fbpx L’influence des jouets | Le Monde de Demain

L’influence des jouets

Commenter cet article

Aux différents stades de la vie, les jouets enseignent des leçons inestimables et ils peuvent exposer nos enfants à d’importants principes divins.

Vous êtes-vous récemment rendu(e) dans un magasin de jouets ? L’expérience est remarquable pour un adulte et complètement enivrante pour un enfant ! Il y a des poupées colorées, des figurines articulées, des jeux de construction, des équipements sportifs, des jeux électroniques et, plus généralement, des couleurs vives dans tous les rayons.

Les jeux sont un grand business. En 2020, les Français ont dépensé 3 milliards d’euros en jouets et les Américains 27 milliards d’euros.1,2 Mais les jouets ne sont pas seulement une obsession occidentale. Les enfants de toute nation et de toute culture ont été fascinés par les jouets, dès les temps les plus anciens. Lors de fouilles archéologiques, des poupées et des animaux en jouet, datant de 2600 av. J.-C., ont été découverts dans la région antique de Sumer et les enfants de la Grèce antique jouaient avec une sorte de yo-yo en 500 av. J.-C.3

La puissance des jouets

Dans Proverbes 22 :6, il nous est dit d’instruire « l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ». Nous pourrions facilement suivre cette instruction d’un point de vue très scolaire, en étudiant la Bible avec nos enfants et en leur expliquant l’importance de ses principes. Mais qu’enseignons-nous au travers des jouets ?

Ceux-ci peuvent ne pas sembler très importants pour les chrétiens. En fait, le sujet pourrait même sembler ridicule. Cependant, la réalité est que les jouets procurent aux parents une opportunité inestimable d’enseigner concrètement des principes divins à leurs enfants. La façon dont nous traitons les jouets peut aider ou nuire à leur compréhension du mode de vie divin.

Reconnaissez-vous l’impact des jouets que vous achetez ou que vos enfants reçoivent en cadeau ?  Leur enseignez-vous les bonnes leçons à ce sujet ? Il est possible que vous enseigniez de mauvaises leçons sans y faire attention. D’une manière ou d’une autre, nos enfants apprennent à partir de tout ce qui les entoure, y compris leurs jouets, du plus petit au plus grand, d’un simple mobile au-dessus d’un berceau à une boîte de Lego permettant aux plus grands de construire à peu près tout ce qui traverse leur imagination. Aux différents stades de la vie, les jouets enseignent des leçons inestimables et ils peuvent exposer nos enfants à d’importants principes divins.

La maîtrise de soi

Un des principes les plus primordiaux qu’un enfant doit apprendre est l’importance de la maîtrise de soi. L’esprit d’un petit enfant tourne autour de ce qu’il veut et ce dont il a besoin. Mais en grandissant, il apprend que le monde n’est pas une « machine de gratification instantanée ». Les jouets peuvent aider à enseigner cette leçon. Les parents souhaitent donner tout ce qu’ils peuvent à leurs enfants, mais si ce dernier demande un jouet et que vous dites « non », vous ne reconnaissez pas seulement le fait que vous pouvez ou ne pouvez pas l’acheter, mais vous lui enseignez une leçon importante de maîtrise de soi.

Il s’agit parfois d’une question de timing : un jouet bruyant peut troubler une conversation en cours entre adultes ou briser l’ambiance pendant un dîner. Les enfants qui s’entendent dire « non », de façon ferme mais aimante, apprendront à gérer leur déception et à obéir, au lieu de se rebeller. Une des grandes leçons qui résonne dans toute la Bible, depuis Adam et Ève, est la façon de se comporter suite à la réponse « non ». Si nous enseignons à nos enfants la bonne façon d’y répondre, nous leur rendons un service qui affectera positivement le reste de leur vie. En plus d’être amusants pour les enfants, un parent sage reconnaîtra que les jouets sont aussi un moyen d’enseigner la maîtrise de soi.

La responsabilité

Ce concept semble surtout concerner les adultes, mais il peut être enseigné dès le plus jeune âge. Lorsque les parents apprennent à leurs enfants à ramasser et à ranger leurs jouets, ils leur apprennent plus que le simple fait d’ordonner la pièce. Ils leur apprennent que Dieu est un Dieu d’ordre, pas de confusion. Bien que les parents ne citent probablement pas 1 Corinthiens 14 :33 à leurs enfants, ils leur enseignent ce principe. Ils leur enseignent aussi le principe divin de la responsabilité.

Luc 16 :1-10 rapporte la parabole du Christ dans laquelle un économe fut châtié pour avoir gaspillé les biens de son maître. En donnant la morale de cette parabole, Jésus expliqua : « Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes » (verset 10). Autrement dit, être responsable dans les petites choses de la vie établit une habitude qui affectera notre façon de gérer les grandes. Prendre soin de ses jouets, pour qu’ils ne soient ni détruits ni abîmés, ne se limite pas à ces objets, cela apprend à l’enfant le fait d’apprécier et de prendre soin des choses, ainsi que d’accepter sa responsabilité.

L’élément humain

Lorsque les enfants apprennent à partager leurs jouets, ils apprennent à ne pas être égoïstes et à éprouver la joie de donner. Peu de choses sont aussi émouvantes qu’un jeune enfant donnant volontairement un jouet à un autre enfant. Mais cela requiert un entraînement consistant et aimant de notre part, afin que nos enfants développent la capacité de surmonter leur nature humaine en pratiquant ces actes joyeux de bonté. Une autre leçon est d’apprendre la gratitude. Lorsque les enfants apprennent à dire « merci » quand ils reçoivent un jouet, ils créent une habitude qui les aidera à former leur caractère.

Finalement, l’utilisation des jouets permet aux garçons et aux filles de s’amuser et d’exprimer les rôles ordonnés par Dieu afin de les aider à s’y préparer pour l’âge adulte. Dans un monde hostile à l’idée même des rôles séparés mais complémentaires des hommes et des femmes, décrits dans la Bible, il est politiquement incorrect de considérer les jouets de cette manière. Pourtant, si nous sommes prêts à reconnaître les paroles de Paul appréciant et louant la femme qui se dévoue pour sa famille (Tite 2 :4-5), nous serons heureux de voir des petites filles porter et prendre soin de leurs poupées, selon leur inclinaison naturelle.

De bons et de mauvais jouets

Dieu ordonna aux Israélites d’enseigner Ses voies avec diligence à leurs enfants (Deutéronome 6 :6-7). Dès leur premier souffle, nos enfants observent et écoutent. Leur apprentissage ne se limite pas au temps passé à étudier et à lire la Bible. Chaque instant de leur enfance développe des habitudes pour l’avenir.

Si nous leur donnons des jouets qui aident à développer leurs facultés motrices et la coordination des yeux, leur imagination et leur compréhension du fonctionnement du monde qui les entoure, nous travaillons pour leur bien. Mais nous pouvons détruire ce bénéfice en leur donnant des jouets qui glorifient le fait de porter préjudice aux autres. Les jeux électroniques addictifs peuvent les maintenir calmes quelque temps, mais cela détruira leur intérêt pour les activités « de la vie réelle » et pourra même se retourner contre les parents sur le long terme. Parfois, les jouets les plus simples sont les meilleurs : les ballons, les jeux de construction et les poupées ont fait leurs preuves.

Même si nous faisons preuve de sagesse dans le choix des jouets que nous achetons pour nos enfants, ne nous attendons pas à ce que ces objets leur apprennent tout ce qu’ils doivent savoir. Prenez le temps de jouer avec vos enfants et avec leurs jouets. Savourez les instants passés à jouer, à construire et à imaginer des scénarios avec eux. N’oubliez pas la valeur de ces jouets et le rôle qu’ils jouent dans l’enseignement des principes divins pratiques. Ces leçons dureront la vie entière.

 

1 “Le secteur du jouet a tenu le coup en 2020 en France”, 20 minutes, 13 janvier 2021
2U.S. Sales Data”, ToyAssociation.org, consulté le 10 août 2021

3 “When Children Came out to Play : Ancient Toys and Games”, Ancient-Origins.net, 21 juin 2019

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +