Notre meilleur espoir

Commenter cet article

Notre monde change plus vite que vous ne pouvez lire cette revue. Où cela s’arrêtera-t-il ? La réponse peut paraître surprenante, mais nous nous dirigeons vers la paix dans le monde ! Dans l’immédiat, ne mettons pas la charrue avant les bœufs. L’époque juste devant nous est morose. Une période de ténèbres arrivera avant cette époque de paix.


Les États-Unis sont encore la nation dominante dans le monde, mais cela ne durera pas toujours, à la grande surprise de nombreux Américains. Aucun empire n’a perduré éternellement. Nous pouvons imaginer que les citoyens des civilisations passées espéraient que leur gouvernement perdure. La cité « imprenable » de Babylone et son puissant empire tombèrent en une seule nuit aux mains des Mèdes et des Perses. Ils n’avaient pas vu venir leur chute. L’Empire perse s’effondra à son tour suite aux conquêtes téméraires d’Alexandre le Grand et de son Empire gréco-macédonien, qui lui-même tomba sous les coups de Rome. Comme nous le savons, la puissance et la domination romaines touchèrent aussi à leur fin. Beaucoup de gens dans le monde cherchent à faire tomber les États-Unis, mais peu de gens savent comment remplir ce vide, ni quelles en seront les conséquences.

Le populisme d’extrême droite prend de l’ampleur dans le monde. L’AfD (Alternative für Deutschland) est désormais le troisième parti politique allemand, en proclamant des choses qui auraient été impensables et inacceptables il y a cinq ans. Ses dirigeants disent ouvertement ce que pensent beaucoup d’Allemands, mais ils auraient eu peur de le faire dans le passé. Le journaliste Brian Dawson a récemment conclu un article avec cette question pertinente concernant l’AfD : « Sa vision restera-t-elle marginale dans la société allemande, ou se généralisera-t-elle, en allant jusqu’à y rallier le centre ? » (New York Times, 31 octobre 2018).

Qui comblera le vide laissé par la chancelière Angela Merkel après son départ en 2021 ? Cette Œuvre annonce depuis des décennies la montée de l’extrême droite en Allemagne, qui apportera un dirigeant autoritaire au cœur de l’Europe. Dix rois finiront par remettre leur puissance à ce dirigeant charismatique afin de créer une force d’influence mondiale qui rivalisera avec les nations anglophones dominantes.

 

Les États-Unis désunis

Les États-Unis sont très divisés et plus du tout unis. Jamais depuis la guerre de Sécession la nation n’avait été aussi divisée et rien ne laisse présager une amélioration. Comment arriver à un compromis sur l’avortement, le programme LGBT, l’euthanasie ou l’ouverture des frontières ? Quelle est le juste milieu concernant l’avortement ? La vie commence-t-elle à la conception ou à la naissance ? Est-il moralement acceptable de tuer un enfant pas encore né ?

Quelle que soit notre opinion au sujet du président américain Donald Trump, qui peut raisonnablement contester le fait qu’un pays sans frontières n’est plus un pays ? Pourquoi un pays laisserait-il entrer sans limitation des étrangers dans ses villes en leur permettant de rester ? Quel que soit le niveau de compassion, chaque pays ne devrait-il pas avoir le droit de contrôler qui franchit ses frontières ? Le Monde de Demain ne soutient ou ne s’oppose à aucun parti politique, et nous constatons des fautes dans l’ensemble du spectre politique – de la droite à la gauche, en passant par le centre. Cependant, certaines choses ne sont pas correctes. L’avortement est un meurtre. L’ouverture des frontières est insensée.

Les deux bords politiques manquent de courtoisie et tous mériteraient d’être blâmés. Lorsque des politiciens encouragent leurs partisans à harasser leurs opposants dans les restaurants, les stations services et partout ailleurs, quelque chose ne tourne pas rond.

La paix sera établie, mais pas de la façon dont les gens l’imaginent. Depuis des décennies, cette Œuvre a annoncé la chute de la Grande-Bretagne et des États-Unis. La Grande-Bretagne a cessé d’être grande et les États-Unis prennent la même direction. Qu’arrivera-t-il au Canada, à la Belgique, à la Suisse et aux pays scandinaves ? Qu’arrivera-t-il à la France ? Va-t-elle s’allier avec une puissance européenne à venir et prophétisée depuis longtemps dans la Bible ? Ou va-t-elle être réduite à la portion congrue comme ce fut le cas pendant les deux guerres mondiales au siècle dernier ?

 

La fin annoncée à l’avance

De nos jours, la Bible est méprisée, mais elle a annoncé longtemps à l’avance que l’humanité arriverait à un point où toute vie pourrait et serait détruite (Matthieu 24 :21-22). Cependant, il existe une bonne nouvelle. Alors que le monde s’approche de sa destruction totale, Dieu interviendra pour faire cesser cette folie.

Beaucoup de gens croient en Dieu. Ils croient que Jésus est venu sur cette Terre comme un être humain, qu’Il a accompli des miracles, qu’Il fut tué et qu’Il fut ressuscité d’entre les morts. Il est parfois plus facile de croire dans un événement qui s’est déroulé il y a 2000 ans, plutôt que de croire que Jésus-Christ reviendra littéralement afin d’intervenir dans les affaires humaines et de régner sur la Terre en tant que Roi des rois. Nous avons intérêt à croire à Son retour car, au rythme où vont les choses, la chute des nations et l’annihilation de l’humanité arriveront plus vite que nous ne l’imaginons !

Des intérêts divergents s’affrontent pour contrôler Jérusalem – il n’y a pas de paix dans la « cité de la paix » ! La Bible nous dit que cela changera. Notez cette description précise de la situation actuelle : « En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples ; tous ceux qui la soulèveront seront meurtris ; et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle » (Zacharie 12 :3). Zacharie décrivit aussi comment ce conflit s’achèvera : « ​Voici, le jour de l’Éternel arrive […] Je rassemblerai toutes les nations pour qu’elles attaquent Jérusalem [puis] l’Éternel paraîtra, et il combattra ces nations, comme il combat au jour de la bataille. Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des Oliviers […] L’Éternel sera roi de toute la terre » (Zacharie 14 :1-4, 9). Le prophète montra ensuite que le Roi, Jésus-Christ, obligera toutes les nations à observer la Fête qui explique Son but et Son plan pour l’humanité (versets 16-19).

C’est la bonne nouvelle que Jésus a proclamée ! C’est l’Évangile du Royaume de Dieu, que j’explique plus en détail dans mon article « Pourquoi ce message est-il ignoré ? » Ce message de paix et de prospérité est décrit dans un des plus beaux passages des Écritures : « Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l’Éternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, et que les peuples y afflueront. Des nations s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel. Il sera le juge d’un grand nombre de peuples, l’arbitre de nations puissantes, lointaines. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes ; une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, et l’on n’apprendra plus la guerre » (Michée 4 :1-3).

Le Christ régnera et Il dirigera les efforts vers la construction et non la destruction. Il saura comment gérer les dictateurs qui oppriment leurs voisins et leur propre peuple ! Il s’agit non seulement du meilleur espoir de paix, mais aussi de notre seul espoir. Il s’agit du message que nous proclamons au Monde de Demain.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +