent pas bien son contenu. Voyez ce que révèle cette même étude :

Concernant les premiers êtres humains, seulement 56% des sondés connaissaient « assez bien » l’épisode d’Adam et Ève avec le serpent, tandis que 63% ne connaissaient « pas bien », voire « pas du tout » l’histoire de Caïn et Abel.

Les récits concernant les ancêtres des nations de souche israélite ne sont pas mieux lotis. La majorité des sondés ne connaissaient pas ou peu l’histoire du sacrifice d’Isaac (58%), ni celle de Joseph et de ses frères en Égypte (75%). Si vous ne connaissez pas l’histoire des nations israélites, écrivez-nous pour recevoir un exemplaire gratuit de notre brochure Les pays de langue française selon la prophétie.

Des épisodes comme le périple de Jonas dans le ventre du grand poisson, la vie de Job ou le jugement de Salomon étaient méconnus par plus de la moitié des sondés. Peut-être direz-vous : « Mais c’est de l’histoire ancienne, Jésus n’est-Il pas venu établir une nouvelle alliance ? »

Certes, la vie de Jésus est un peu plus connue (bien que les récits “populaires” soient souvent erronés ou romancés par rapport à la Bible), mais nombreux sont ceux qui ne connaissaient pas ou peu les événements entourant Sa naissance (26%), Sa mort (30%) ou le miracle de la multiplication des pains et des poissons (47%).

Quant à l’apôtre Paul, qui aurait « aboli la loi et ses commandements » (selon une mauvaise compréhension d’Éphésiens 2 :15), il apparaît que 80% des sondés ne connaissaient pas ou peu l’épisode de sa conversion sur le chemin de Damas (Actes 9).

Et vous ? Connaissez-vous les Dix Commandements (Exode 20) ? Les sept Fêtes annuelles instaurées par Dieu (Lévitique 23) ? Les noms des cinq premiers livres de la Bible ou des quatre Évangiles ?

Si vous ne connaissez pas ces réponses, il est temps de commencer à étudier la Bible ! Nous vous proposons à cet effet notre Cours de Bible gratuit. Vous pouvez l’étudier en ligne à l’adresse CoursDeBible.org ou en demander un exemplaire papier (adresses en page 4).

Un manuel de vie

En plus de contenir des informations historiques et prophétiques, la Bible vous donne le « mode d’emploi » de la vie humaine. La Bible (et la religion) est devenue secondaire dans la vie des gens. Pourtant ce livre est beaucoup plus actuel que vous ne le pensez peut-être.

Prenez par exemple l’allongement de l’espérance de vie – un des grands sujets de notre époque. Souhaitez-vous vivre plus longtemps ? La Bible apporte de nombreuses réponses. Le cinquième commandement donné par Dieu déclare : « Honore ton père et ta mère (c’est le premier commandement avec une promesse), afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre » (Éphésiens 6 :2-3).

En donnant des lois sur la sexualité, Dieu nous apprend à éviter les maladies vénériennes et à trouver le bonheur au sein d’un mariage basé sur la fidélité (Matthieu 5 :27 ; Hébreux 13 :4). À une époque où les divorces sont monnaie courante, Dieu nous explique aussi comment avoir un mariage réussi (Éphésiens 5 :22-33 ; 1 Pierre 3 :1-7).

Les instructions diététiques données par Dieu nous apprennent à éviter des maladies comme les cancers et le diabète, en faisant preuve de modération lorsque nous consommons du sucre (Proverbes 25 :16), de la graisse (Lévitique 7 :23-24), de la viande et de l’alcool (Proverbes 23 :20). Les découvertes de Louis Pasteur et de ses successeurs n’ont cessé de confirmer les lois sanitaires bibliques. Dieu ajoute : « Si tu observes toutes [ces] lois, je ne te frapperai d’aucune des maladies dont j’ai frappé les Égyptiens ; car je suis l’Éternel, qui te guérit » (Exode 15 :26).

Alors que les procès pour corruption se multiplient, Dieu donne des instructions précises à cet égard : « La balance fausse est en horreur à l’Éternel, mais le poids juste lui est agréable […] La richesse ne sert à rien ; mais la justice délivre de la mort » (Proverbes 11 :1, 4). Dieu exhorte aussi les patrons à payer leurs employés (Lévitique 19 :13) et à les respecter (Éphésiens 6 :9).

Nous pouvons trouver des dizaines d’exemples similaires dans les Écritures – et nous pouvons prouver leur pertinence.

Croyez-vous encore que la Bible est démodée ?

Van Gogh ou David ?

Voulez-vous vivre une vie semblable à celle de Vincent van Gogh, qui se suicida à l’âge de 36 ans, après une vie faite de déceptions amoureuses, de maladies vénériennes, de tentatives de suicide, de délires causés par la drogue et de séjours en hôpitaux psychiatriques ?

Ou préférez-vous vivre une vie d’obéissance comme le roi David ? Il était un homme selon le cœur de l’Éternel (1 Samuel 13 :14) et il mourut à l’âge de 70 ans « dans une heureuse vieillesse, rassasié de jours, de richesse et de gloire » (1 Chroniques 29 :28).

Le choix vous appartient ! Mais si vous voulez vivre une vie heureuse – maintenant et pour l’éternité – commencez à étudier la Bible dès aujourd’hui et mettez en pratique les instructions contenues dans ce manuel de vie.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +