Un monde au bord du précipice

Commenter cet article

Toutes les générations ont connu des difficultés, mais les avancées technologiques, la vitesse de déplacement et l’explosion de la population ont démultiplié l’ampleur des problèmes actuels.

Toutes les générations ont vécu des périodes de stress intense. Mes parents ont traversé la Grande Dépression de 1929 et la Deuxième Guerre mondiale. Leurs parents avaient vécu la Première Guerre mondiale et la grippe espagnole. Plus d’un million et demi de soldats américains et vietnamiens de ma génération sont morts pendant la guerre au Vietnam – sans compter les deux millions de victimes civiles. Des dizaines de milliers d’autres soldats ont été blessés ou tués au cours des autres conflits de ces dernières décennies – mais le nombre de morts a considérablement baissé grâce aux avancées de la médecine de guerre. Malgré tout, l’après Deuxième Guerre mondiale a été plutôt clément pour une grande partie du monde développé par rapport à ce que beaucoup de générations précédentes ont enduré.

Peu de générations ont vécu sans affronter de grands défis. Bien entendu, la mort arrive aussi en temps de paix. Elle provoque de la souffrance chez ceux qui agonisent et de la peine chez leurs proches et leurs êtres chers. Aucun d’entre nous ne peut échapper aux questions concernant la vie et la mort – et s’il existe une vie après la mort. À un moment donné, cela devient la question la plus importante d’entre toutes. Si vous ne l’avez pas encore fait, lisez notre brochure Que se passe-t-il après la mort ?

 

Un aperçu de cette revue

Ce numéro du Monde de Demain va se focaliser sur le nouveau coronavirus qui menace notre monde. En début d’année, alors que les craintes au sujet du Covid-19 commençaient à émerger, j’ai effectué un déplacement (planifié longtemps avant l’apparition de cette crise) qui m’a conduit à proximité de l’épicentre de la pandémie à venir. À une occasion, lorsqu’un individu commença à tousser violemment à proximité de notre table, dans un restaurant presque vide, nous étions assurément inquiets – surtout quand nous avons appris qu’il travaillait en cuisine ! Mon article « Voyager au milieu d’une foule de masques » rapporte quelques observations personnelles au cours de ce voyage aux Philippines, en Thaïlande et en Afrique du Sud, alors que le coronavirus commençait à se répandre hors de Chine. J’explique aussi pourquoi le Covid-19 était entièrement évitable.

J. Davy Crockett (oui, c’est un descendant du célèbre trappeur et chasseur d’ours qui mourut à Fort Alamo) partage avec nous un commentaire expliquant le rôle de notre alimentation dans la crise actuelle : « Les lois alimentaires bibliques et le coronavirus. »

Dans son article « Réclamez les promesses divines », Richard Ames, directeur de la publication et présentateur de longue date des émissions du Monde de Demain (en anglais), nous montre comment nous appuyer sur les promesses de Dieu pour renforcer notre courage. Pourquoi refusons-nous si souvent de nous tourner vers Dieu et Sa parole inspirée – en le faisant seulement lorsqu’il n’y a plus d’espoir ? Comme un père qui dirait de son fils : « Il fait toujours les choses correctement… après avoir testé tout le reste. » Y a-t-il un moment plus opportun que maintenant pour regarder au-delà des solutions humaines et découvrir les nombreuses promesses encourageantes de votre Créateur ? (Richard Ames est également l’auteur de l’excellente brochure mentionnée précédemment.)

Nous avons aussi inclus dans ce numéro un extrait de la prochaine brochure de Dr Douglas Winnail sur les principes bibliques pour la santé. Cette section, « Contagion : vaincre les maladies infectieuses », parle des maladies infectieuses qui ravagent le monde, particulièrement les pays émergents et ceux du tiers-monde. Bien entendu, comme nous le voyons, ces maladies ne restent pas toujours localisées là où elles sont apparues ! Veuillez ne pas commander cette brochure pour l’instant – nous vous enverrons un coupon-réponse dès qu’elle sera disponible !

Souvent, nous ne faisons pas attention à quel point nos enfants sont profondément affectés lorsque le monde semble s’effondrer autour d’eux. Je me souviens comment la grippe asiatique de 1957-1958 avait affecté mon esprit et mes émotions, du haut de mes 11 ans. Mark Sandor, père de quatre enfants, explique comment nous pouvons les aider à apprendre des leçons essentielles en période de crise. Les enfants apprécient la routine et de telles époques font surgir des questions : Pourquoi les écoles sont fermées ? Que se passe-t-il ? Sommes-nous en sécurité ? Nos enfants ont besoin de réponses. Son article, « Le rôle parental pendant une épidémie », est à lire absolument par tous ceux qui ont des enfants ou des petits-enfants.

Cette crise ne se résume pas au virus. Nous souffrons aussi d’un de ses effets collatéraux : la ruine financière qu’il apporte dans le monde. C’est le sujet de l’article de Dexter Wakefield intitulé « Lorsque l’économie mondiale se grippe ». L’effet le plus durable du Covid-19 sera peut-être son impact sur les économies mondiales – et comment ces dégâts alimenteront des contagions sociales et des changements politiques encore plus grands. Les plaies à venir – annoncées dans les prophéties – auront un impact bien plus puissant. Wyatt Ciesielka parle de ces événements prophétisés dans l’article « Comprendre les plaies prophétisées à venir ».

Maintenant que le Brexit est une réalité, l’Europe et le Royaume-Uni affrontent de nombreux défis – une réalité que le Monde de Demain avait annoncée depuis des décennies en se basant sur les prophéties bibliques, alors même que de nombreux « spécialistes » doutaient que le Royaume-Uni quitterait un jour l’Union européenne. Sachant que ces deux camps avaient déjà du mal à négocier leur divorce politique, quelle sera l’issue de ces nouveaux défis ? La pandémie de Covid-19 nous rappelle que ce qu’il se passe dans un endroit du monde peut affecter les gens sur toute la planète.

 

Un avertissement et un coup de semonce

Les nombreux déplacements pour le Nouvel An chinois ont aidé le Covid-19 à se propager depuis Wuhan vers les autres régions de Chine et dans le monde. Dans le même temps, l’Europe est aux prises avec l’incertitude qui entoure l’impact socio-économique du Brexit. L’Australie se remet à peine des catastrophes naturelles dévastatrices de l’année dernière – sécheresse, feux de forêts et inondations – qui ont provoqué la mort de plus d’un milliard d’animaux sauvages et de 600.000 bovins. Des vagues de réfugiés économiques aspirent à une vie meilleure en Europe et la Turquie les laisse passer en grand nombre. Que se passera-t-il lorsque le Covid-19 affectera l’économie du Mexique et des nations de l’Amérique centrale et du Sud ? Où ces personnes en souffrance chercheront-elles à émigrer ? Et lorsqu’elles amèneront des maladies avec elles vers leur destination finale, comment seront-elles accueillies ?

Les événements mondiaux convergent souvent en période de stress pour révéler les problèmes au grand jour. Ces périodes de stress placent aussi des dirigeants forts – mais pas forcément bons – sur le devant de la scène : Vladimir Poutine, Recep Erdogan, Xi Jinping, Donald Trump, Benjamin Netanyahu et quelques autres.

Toutes les générations ont connu des difficultés, mais les avancées technologiques, la vitesse de déplacement et l’explosion de la population ont démultiplié l’ampleur des problèmes actuels. La Bible nous avertit que des périodes encore plus difficiles nous attendent. Le Covid-19 devrait être un avertissement des choses à venir – une petite mise en garde des choses à venir adressée à un monde complaisant, à moins que nous modifiions notre attitude, que nous cessions nos comportements immoraux et que nous arrêtions de rejeter Dieu. Ce n’est pas une coïncidence si notre monde « marche sur la tête » au moment même où la morale est inversée !

Certes, les avancées médicales, les programmes de relance économique et la distanciation sociale peuvent apporter un répit temporaire à notre monde troublé, mais ces mesures ne traitent que les conséquences de nos problèmes – pas les causes. Les difficultés continueront de s’accumuler jusqu’à ce que nous nous tournions vers Celui-là seul qui peut apporter les véritables solutions. En langage biblique, il est temps que nous nous humilions, individuellement et collectivement, et que nous nous repentions de nos péchés. Toute autre solution n’est qu’un simple pansement appliqué sur une artère qui aurait été tranchée.