Notre avenir est écrit dans l’Histoire

Commenter cet article

Les Écritures nous montrent ce qu’il se passe lorsqu’une société s’oppose aux lois divines et cherche son plaisir personnel.


 

Lorsque le Seigneur annonça Sa détermination d’en finir avec les péchés de Sodome et Gomorrhe, Il envoya deux anges pour prendre la mesure de la dépravation dans ces villes. « Et l’Éternel dit : Le cri contre Sodome et Gomorrhe s’est accru, et leur péché est énorme. C’est pourquoi je vais descendre, et je verrai s’ils ont agi entièrement selon le bruit venu jusqu’à moi ; et si cela n’est pas, je le saurai » (Genèse 18 :20-21).

Abraham supplia le Seigneur de sauver les justes qui habitaient dans ces villes et l’Éternel accepta d’épargner Sodome et Gomorrhe s’il s’y trouvait seulement dix justes (Genèse 18 :22-33). Mais en fin de compte, les seuls rescapés furent Lot, le neveu d’Abraham, et ses deux filles (Genèse 19 :12-17).

Dès que Lot eut atteint la ville voisine de Tsoar, « l’Éternel fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de par l’Éternel. Il détruisit ces villes, toute la plaine et tous les habitants des villes, et les plantes de la terre » (Genèse 19 :24-25). Malheureusement, la femme de Lot ne sortit pas vivante de la destruction de Sodome. Dieu lui avait permis d’échapper de la ville, mais elle désobéit aux instructions de l’ange leur disant de ne pas regarder en arrière pendant leur fuite. Dieu la punit en la transformant en pilier de sel (verset 26). Les justes peuvent également souffrir pendant les périodes de tragédies nationales, comme ce fut le cas pour Lot.

La recherche du plaisir

De nos jours, nos nations commettent les mêmes péchés que les habitants des villes de Sodome et Gomorrhe. Voyez plutôt les chiffres vertigineux du porno sur Internet : 76% des hommes et 42% des femmes de 18-24 ans « ont déjà surfé sur un site porno » ; les sites pornos représentent 10% du web ; en 2014, le site Internet PornHub a enregistré 79 milliards de vues et 2,1 millions de visites par heure ; « en 2010, 25% des recherches sur Internet concernaient du contenu pour adultes » (“Les chiffres démentiels du X sur le web”, TuxBoard, février 2015).

Vous êtes-vous demandé pourquoi nos nations subissent de plus en plus de catastrophes naturelles ? Dieu essaie-t-Il de nous dire quelque chose ? Si c’est le cas, peu de gens y prêtent attention. Certains diront qu’il s’agit seulement de « coïncidences ». Très peu de gens font le lien entre les comportements immoraux et les avertissements donnés par le Dieu tout-puissant. Et ils sont encore moins nombreux à réaliser que la plupart des gens et des gouvernements désobéissent à Ses lois financières ! Il y a même des individus qui sont prompts à condamner les comportements des autres à cause de leurs péchés sexuels, mais qui pourraient bien avoir à affronter des malédictions liées à leur désobéissance en matière financière !

Des conséquences pour les dépensiers

Il n’est pas nécessaire d’être analyste financier pour comprendre qu’une entreprise ne peut pas survivre longtemps si elle dépense plus d’argent qu’elle n’en gagne. Pourquoi les responsables gouvernementaux n’appliquent-ils pas ce principe simple aux budgets de l’État ? Pourquoi tant de citoyens suivent-ils l’exemple fiscal de leur gouvernement ? Une étude de la Réserve fédérale américaine a montré que le revenu moyen annuel d’un ménage américain en 2005 était de 43.200$, alors que ses dépenses moyennes étaient de 46.409$ ! En 1985, les Américains épargnaient 11% de l’argent qu’ils gagnaient ; de nos jours, ce pourcentage est proche – ou inférieur – à zéro ! Pour éviter une catastrophe à court terme (et masquer les effets de ces dépenses excessives) les gouvernements peuvent utiliser la « planche à billets » – ce qui revient à faire un chèque sans provision. Mais plus le temps passe, plus la chute sera douloureuse.

Que se passerait-il si des investisseurs étrangers possédant des avoirs occidentaux décidaient de saisir les biens « hypothéqués » qu’ils détiennent dans ces pays ? « Le riche domine sur les pauvres, et celui qui emprunte est l’esclave de celui qui prête » (Proverbes 22 :7). L’Histoire regorge d’exemples d’empires – comme celui de la Rome antique – qui ont sombré à cause de leurs dépenses excessives.

Malédictions ou bénédictions ?

Jésus donna la parabole du « fils prodigue », qui demanda son héritage du vivant de son père afin de le dépenser en menant une vie dissolue. Il dépensa tellement qu’il tomba dans la pauvreté et lorsqu’une famine survint, le seul travail qu’il trouva fut de nourrir les pourceaux. Déprimé et malheureux, il revint vers son père en lui demandant de travailler comme l’un de ses serviteurs. Mais son père l’accueillit comme son fils retrouvé (Luc 15 :11-32).

Nos nations ont commis de graves péchés. Leurs actions – et les nôtres – engendrent des conséquences inévitables. Mais Dieu aime chaque fille et chaque fils qu’Il a créés. Il donnera à chaque être humain l’opportunité de devenir un de Ses enfants engendrés par Son Esprit. Il envoya Jésus-Christ pour nous sauver et pour établir un mode de vie exemplaire. Mais lorsque des chrétiens désobéissent à Dieu et se livrent à l’immoralité, ils se disqualifient eux-mêmes et méritent la mort éternelle ! « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira ; car le temple de Dieu est saint, et c’est ce que vous êtes » (1 Corinthiens 3 :16-17).

Les lecteurs de longue date du Monde de Demain comprennent que l’époque allouée par le Créateur aux êtres humains pour expérimenter leur mode de vie, sans se soucier de Lui ni de Ses lois, touche à sa fin. Une époque catastrophique nous attend. Ensuite, les survivants – et leurs descendants – connaîtront un formidable repos millénaire (Apocalypse 20 :2-6).

Heureusement, comme le fils prodigue, nous pouvons nous repentir de notre désobéissance – qu’il s’agisse de péchés sexuels, financiers ou autres – et permettre à Jésus-Christ de vivre Sa vie en nous. Nous pouvons vaincre nos erreurs passées, grâce au don du Saint-Esprit que les vrais chrétiens reçoivent par l’imposition des mains à leur baptême. Dieu nous dit : « Celui qui vaincra, héritera toutes choses ; je serai son Dieu, et il sera mon fils. Mais, pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les fornicateurs, les empoisonneurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part est dans l’étang ardent de feu et de soufre ; ceci est la seconde mort » (Apocalypse 21 :7-8, Ostervald).

Le monde semble ne jamais apprendre les leçons de l’Histoire, mais vous pouvez le faire individuellement. Dieu nous a donné des avertissements. La Bible est remplie d’exemples de bénédictions découlant de l’obéissance et de malédictions causées par le péché. « Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles » (1 Corinthiens 10 :11). Quelles que soient les erreurs commises par nos nations ou nos peuples voisins, nous pouvons nous tourner individuellement vers Dieu et apprendre les leçons de l’Histoire !

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +