fbpx Les sept lois du succès | Le Monde de Demain

Les sept lois du succès

Commenter cet article

Alors que les problèmes économiques et les incertitudes ne cessent d’augmenter, il existe des étapes pratiques et simples que vous pouvez mettre en œuvre pour atteindre la véritable réussite au cours de cette vie.

Des millions de gens ont perdu leur emploi suite à la pandémie de coronavirus. Certains venaient de débuter leur parcours professionnel, tandis que d’autres avaient une carrière bien établie et prospère qui semblait poser les bases d’une vie réussie. Mais leurs espoirs ont été douchés par une crise économique et sociale inédite.

Comment ces personnes ont-elles réagi ? Certaines ont commencé à parier de l’argent. La tendance était déjà bien établie, mais la popularité des paris en ligne a explosé alors que les gens ont passé des semaines et des mois en « confinement » à leur domicile. Le Monde rapporte que 2020 fut une « “année extraordinaire” pour le secteur des jeux et paris en ligne » en France. Les paris sportifs enregistrent 30% de joueurs supplémentaires, tandis que les paris hippiques (+31%) et le poker (+64%) affichent des performances record.1

Ces paris ont-ils apporté le succès ? Non ! Quelques individus ont gagné de l’argent, mais l’immense majorité en a perdu et beaucoup ont développé une dépendance au jeu. Au Québec, le nombre de joueurs ayant un problème de jeu en ligne et qui ont appelé le centre pour les dépendances du Grand Montréal a bondi de 17% en 2019 à 45% en 2020.2

L’argent est un des paramètres souvent utilisés pour mesurer le succès, mais beaucoup de gens en ont manqué pendant la pandémie. Cependant, comment définissez-vous le succès et comment gérez-vous les échecs ? Dans cet article, nous allons examiner brièvement un ensemble de principes éprouvés pour atteindre le véritable succès. Ces principes m’ont aidé personnellement, ainsi que de nombreuses personnes que je connais.

Qu’est-ce que le succès ?

La plupart des gens ont entendu parler de l’inventeur Thomas Edison. Avec plus de 1000 brevets à son nom, il a contribué à de nombreuses avancées technologiques allant de l’ampoule aux piles électriques, en passant par l’enregistrement audio et vidéo. Bien entendu, toutes les expérimentations d’Edison n’ont pas produit les résultats escomptés. Mais comment considérait-il ses efforts ? Un jour, il déclara à un collègue découragé que, même après un millier d’expériences ratées sur un projet :

« Je ne m’autorise jamais à être découragé […] Nous avons appris avec certitude que cette chose ne pouvait pas être réalisée de cette façon et que nous devons essayer de trouver d’autres méthodes. Parfois, nous apprenons beaucoup de nos échecs si nous avons fourni le meilleur raisonnement et le meilleur travail dont nous sommes capables. »3

Avant que Dieu ne l’appelle dans le ministère, notre prédécesseur dans cette Œuvre du Monde de Demain, Herbert Armstrong, fut un homme d’affaires prospère pendant quelque temps, mais comme des millions d’autres, sa carrière s’effondra en même temps que les marchés en 1929 et pendant la Grande Dépression des années 1930. Ses projets semblaient alors avoir échoué, mais Dieu allait le choisir pour l’utiliser puissamment. Bien des années plus tard, en méditant sur son expérience passée, il consigna ce qu’il appela « les sept lois du succès ». Des milliers, voire des millions, de gens ont mis en pratique ces lois dans leur vie et ils ont trouvé le succès au-delà de leurs espérances. Vous pouvez aussi utiliser ces sept principes essentiels pour changer votre vie !

Le roi qui “avait tout” ?

La Bible nous présente un homme puissant qui expérimenta les excès les plus extrêmes dans son désir de trouver le succès. Le roi Salomon d’Israël essayait de « profiter au maximum » de la vie.

Salomon était un ingénieur qui conçut des systèmes d’irrigation, ainsi qu’un poète et un musicien qui composa pour des chorales et de grands ensembles instrumentaux. En tant que roi, il possédait de grands trésors d’or et d’argent. Il a écrit :

« J’achetai des serviteurs et des servantes, et j’eus leurs enfants nés dans la maison ; je possédai des troupeaux de bœufs et de brebis, plus que tous ceux qui étaient avant moi dans Jérusalem. Je m’amassai de l’argent et de l’or, et les richesses des rois et des provinces. Je me procurai des chanteurs et des chanteuses, et les délices des fils de l’homme, des femmes en grand nombre. Je devins grand, plus grand que tous ceux qui étaient avant moi dans Jérusalem. Et même ma sagesse demeura avec moi » (Ecclésiaste 2 :7-9).

Il eut jusqu’à 700 femmes et 300 concubines. Mais lui apportèrent-elles le succès et le bonheur durable ? Non ! Il écrivit à ce sujet : « … parmi toutes les femmes, je n’en ai pas trouvé une seule » (Ecclésiaste 2 :2, Semeur). Ses épouses finirent par le persuader d’adorer de faux dieux et cela engendra un terrible châtiment.

Dans tout cela, Salomon conserva la sagesse de considérer ce qu’il avait retiré de ces réjouissances. Que découvrit-il ?

« Tout ce que mes yeux avaient désiré, je ne les en ai point privés ; je n’ai refusé à mon cœur aucune joie ; car mon cœur prenait plaisir à tout mon travail, et c’est la part qui m’en est revenue. Puis, j’ai considéré tous les ouvrages que mes mains avaient faits, et la peine que j’avais prise à les exécuter ; et voici, tout est vanité et poursuite du vent, et il n’y a aucun avantage à tirer de ce qu’on fait sous le soleil » (Ecclésiaste 2 :10-11).

Qu’en est-il de vous ? Pouvez-vous tirer des leçons de l’exemple de Salomon et éviter de reproduire ses erreurs ? Cherchez-vous la bonne sorte de succès, au bon endroit et de la bonne manière ? Certaines des sept lois ci-dessous sont des principes de bon sens, mais beaucoup de gens semblent en manquer ! Peut-être mettez-vous déjà en pratique quatre ou cinq de ces principes, mais vous serez surpris de découvrir les grands bénéfices que vous obtiendrez si vous les appliquez tous.

La première loi : fixer le bon objectif

Les individus qui ont établi des objectifs à court terme et à long terme, et qui font tout ce qui est en leur pouvoir pour les atteindre, arrivent à mettre de côté les distractions et les plaisirs futiles qui pourraient compromettre leurs efforts.

Le roi Salomon d’Israël acheva de nombreux objectifs et certains d’entre eux lui apportèrent une satisfaction temporaire. Mais comme nous l’avons vu, il réalisa que ces objectifs ne produisaient pas un succès et une réussite durables. Il qualifia cette quête de « vanité » et de « poursuite du vent » qui ne dure pas dans le temps. Qu’est-ce qui vous donnera un bonheur et un succès durables ? Dans cette revue, nous partageons les valeurs réelles et inestimables révélées dans la Bible. Quel est donc le plus grand but dans la vie ? Quel est votre but personnel dans la vie ?

Dans Matthieu 6, Jésus nous dit de ne pas être anxieux au sujet de la nourriture et du vêtement. Il nous rappelle que si Dieu fournit de la nourriture aux oiseaux, Il en fournira bien davantage à Ses enfants. Jésus déclara que toutes les choses nécessaires pour lesquelles nous nous inquiétons sont secondaires par rapport à l’objectif le plus important d’entre tous : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus » (Matthieu 6 :33).

Oui, établir le bon objectif engendre la véritable réussite si nous suivons l’ensemble des sept lois du succès. Et nos objectifs à court terme devraient nous aider à progresser vers le but ultime : le Royaume de Dieu !

La deuxième loi : se préparer

De quelle connaissance avez-vous besoin pour atteindre votre objectif ? Quels préparatifs devez-vous entreprendre ? Si vous décidez de devenir artisan, vous devrez probablement commencer en tant qu’apprenti avant de devenir un ouvrier qualifié. De nombreuses professions exigent un diplôme d’études supérieures ou universitaires. Plus que jamais auparavant, nous avons besoin d’augmenter notre connaissance afin que nos objectifs restent atteignables.

Vous ne devriez jamais cesser d’apprendre, mais vous devez aussi vous assurer que ce que vous apprenez est véritable. Dans le livre des Proverbes, nous lisons que le véritable savoir commence avec une crainte et un profond respect envers Dieu en tant que source de sagesse et de connaissance. « La crainte de l’Éternel est le commencement de la science ; les insensés méprisent la sagesse et l’instruction » (Proverbes 1 :7). Et encore : « La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse, et la connaissance du Saint est l’intelligence » (Proverbes 9 :10, Darby).

Progressez-vous dans la sagesse ? Croissez-vous dans la grâce et la connaissance de Jésus-Christ (2 Pierre 3 :18) ? Notre Sauveur est la clé du véritable succès chrétien ! Pour atteindre votre objectif, vous devez vous éduquer et vous préparer à atteindre ce but, qu’il soit physique ou spirituel. Vous avez besoin de la sagesse et de la connaissance de Dieu !

La troisième loi : prendre soin de sa santé

Êtes-vous en bonne santé ? Avez-vous de l’énergie et de la vigueur pour travailler dur et accomplir des choses ? L’environnement actuel peut être préjudiciable pour notre santé. Notre air, notre eau et nos aliments sont pollués. Il est souvent difficile de trouver de la nourriture de bonne qualité et de l’eau pure. L’alimentation moderne n’est assurément pas ce que Dieu avait prévu pour les êtres humains. Néanmoins, nous pouvons et nous devons nous efforcer de maintenir les habitudes alimentaires les plus saines possibles.

L’exercice est un autre facteur important. La Bible met l’accent sur la dimension spirituelle dans notre vie, mais elle nous rappelle aussi que l’exercice physique est profitable (1 Timothée 4 :8) et que nous avons la responsabilité d’honorer Dieu en maintenant notre corps en bonne santé (1 Corinthiens 6 :20).

D’autres lois de la santé impliquent de maintenir une attitude positive, un esprit tranquille et d’éviter les accidents. Vous pourrez atteindre vos objectifs plus efficacement si vous êtes en bonne forme physique. Vous pouvez lire notre brochure Des principes bibliques pour la santé afin d’en apprendre davantage sur la manière de développer la santé que Dieu souhaite pour chacun d’entre nous. Vous pouvez la lire en ligne sur MondeDemain.org ou en commander un exemplaire gratuit (adresses en page 4).

La quatrième loi : faire preuve de dynamisme

M. Armstrong qualifiait cette loi « d’extrêmement importante ». Nous devons « nous secouer » et agir. Le livre des Proverbes donne cet exemple très évocateur :

« Va vers la fourmi, paresseux ; considère ses voies, et deviens sage. Elle n’a ni chef, ni inspecteur, ni maître ; elle prépare en été sa nourriture, elle amasse pendant la moisson de quoi manger. Paresseux, jusqu’à quand seras-tu couché ? Quand te lèveras-tu de ton sommeil ? Un peu de sommeil, un peu d’assoupissement, un peu croiser les mains pour dormir !… Et la pauvreté te surprendra, comme un rôdeur, et la disette, comme un homme en armes » (Proverbes 6 :6-11).

Le repos est essentiel pour être en bonne santé, mais Dieu nous met en garde contre la paresse ! Dans le cas de la fourmi, elle ne déplace qu’une petite graine ou un grain de sable à la fois, mais elle accomplit de grandes choses sur une longue période de temps. Nous devons être énergiques et avoir un but. Nous devons faire preuve de discipline envers nous-mêmes afin de travailler efficacement.

La cinquième loi : être débrouillard(e)

Considérez ce point comme une « loi d’urgence ». Peut-être que tout se déroule comme prévu pour la carrière ou les objectifs que vous vous êtes fixés, mais la vie comporte souvent des obstacles imprévus. Vous pourriez soudainement avoir un problème financier ou tomber malade. Que ferez-vous ?

Explorez toujours les options possibles. Quelles ressources sont disponibles ? Quelles organisations ou quelles personnes pourraient vous aider ? Bien entendu, la première étape en cas d’urgence est de demander à Dieu de vous aider.

Lorsque Jésus marcha sur l’eau à la rencontre de Ses disciples, l’apôtre Pierre voulut en faire de même. Voyez ce que Jésus lui a répondu : « Viens ! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus. Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur ; et, comme il commençait à enfoncer, il s’écria : Seigneur, sauve-moi ! » (Matthieu 14 :29-30).

Nous négligeons souvent les évidences lorsque nous avons des problèmes. Dans ce cas, Pierre appela tout de suite à l’aide. Que dit Jésus ? « Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit : Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? » (verset 31).

Demandez à Dieu de vous sauver des situations difficiles, mais assurez-vous de faire votre part et de chercher toutes les ressources disponibles. N’abandonnez pas. Demandez des conseils avisés. « Les projets échouent, faute d’une assemblée qui délibère ; mais ils réussissent quand il y a de nombreux conseillers » (Proverbes 15 :22).

La sixième loi : persévérer vers le but

Faites preuve de persévérance et d’opiniâtreté en toutes circonstances.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, alors que l’avenir semblait lugubre pour la Grande-Bretagne, le Premier ministre Winston Churchill prononça un discours le 29 octobre 1941 à l’école de Harrow. Il encouragea son auditoire à persévérer en déclarant :

« J’en suis certain, nous tirons des épreuves traversées au cours de cette période – et je m’adresse plus particulièrement à l’école – cette leçon : n’abandonnez jamais, jamais, jamais, jamais, jamais ; n’abandonnez rien, ni de grand ni de petit, rien d’important ni rien d’insignifiant ; n’abandonnez rien sauf quand l’honneur et la raison l’exigent. Ne cédez jamais à la force, ne cédez jamais à la force apparemment irrésistible d’un ennemi. Il y a un an nous étions seuls à faire face, et pour beaucoup de pays, il semblait que tout fut joué et que nous fussions condamnés. »4

L’Histoire se souvient que leur persévérance et celle de leurs alliés les conduisit à la victoire.

Ceux qui répondent à l’appel de Dieu sont engagés dans une course spirituelle, alors qu’ils persévèrent en direction de leur but ultime.

« Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus, qui suscite la foi et la mène à la perfection ; en échange de la joie qui lui était réservée, il a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu » (Hébreux 12 :1-2).

Appliquez la sixième loi du succès. Menez votre course avec persévérance, « constance » (Ostervald) et « patience » (Darby), comme le traduisent d’autres versions de la Bible. N’abandonnez jamais ! Avancez dans la vie avec persévérance. Jésus-Christ nous a promis que « celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé » (Matthieu 24 :13).

La septième loi : chercher les directives divines en tout temps

Peut-être vous demandez-vous comment vous pourriez obtenir continuellement des directives de la part de Dieu ? La réponse est simple : vous devez Le priez et Le reconnaître ! Notez cette promesse formidable : « Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse ; reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers » (Proverbes 3 :5-6).

Dieu promet qu’Il dirigera nos pas et qu’Il nous guidera afin que nous atteignions notre potentiel humain et notre ultime destinée. Mais nous devons prier quotidiennement et nous devons agir selon Ses promesses inestimables. « Cherchez l’Éternel pendant qu’il se trouve ; invoquez-le, tandis qu’il est près. Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme d’iniquité ses pensées ; qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner » (Ésaïe 55 :6-7). Lorsque vous commencez à prier et à changer votre mode de vie tout entier pour la voie divine du véritable succès, Il vous pardonnera au travers du Sauveur de ce monde, Jésus-Christ. Dieu a promis qu’Il sera miséricordieux à votre égard et qu’Il vous pardonnera si vous vous repentez et que vous Le cherchiez.

Lorsque vous êtes à la croisée des chemins et que vous devez prendre une décision, priez et demandez à Dieu que Sa volonté s’accomplisse dans votre vie. Il a promis de vous guider et d’être avec vous. Comme Jésus nous l’a promis : « Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point » (Hébreux 13 :5).

Vous pouvez bénéficier du vrai bonheur !

En appliquant ces sept principes menant au succès – et en faisant l’expérience de la véritable réussite en retour – vous bénéficierez des bénédictions divines. Dieu veut que vous ayez une vie heureuse et abondante, mais trop de gens font l’erreur de chercher le bonheur en tant qu’objectif en soi et cela provoque de la frustration. Le vrai bonheur est la conséquence de quelque chose d’autre. Lorsque notre vie a un sens, un objectif, nous trouvons le bonheur alors que nous poursuivons ce but. Vous n’avez pas besoin d’être riche comme le roi Salomon pour avoir de véritables valeurs et objectifs dans la vie. Comme l’auteur Dennis Prager l’a écrit : « La perte des valeurs et la perte de sens sont les deux grandes sources de malheur […] Les personnes pauvres dont la vie a du sens peuvent être heureuses, mais les personnes riches dont la vie n’a pas de sens ne peuvent pas l’être. »5 Et quel plus grand sens à la vie que de chercher le Royaume de Dieu et Sa justice (Matthieu 6 :33) ? Aucun succès ne peut être plus grand que celui-là !

Cher lecteur, chère lectrice, je vous encourage à appliquer l’ensemble de ces sept lois du succès. Si vous le faites, vous trouverez la véritable vie d’abondance que Jésus a promise : « Je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance » (Jean 10 :10). C’est la vie que Dieu veut vous donner si vous vous engagez à chercher premièrement Son Royaume et Sa justice.


(cliquer sur l'image pour agrandir)


12020, année extraordinaire pour le secteur des jeux et paris en ligne”, Le Monde, 18 mars 2021
2 “Le jeu en ligne explose”, La Presse, 22 mai 2021
3 “Why Do So Many Men Never Amount to Anything ?”, American Magazine, volume 91, 1921, page 89

4 “N’abandonnez jamais, jamais…”, verbatim du discours de Winston Churchill, Liberation.fr, 16 juillet 2011
5 “Without Meaning, You Can’t Be Happy”, NationalReview.com, 28 janvier 2020

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +