Que signifie “Que ton règne vienne” ?

Commenter cet article

Beaucoup d’entre nous sont familiers avec la « prière du Seigneur », mais parmi ceux qui la récitent, combien la comprennent vraiment ? Cette prière est présente à deux reprises dans le Nouveau Testament. Il est nécessaire de comparer les deux passages pour la comprendre correctement.

Jésus n’a jamais voulu que les gens répètent cette prière mot à mot comme certains le font. La soi-disant « prière du Seigneur » n’était pas destinée à être répétée telle quelle, mais à servir de modèle. Elle fut donnée suite à la question d’un de Ses disciples : « Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l’a enseigné à ses disciples » (Luc 11 :1).

Nous lisons ensuite la réponse de Jésus : « Il leur dit : Quand vous priez, dites… » (Luc 11 :2). Si nous n’avions que ce passage, nous pourrions supposer qu’Il nous enseignait à mémoriser et à répéter ces mots à l’identique, comme un enfant pourrait le faire avant d’aller dormir. Alors que nous étions enfants, ma sœur et moi avions mémorisé une prière de remerciements que nous récitions machinalement avant les repas. Mais Jésus attend-Il vraiment cela de nous ?

Le passage dans Matthieu nuance un peu la réponse donnée par Jésus : « Voici donc comment vous devez prier… » (Matthieu 6 :9). Et cette phrase est précédée d’un avertissement très important : « En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens » (verset 7), c’est-à-dire : « Ne répétez pas sans fin les mêmes choses » (Bible en français courant). La mémorisation est une chose nécessaire et bénéfique. Mais comme je l’ai mentionné au début du chapitre 6 de notre brochure Jean 3 :16 – Les vérités cachées du verset d’or, le problème de la mémorisation est que nous oublions souvent de nous pencher sur le sens des mots une fois que nous les avons appris.

 

Quatre mots importants

Bien que toute la prière modèle soit importante, je souhaite me focaliser sur quatre mots. Combien de gens comprennent ce qu’ils disent en prononçant ces mots : « Que ton règne vienne » (Matthieu 6 :10 ; Luc 11 :2). Qu’est-ce que ce règne et quand viendra-t-il ? Cette information est cachée à la plupart des Églises du christianisme dominant. Certains pensent que le règne, ou le royaume, de Dieu est dans leur cœur. D’autres pensent qu’il s’agit de l’Église. D’autres encore, qu’il s’agit du paradis. Où se trouve la vérité ? Selon la Bible, ces trois hypothèses sont fausses !

Dès le début, le message de Jésus concernait le Royaume de Dieu (Marc 1 :14-15). Luc rapporta par exemple qu’après avoir prêché et guéri pendant le jour du sabbat, puis avoir guéri encore plus de gens le soir, Jésus se leva le lendemain pour se rendre vers un lieu plus calme avant de partir ailleurs. Mais la foule Le trouva et Lui demanda de rester. Il leur répondit : « Il faut aussi que j’annonce aux autres villes la bonne nouvelle du royaume de Dieu ; car c’est pour cela que j’ai été envoyé » (Luc 4 :43). Le Royaume de Dieu fut le principal message proclamé par Jésus pendant Son ministère terrestre. Une lecture attentive des quatre Évangiles (Matthieu, Marc, Luc et Jean) le prouve.

Le Royaume de Dieu est au centre de nombreuses paraboles du Christ, soit au cœur du récit (Marc 4 :26-32 ; Luc 13 :20-21), soit en filigrane (Luc 14 :15-24). Ceux qui entendaient Jésus comprenaient que Son message parlait d’un royaume à venir (Luc 19 :11-27). Ils ne comprenaient pas quand ce royaume serait instauré, mais ils comprenaient qu’Il enseignait l’établissement d’un royaume à venir.

 

Se focaliser sur le Royaume

Cette revue – et notre émission télévisée éponyme qui est diffusée sur des centaines de stations à travers le monde – ne s’appelle pas le Monde de Demain pour rien. Nous ne parlons pas d’un monde dirigé par l’évolution technologique, mais d’un monde où la nature humaine sera changée. Sans entrer dans les détails, il s’agit du contenu même de la nouvelle alliance mentionnée dans la Bible : « Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, après ces jours-là, dit le Seigneur : je mettrai mes lois dans leur esprit, je les écrirai dans leur cœur ; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. Personne n’enseignera plus son concitoyen, ni personne son frère, en disant : Connais le Seigneur ! Car tous me connaîtront, depuis le plus petit jusqu’au plus grand d’entre eux » (Hébreux 8 :10-11). Nous parlons du retour de Jésus-Christ sur cette Terre pour recevoir l’autorité et apporter des réponses viables aux problèmes de l’humanité. Et Il détiendra la puissance nécessaire pour effectuer ces changements.

Le prophète Zacharie nous parle d’une époque à venir pendant laquelle Jérusalem sera encerclée par des ennemis, mais une main puissante sauvera ses habitants (Zacharie 12 et 14). Cela se produira lorsque Jésus-Christ reviendra en tant que « roi de toute la terre » (Zacharie 14 :9). À la même époque, le roi David sera ressuscité pour diriger l’ensemble des tribus d’Israël sous Jésus-Christ (Jérémie 30 :9 ; Ézéchiel 34 :23-24 ; 37 :24-25) et les douze apôtres du Christ assisteront David en régnant chacun sur une des tribus d’Israël (Matthieu 19 :28). Ce Royaume de Dieu à venir fut prêché pendant trois ans et demi par Jésus, jusqu’à Sa mort par crucifixion !

Les gens pensent-ils à ce message lorsqu’ils prient « Que ton règne vienne » ? Pensez-vous à ce message lorsque vous lisez ou que vous prononcez ces paroles ? Jésus a dit qu’Il reviendrait pour établir un Royaume sur cette Terre. Y croyez-vous ? Je l’espère, car Jésus nous ordonne d’y croire ! « Or, après que Jean eut été mis en prison, Jésus s’en alla en Galilée, prêchant l’évangile du royaume de Dieu, et disant : Le temps est accompli, et le royaume de Dieu approche. Repentez-vous et croyez à l’Évangile » (Marc 1 :14-15, Ostervald).

Jésus sera le Roi de ce Royaume et Il était là pour le représenter, mais le moment de son établissement n’était pas encore venu. « Ils écoutaient ces choses, et Jésus ajouta une parabole, parce qu’il était près de Jérusalem, et qu’on croyait qu’à l’instant le royaume de Dieu allait paraître » (Luc 19 :11).

 

Le véritable espoir pour les disciples du Christ

La venue de ce Royaume ne dépend pas du fait que nous y croyions ou pas, mais il existe une très bonne nouvelle pour ceux qui y croient. La parabole de Jésus dans Luc 19 montre qu’il existe une formidable récompense pour ceux qui seront au Christ lors de Son avènement. Nous avons reçu la même promesse que le roi David et les apôtres, à qui des postes de dirigeants ont été réservés. Celui qui décuplera sa mine recevra l’autorité sur dix villes. Celui qui la multipliera par cinq recevra cinq villes. Les mines représentent ce que nous faisons de l’appel de Dieu, la valeur de notre croissance et de nos accomplissements. Nous sommes sauvés par la foi (Éphésiens 2 :8), mais nous serons récompensés en fonction de nos œuvres : « Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon son œuvre » (Apocalypse 22 :12).

Dieu appelle des individus à sortir de ce monde. Des personnes qui sortent de leur zone de confort et qui accomplissent l’Œuvre de Dieu dans la foi. Ce sont les élus, peu nombreux, qui agissent selon ce qu’ils savent – pas la grande majorité des appelés qui remettent au lendemain et qui ne font rien. Notez cet avertissement : « Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent » (Matthieu 7 :13-14).

Le Royaume de Dieu est ce que chaque véritable disciple doit s’efforcer d’atteindre, comme Jésus l’a enseigné : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus » (Matthieu 6 :33). Tous ceux qui placent cet objectif en premier dans leur esprit et dans leur cœur prieront chaque jour – peu importe les mots utilisés – pour ce dont Jésus nous a dit de prier : « Que ton règne vienne » !

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +