L’Histoire oubliée qui révèle notre avenir !

Commenter cet article

Beaucoup d’entre vous vivent dans des quartiers calmes et sûrs – certains d’entre vous habitent dans le même logement depuis des décennies. Beaucoup de gens apprécient les avantages de ce domicile fixe, en envoyant leurs enfants dans les écoles locales, en connaissant et en faisant confiance aux voisins, sans parler de la stabilité financière d’une maison entièrement remboursée. Cependant, ce n’est pas le cas pour tout le monde.


De nos jours, nous voyons des migrations de masse dans lesquelles les gens emportent ce qu’ils peuvent en fuyant des conflits violents ou en tentant d’avoir une meilleure vie. C’est le cas au Moyen-Orient et en Afrique, ainsi qu’en Amérique centrale et du Sud. Des millions de Syriens ont ainsi fui leur pays, non parce qu’ils détestent leur nation d’origine, mais simplement pour survivre. Une autre migration de masse a lieu au Venezuela pour d’autres raisons. Ces gens aiment leur maison. Ils aiment leur pays et leur culture – leurs coutumes, leurs spécialités culinaires et leur mode de vie. Nous pouvons seulement imaginer à quoi cela peut ressembler et ressentir de la tristesse pour ceux qui sont ainsi déracinés et qui cherchent à démarrer une nouvelle vie ailleurs. Dans l’ensemble, il nous est difficile de comprendre réellement ce qu’ils traversent.

Pour ceux d’entre nous qui habitons en Amérique du Nord, en Europe, en Australie et dans d’autres pays stables, il est difficile d’imaginer que la même situation puisse se produire dans nos nations. Imaginez le fait de perdre tout ce pour quoi vous avez travaillé et partir vers une destination inconnue.

Les déportations et les migrations de masse ne sont pas un phénomène nouveau. Juste avant la Deuxième Guerre mondiale, des milliers de Juifs et d’autres populations plièrent bagage et quittèrent l’Europe avant que les routes ne soient fermées. Ceux qui restèrent en arrière se retrouvèrent captifs dans l’horreur de l’Holocauste. Au cours de la Grande Dépression américaine, beaucoup perdirent leur ferme ou leur maison dans l’Oklahoma et ils repartirent à zéro dans la Grande Vallée en Californie. D’autres s’enfuirent de Russie pendant sa révolution au début du 20ème siècle.

 

Histoire oubliée et compréhension perdue

La plupart des prétendus chrétiens manquent cruellement de compréhension au sujet de la Bible et de l’histoire des peuples israélites. Ils ne comprennent pas que les Juifs ne représentent qu’une fraction de ce qui était connu comme la nation d’Israël. C’est pourtant évident à toute personne qui prend la peine de lire la Bible. Après la mort du roi Salomon, son fils Roboam irrita tellement les dix tribus du nord qu’elles le rejetèrent comme roi et elles se séparèrent pour former une nation indépendante, en conservant le nom « maison d’Israël ». Les Juifs et les Benjamites formèrent alors la maison de Juda, en renouvelant leur allégeance au trône de David et en gardant Jérusalem comme capitale. C’est un fait historique (1 Rois 12) qui reste pertinent pour le monde actuel.

Une des plus grandes migrations forcées de l’Histoire eut lieu au 8ème siècle av. J.-C., lorsque l’Empire assyrien renversa ces dix tribus du nord et déplaça leur population vers une région située entre la mer Noire et la mer Caspienne. Plus d’un siècle plus tard, les Juifs furent aussi emmenés captifs, cette fois-ci par les Chaldéens, qui les transportèrent à Babylone. Il est difficile pour les habitants de nombreuses nations occidentales de comprendre le fait de perdre la bataille et d’aller en captivité – mais la Bible déclare que cela se produira à nouveau dans ces pays !

Combien de temps notre Créateur aimant tolérera-t-Il la déchéance morale de nos nations ? Combien de temps tolérera-t-Il l’assassinat de millions de bébés innocents, parfois jusqu’au moment de leur naissancevoire après ?

La maison de Juda est devenue le peuple désormais connu sous le nom des Juifs, mais qu’est-il advenu de l’ancienne maison d’Israël, au nord ? Ces descendants d’Abraham sont parfois appelés « les dix tribus perdues », car la plupart des historiens ne semblent pas savoir où ces tribus ont disparu. Mais sont-elles vraiment perdues ?

Elles ne seront assurément pas perdues à la fin des temps et la Bible les décrit comme un peuple bien distinct des Juifs. Le prophète Ézéchiel parla d’une époque à venir où Israël et Juda – représentés par deux morceaux de bois – seront réunis et cesseront d’être divisés (Ézéchiel 37 :15-24). Comment cela pourrait-il se produire si un des deux « morceaux de bois » n’existait plus ?

Au cours de cette époque, l’ancien roi David sera ressuscité et il régnera sur l’ensemble des douze tribus d’Israël. Les douze apôtres du Christ régneront chacun sur une des tribus (Ézéchiel 34 :23-24 ; 37 :24 ; Matthieu 19 :28). Pourquoi ce message est-il négligé par autant d’Églises ?

Si les Juifs et les Israélites sont deux groupes distincts et s’ils existent tous les deux à la fin des temps, toute personne sensée se demandera : « Qui sont ces tribus perdues ? Peut-on les trouver ? » Vous devriez prêter attention aux réponses.

 

La clé nécessaire

Dans la Bible, nous lisons souvent des prophéties concernant Jérusalem et Damas. D’autres prophéties concernent aussi l’Égypte, l’Éthiopie et la Libye. Si la Bible est pertinente pour notre époque, pourquoi n’y aurait-il rien au sujet des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de la France ou de l’Allemagne ? La réponse est que nous lisons des choses à leur sujet, mais elles ne sont pas identifiées par leurs noms actuels. 

Certaines prophéties s’appliquent à des régions du globe, comme à propos de l’armée de 200 millions d’hommes qui viendra de l’est de l’Euphrate (Apocalypse 9 :13-16). Il est intéressant de noter qu’il s’agit de la seule région du monde pouvant mobiliser rapidement une telle armée.

D’autres prophéties sont plus spécifiques et elles concernent des nations dans lesquelles vivent beaucoup d’entre vous, mais elles sont mentionnées par leurs noms antiques. La compréhension de l’identité des nations actuelles nous donne la clé nécessaire pour déverrouiller les prophéties bibliques pour la fin des temps. Le tableau révélé dans la Bible n’est pas très plaisant à court terme. Nos nations occidentales ont rejeté leur Créateur et notre Créateur va nous rejeter à Son tour : « Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce ; puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, j’oublierai aussi tes enfants » (Osée 4 :6).

Trois de nos publications les plus importantes sont les brochures Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie, Les pays de langue française selon la prophétie et l’article Allemagne : Un Quatrième Reich ? Les anciens Assyriens s’élèvent à nouveau et les Alliés les encouragent à le faire. Même après deux guerres mondiales, nous n’avons pas appris la leçon.

Je comprends qu’il puisse sembler irrationnel d’affirmer que l’Amérique et les nations de souche britannique seront conquises et forcées de quitter leurs logements confortables pour être emmenées en captivité, mais cela se produira. Rappelez-vous d’avoir lu cela dans cette revue. Des événements soudains auront lieu dans les années à venir – des événements qui précipiteront notre monde vers l’apogée de cette époque.

La persécution religieuse, impensable il y a trois décennies, est désormais une réalité en Europe, au Canada et aux États-Unis. Les valeurs bibliques, qui formaient autrefois la base de nos civilisations, sont abandonnées à toute vitesse. Notre monde s’enfonce dans le chaos moral et géopolitique. Comme l’a écrit Robert Kagan : « Nous avons oublié que lorsque les choses commencent à se détériorer, elles peuvent se détériorer très vite, que lorsqu’un ordre mondial se brise, les pires défauts de l’humanité refont surface et prennent de l’ampleur » (The Jungle Grows Back, page 24).

Préparez-vous à un avenir difficile. Le fait de s’isoler ne vous sauvera pas. Continuer à « servir Dieu » avec de confortables pratiques païennes s’avérera être une erreur fatale. Nos peuples doivent se repentir du fait de rejeter leur Créateur, de Le prendre pour acquis et d’essayer de Le modeler à notre image. Le monde tel que nous le connaissons touche à sa fin. Quand exactement ? Je n’ai pas la réponse, mais l’horizon s’obscurcit rapidement. Beaucoup de prophéties de la fin des temps doivent encore se réaliser et elles surprendront beaucoup de gens – et lorsque la fin viendra, elle viendra soudainement.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +